Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

Vosges : le chômage baisse de 2% au quatrième trimestre 2019

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2020-01-28 à 08.49.54

Au quatrième trimestre 2019, dans les Vosges, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit en moyenne sur le trimestre à 18 450. Ce nombre baisse de 2,4 % sur un trimestre (soit –450 personnes) et de 3,6 % sur un an. Dans le Grand Est, ce nombre baisse de 2,4 % sur un trimestre (–3,3 % sur un an).

Dans les Vosges, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 30 510 au quatrième trimestre 2019. Ce nombre baisse de 2,0 % sur un trimestre (soit –630 personnes) et de 3,2 % sur un an. Dans le Grand Est, ce nombre baisse de 2,1 % sur un trimestre (–3,2 % sur un an).

Source : DIRECCTE et Pole Emploi Grand-Est




7 réactions sur “Vosges : le chômage baisse de 2% au quatrième trimestre 2019

  1. legrec

    janvier 2020: faut cesser d’entendre les bobards . Macron est à l’attaque pour sa réélection, va passer en force sa réforme retraites. Il est obligé s’il veut être réélu. Dep.96 le financement jamais évoqué en débats est confié aux marchés financiers ( CADES …) qui exigent en usuriers toujours plus. on a vu la CSG, RDS. Là ils vont mettre grappin sur le RSI, les caisses excédentaires professions aisées. Ces jeux de roulettes casino font roulette russe, ont mis dans la contestation les français de tout bord. Les grèves depuis 2 mois font du mal à l’économie. interrogeons nos petites industries. les gens qui bossent savent qu’il n’y pas la neige non plus cette année. Faut pas être trop pessimiste, mais faut faire profil bas, ne pas pavoiser. La vérité vient des responsables du monde du travail, pas les politiques. C’est déjà un bug informatique qui est cause de misère. le web est la plus grande bibliothèque, faut l’explorer ,se renseigner, pas faire le béni oui oui.

    répondre
    1. voyons... !

      ……..!!
      complètement incompréhensible ce que vous écrivez .. vous sautez du coq à l’âne.. vous mélangez tout et au final il n’y a rien en rapport avec le sujet de cet article.

      Nul part est écrit que la baisse du chômage est l’oeuvre des politiques.. on sait très bien que c’est les entreprises qui recrutent.. et encore ça pourrait être mieux si tous ceux qui déclarent rechercher .. cherchait vraiment !!

      répondre
      1. legrec

        !!… traducteur :Voyons… ! : voyez votre moteur de recherches ! ça, c’est pour la réinformation . Les médias de la réinformation n’ont pas les subventions d’Etat et les artisans de l’actualité résumée fournissent un travail indépendant non expurgé. Mon décodeur : on le trouve aussi sur qwant, mais seulement à la fin de la recherche, et par déduction. Oui ça demande un peu de travail dorénavant de trouver les informations correctement traduites, complètes pour vérité.
        Les cotisations sociales sont à l’origine de la progression des travailleurs détachés, du travail clandestin, des freins aux embauches…
        seulement lorsque celles-ci pour le recouvrement est confié à l’étranger. Souvenons nous ensemble que le RSI en son temps était confié à Clearstream au Lux. Lui même fût à l’origine de nombre de cessations d’activités d’entreprises.
        Oui, il est bien écrit que le marché du travail peut entendre différents critères de recherches. depuis la création CADES gvt Juppé ce sont les marchés de la Finance qui jonglent avec les fruits des cotisations. Si on se donne les moyens de trouver, on traduit les nominations au grade d’Officier de la Légion d’honneur à certains (es) impétrant par reconnaissance. On y inclus , janver 2020, les récompenses dans les pages de bonne presse à la journaliste que je ne citerai pas , mais qui a rédigé page sur les travaux de La 1ère Dame du Pays – @+ pour + de plus et pas seulement celui qui brille. bonne journée.

        répondre
      2. lavosgienne

        Bravo le chômage baisse !!! Grâce à la réforme de l’assurance chômage appliquée depuis le 1 novembre 2019, plus de formation et de stage proposés, moins de rupture conventionnelle, c’est à dire obligation de démissionner en cas de gros problème dans l’entreprise, Très peu de CDI et peu de contrat de longue durée donc pas d’indemnité. En bref, je pense que je ça va favoriser le travail non déclaré. Aujourd’hui ce n’est plus possible de faire carrière dans une entreprise, en tout cas dans les Vosges !!! Ne vous inquiétez pas fonctionnaire bientôt vous aussi n’aurez plus la sécurité de l’emploi.Et le gouvernement nous demande de travailler plus longtemps !!!!!!!!!!

        répondre
        1. lamisol

          Le chômage baisse et c’est une bonne nouvelle.
          Les embauches se font plutôt en CDI.
          Ceci est principalement du au CICE du président Hollande et aux ordonnances Macron loi travail de 2017. (malgré une baisse des emplois aidés) et surtout une conjoncture plus favorable.
          La réforme de l’assurance chômage avec une application partielle de la loi depuis le 1 novembre 2019 (la totalité le 1 avril 2020) n’ influe que peu ou pas sur la baisse du chômage.

          répondre
    2. christian

      si vous comptez sur internet et ses 90 % de foutaises (en volume) il est clair que ne pouvez vous exprimer que sous forme de gloubi boulga (message sans queue ni tete aux arguments inexistants)

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.