Search
vendredi 18 sept 2020
  • :
  • :

Coronavirus : 1820 cas dans la région

image_pdfimage_print

coronavirus-4817450_1920-800x270

Mardi 17 mars à 15h00, 1820 personnes ont été confirmées biologiquement positives au coronavirus Covid 19 en Grand Est depuis le début de l’épidémie. Depuis hier, ce sont donc 277 nouveaux cas qui ont été recensés dans la région. Les cas sont ainsi répartis sur le territoire :

37 cas dans la Marne, 14 cas dans l’Aube, 7 cas en Haute-Marne, 3 cas dans les Ardennes, 18 cas dans la Meuse, 85 cas en Meurthe-et-Moselle, 295 cas en Moselle, 66 cas dans les Vosges, 376 cas dans le Bas-Rhin, 700 dans le Haut-Rhin, 9 cas originaires d’autres territoires que celui du Grand Est et 210 cas dont le département de domiciliation est en cours de détermination.

5 départements (Haut-Rhin, Bas-Rhin, Moselle, Meurthe-et-Moselle et Vosges) ont dépassé le seuil épidémique. Le virus y circule activement dans la population. 10 nouveaux décès ont été enregistrés ce jour, ce qui porte à 61 le nombre total de décès pour le Grand Est depuis le début de l’épidémie. Cette évolution confirme que la situation s’aggrave, il est donc plus qu’essentiel de limiter ses déplacements et de respecter strictement les mesures barrières.

Les équipes médicales et soignantes de la région Grand Est sont pleinement mobilisées pour assurer la prise en charge des patients dans des conditions optimales, que ce soit en ville ou à l’hôpital. La solidarité inter-établissement dans la région fonctionne parfaitement, à la fois entre départements et entre établissements publics et privés. Par ailleurs, le Président de la République a annoncé hier le soutien actif du Service de santé des armées pour renforcer les capacités d’accueil en Alsace.




6 réactions sur “Coronavirus : 1820 cas dans la région

  1. Sylvie

    Se que je comprend pas c est que à cette heure -ci l ESAT (FMS) du bois joli a St nabord travaille encore même les gens en situation de handicap .Je trouve ça totalement aberrant

    répondre
  2. Maxime

    rien n’est fait pour que les entreprises se préoccupe des gens en situation de handicap ils continuent à les faire bosser malgré des pathologie dont la grippe est considéré comme dangereuse , on les fait vacciner au cas où pour les protéger et là on continue de faire bosser des gens avec des pathologies qui ne permettent pas à un virus comme le coronavirus de les contaminer ; les patrons s’en foute ils les embauchent pour les primes qu’ils touchent sur l’handicap mais ce foutent d’eux quand un cas comme le coronavirus arrive la moindre des choses de les sortir du système pour éviter qu’ils soient atteint pour leur santé .

    répondre
    1. Staline the return.

      Encore une enclume qui part à la chasse au patron honnis.

      Tout employeur d’au moins 20 salariés doit embaucher des personnes en situation de handicap dans une proportion d’au moins 6 % de l’effectif total.
      Hors en 2018, le taux d’handicapés dans les entreprises assujetties à cette obligation n’était que de 4,2 %.
      Si cela était si intéressant pour le chef d’entreprise, ce taux serait de
      6 %.

      répondre
  3. Gigi

    Le gouvernement autorise un accueil et activités restreints et encadrés, mais certains directeurs d’ESAT ont eux fait le bon choix de fermer leurs portes pour protéger les personnes vulnérables et les encadrants

    répondre
  4. lavosgienne

    Extrait info internet 20 minutes : La France a envoyé le mois dernier 17 tonnes de matériel médical à Wuhan, la ville chinoise où le virus est apparu en décembre. La cargaison comprenait notamment des combinaisons de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants,
    Aujourd’hui; on nous dit que tout cela n’est pas nécessaire si on ne travaille pas dans le médical alors que sur les images des pays étrangers nous montrent le contraire.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.