Search
jeudi 1 oct 2020
  • :
  • :

Bussang : l’association du Théâtre du Peuple annule la saison d’été 2020

image_pdfimage_print

sans-titre

Communiqué de presse du Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher (Bussang) du 24 avril 2020

Dans le contexte de pandémie qui secoue notre pays et notre planète (et qui a particulièrement meurtri le Grand-Est), compte-tenu des directives gouvernementales pour préserver à tout prix la santé de tous les citoyens, mais compte-tenu aussi du manque d’assurance sur les mesures sanitaires qui seront en vigueur cet été, et après avoir étudié toutes les hypothèses imaginables, le Conseil d’Administration du Théâtre du Peuple-Maurice Pottecher a décidé, en concertation avec son directeur, Simon Delétang, et les partenaires publics qui soutiennent le Théâtre (État, Région Grand-Est, Département des Vosges, Communauté de communes des Ballons des Hautes-Vosges, Ville de Bussang), d’annuler la saison d’été 2020 prévue du 1er août au 5 septembre.

La saison 2020 sera considérée comme une saison « blanche » pour Simon Delétang, dont le mandat 2018-2021 est dès lors prolongé d’une année. Le programme qu’il avait prévu pour cet été (Hamlet de Shakespeare et Hamlet-Machine de Heiner Müller) pourra être ainsi reporté à l’été 2022 (l’été 2021 étant déjà programmé).

Et nous espérons de tout cœur que le programme d’automne et hiver prochains pourra se tenir comme prévu…

C’est la première fois depuis la 2ème guerre mondiale que le Théâtre du Peuple n’ouvrira ni ses portes de bois ni son fameux fond de scène aux spectateurs. C’est un déchirement. Mais comment assurer des répétitions avec l’équipe si nombreuse sur le plateau, en coulisse, dans les bureaux, aux cuisines, à la billetterie, à l’accueil, etc. qui œuvre durant des semaines à la naissance d’un spectacle ; comment accueillir dignement un très large public avec la convivialité qui est appréciée au Théâtre du Peuple, sans risquer la propagation du coronavirus et mettre en danger la santé voire la vie des uns et des autres ? Cette annulation s’avère hélas incontournable, et s’ajoute à la longue liste noire de tous les spectacles et festivals annulés ce printemps et cet été.

Nous pensons évidemment à l’ensemble de nos prestataires et partenaires locaux (commerces, fournisseurs, tourisme, hôtellerie…) qui seront directement frappés par cette annulation. Et nous imaginons l’immense déception de tous les artistes professionnels et amateurs, techniciens, saisonniers, stagiaires et bénévoles qui avaient prévu de s’engager cet été à nos côtés.

L’urgence est à présent d’éviter absolument la précarité des salariés intermittents et saisonniers. Et pour ce faire, nous en appelons à la responsabilité de l‘État (propriétaire du Théâtre du Peuple) mais aussi aux Collectivités partenaires, afin de nous accompagner au mieux pour trouver les meilleures solutions pour eux et pour l’avenir de notre Théâtre, dont l’économie demeure si fragile.

La célèbre devise de Maurice Pottecher, inscrite au fronton de la scène, «Par l’art, pour l’humanité», passera l’été à l’abri des regards, mais vibrera dans nos cœurs et dans celui de toutes celles et ceux, acteurs et spectateurs qui viennent à Bussang partager la magie et l’émotion d’une représentation du Théâtre du Peuple.

Notre devoir d’humanité, c’est aujourd’hui de protéger la santé des citoyens.

François Rancillac, président de l’Association du Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher

Simon Delétang, directeur du Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.