Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

Les chiffres de la pandémie, en Lorraine/Alsace Le 12 avril, les Vosges comptent 268 patients hospitalisés dont 29 en réanimation et 164 décès

image_pdfimage_print

VOSGES :

Le 12/04/2020, le département compte 268 patients hospitalisés dont 29 en réanimation. Ce même jour, 266 patients sont de retour à leur domicile. A cette date, on déplore dans ce département 164 décès depuis le début de la crise.

HAUT-RHIN
Le 12/04/2020, le département compte 1027 patients hospitalisés dont 142 en réanimation. Ce même jour, 1242 patients sont de retour à leur domicile. A cette date, on déplore dans ce département 588 décès depuis le début de la crise.
BAS-RHIN
Le 12/04/2020, le département compte 1102 patients hospitalisés dont 261 en réanimation. Ce même jour, 993 patients sont de retour à leur domicile. A cette date, on déplore dans ce département 352 décès depuis le début de la crise.
MEURTHE-ET-MOSELLE
Le 12/04/2020, le département compte 496 patients hospitalisés dont 146 en réanimation. Ce même jour, 419 patients sont de retour à leur domicile. A cette date, on déplore dans ce département 174 décès depuis le début de la crise.
MOSELLE
Le 12/04/2020, le département compte 1050 patients hospitalisés dont 159 en réanimation. Ce même jour, 842 patients sont de retour à leur domicile. A cette date, on déplore dans ce département 480 décès depuis le début de la crise.
MEUSE
Le 12/04/2020, le département compte 144 patients hospitalisés dont 20 en réanimation. Ce même jour, 190 patients sont de retour à leur domicile. A cette date, on déplore dans ce département 49 décès depuis le début de la crise.
Source Isri France



Une réaction sur “Les chiffres de la pandémie, en Lorraine/Alsace

  1. chouki

    Il y a entre 1 et 3 millions de chinois en Afrique dont un grand nombre dans la zone équatoriale, Nigéria,Angola, RDC, Gabon…
    100 000 chinois ont empoisonné l’Italie puis l’Europe depuis bientôt plus de 2 mois et pourtant cette Afrique « chinoise » semble jusqu’à ce jour être résistante au virus.
    Que prennent-ils de différent des européens.
    Nos « professeurs/chercheurs » seraient bien inspirés d’en chercher les causes ou raisons (entre deux plateaux télé) ou laisser l’action aux vrais médecins.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.