Search
jeudi 1 oct 2020
  • :
  • :

GPA : Christophe Naegelen s’oppose à la « marchandisation du corps de la femme »

image_pdfimage_print

81294000_171698884213718_1359887092313751552_n

En plein débat autour de la loi de bioéthique légalisant la PMA sans père, le député de la 3ème circonscription, Christophe Naegelen, s’exprimait sur Public Sénat au sujet de la GPA.

Le Sénat vient d’adopter à 10 voix près (153 voix pour, 143 contre) le projet de loi bioéthique qui ouvre la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes. Le texte va retourner à l’Assemblée nationale pour une deuxième lecture prochainement. Invité il y a quelques jours sur Public Sénat, Christophe Naegelen exprimait son point de vue concernant la « Gestation Pour Autrui », qui n’est pas dans le projet de loi présent.

Le député n’a pas d’avis tranché sur la question. « Pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour, mais ça va être une vraie question dans le futur ». L’élu exprime une opposition à ce qui constituerai une marchandisation du corps de la femme, évoquant les filières existantes à l’étranger. Et dans le même temps, « Si on ne l’autorise pas, on crée une inégalité de traitement entre les hommes et les femmes ».




Une réaction sur “GPA : Christophe Naegelen s’oppose à la « marchandisation du corps de la femme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.