Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

Coronavirus : une étudiante vosgienne contaminée son état de santé n'inspire pas d'inquiétude

image_pdfimage_print

insulation-station-4799475_1920-800x533

Photo d’illustration

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Grand Est confirme ce nouveau cas de Coronavirus dans les Vosges. Il s’agit d’une étudiante à l’école d’horticulture et de paysage de Roville-aux-Chênes qui est à ce jour confinée à domicile et son état de santé n’inspire pas d’inquiétude.

L’établissement établit en lien avec l’ARS, l’ensemble des sujets contacts de l’étudiante au sein de l’établissement. A titre préventif, les étudiants de la classe de la jeune femme testée positive, doivent observer une mesure de maintien en quatorzaine à leur domicile.

Une fermeture de l’établissement n’est pas envisagée, les circonstances ne justifiant pas une modification de son fonctionnement normal, outre les mesures de prévention qui s’appliquent à tout établissement.

De manière générale, il est recommandé aux personnes fréquentant l’établissement et qui auraient pu être en contact avec l’étudiante testée positive, d’éviter dans les prochains jours d’être eux-mêmes en contact avec des personnes fragiles (personnes âgées, personnes malades, etc.).

La recherche des sujets contacts proches avec les patients

Au stade 2 de la gestion de l’épidémie, l’ARS, en lien avec Santé publique France, travaille à l’établissement de la liste des personnes avec qui la patiente a eu des contacts étroits depuis l’apparition de ses symptômes. En fonction de la durée et du degré de proximité avec les personnes infectées, les « cas contacts » sont catégorisés et suivent un protocole défini par Santé Publique France.

Si le risque est « modéré/élevé », les personnes seront mises à l’isolement à leur domicile durant une période de 14 jours et contactée deux fois par jour par l’ARS pour recueil de leur température.
Les autorités sanitaires sont préparées et pleinement mobilisées pour assurer la détection et la prise en charge des cas de coronavirus et de leurs contacts afin d’éviter sa propagation.

Rappel des mesures de prévention

Afin de diminuer les risques de propagation de la maladie, les recommandations indiquent en priorité aux personnes revenant de zones à risque (Chine, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, régions de Lombardie, de Vénétie et Emilie-Romagne en Italie) de limiter les contacts avec leur entourage dans une période de 14 jours suivant leur retour de voyage. En cas de sortie inévitable, le port du masque est recommandé. Un masque chirurgical est suffisant.

POINT IMPORTANT : en cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une des zones à risques, il ne faut pas se rendre chez son médecin, il faut appeler le 15 en signalant son voyage. Dans ce cas également, le port d’un masque chirurgical est adapté pour prévenir la contamination de votre entourage.

Pour les personnes dites contact à risque « modéré/élevé » des cas confirmés positifs au Coronavirus (enfants et adultes), les consignes sont les suivantes :

• maintien de la mesure de confinement strict à domicile dite de quatorzaine ;
• auto-surveillance de la température deux fois par jour ;
• port d’un masque chirurgical en cas de contact inévitable avec un tiers ;
• surveillance de l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
• en cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer, contacter rapidement le SAMU Centre 15. • Ces personnes pourront bénéficier, au maximum, de 20 jours d’arrêt de travail avec indemnités, sans délai de carence et après validation de l’Agence régionale de Santé Grand Est.

Des gestes barrières pour tout le monde :

Ce sont des réflexes incontournables à adopter pour se protéger de la maladie comme pour se protéger des autres virus qui circulent en période hivernale :
– Se laver régulièrement les mains avec du savon ;
– Tousser ou éternuer dans son coude ;

– Utiliser des mouchoirs à usage unique ;
– Porter un masque quand on est malade ; – Eviter les poignées de main.

Un numéro vert répond également en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Communiqué de la Préfecture des Vosges




12 réactions sur “Coronavirus : une étudiante vosgienne contaminée

    1. boomboom

      un simple grippe mdr tu aurais un cancer des poumon ou autre grave maladie respiratoire tu réagirais pas comme cela si ta vie en dépendais

      répondre
  1. Ginette

    Merci de rappeler des mesures de prévention, mais plus de masques et ni de gel hydroalcoolique pas d’info sur les personnes contaminées notamment à Remiremont !

    répondre
  2. boomboom

    mdr , avec 1 cas a l’assembler il ferme le restaurant et la buvette , et ils sont pas capable de fermer les Ecoles et autre grand rassemblement , et le macron nous duit faut protéger nos aines ok mais c’est pas nos ainer qui feront notre retraite mais nos enfant

    répondre
    1. retour au moyen age.

      Mais quelle honte cette écriture.

      Une étude récente affirme que les perturbateurs endocriniens ont eu pour effet de faire baisser en moyenne le QI de 4 points en 20 ans.
      Quand je lis le commentaire précèdent, cela parait être un minimum.

      répondre
  3. boomboom

    et pourquoi pas reporter les élection municipal !!!! ce gouvernement pense qu’a eux et a leur gros cul ils on rien a foutre des pauvre petit ouvriers de France
    *

    répondre
  4. ruer michele

    bien dis guignol ras le bol de tout ce tintammare coronavirus combien y en a qui traine partout tous les jours des gens meurent de la grippe du cancer et bien d’ autres pathologies et on nous le dis pas arrêtez la psychose merci comme on dis qui vivra verra

    répondre
  5. brigitte

    Si le virus était si peu inquiétant la psychose ne serait pas mondiale d’une part. D’autre part effectivement pour certains ses effets seront plus faibles que la grippe mais pour la grippe il y a un vaccin qui peut être fait par ceux qui le veulent et pas encore pour le covit c’est pour cela que c’est angoissant.
    On peut essayer 5 mn de ne pas penser qu’à soi et de penser à ceux qui souffrent de cancer, mucoviscidose ou diabète et qui tendent forcément un plus le dos.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.