Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Coronavirus : Le confinement va être prolongé

image_pdfimage_print

coro100L’épidémie de coronavirus touche toute la France et le nombre de morts augmente. L’Elysée a annoncé que le confinement allait être prolongé au delà du 15 avril. Emmanuel Macron présentera lundi soir ses décisions pour éviter la propagation du Covid-19 en France. Les différentes options du dé-confinement ont déjà commencé à être envisagées. Pour l’heure, la date de fin du confinement n’a pas encore été annoncée, mais pourrait être annoncé lundi soir par le président Macron




14 réactions sur “Coronavirus : Le confinement va être prolongé

  1. froissard

    Il y a un formidable outil de collecte pour les Hôpitaux :ça s’appelle LA SECURITE SOCIALE .ça aurait été sympa de ne pas casser l’outil .Tous ceux qui veulent se donner bonne conscience créent des cagnottes en ligne.La Santé ne demande pas la charité, mais tout simplement des moyens financiers et humains .Tous ces crânes d’œuf, dans des salons dorés et feutrés, pourraient être réquisitionnés pour aller travailler dans les usines textiles pour fabriquer les masques .ils y verront la vraie vie, celles du monde du travail, qui connaît le bon sens près de chez lui.Il est plus que temps de leur confisquer leur ordinateur et leur calculette .

    répondre
    1. Staline the return.

      Sauf que sous la pression de vos amis la gauche qui n’aiment ni le travail ni la fable de La Fontaine « la cigale et la fourmi « , notre pays en demi faillite depuis 40 ans à continuer à faire le jolaye en voulant sauver le monde.
      Voilà le résultat des courses…

      répondre
    1. lamisol

      Après cette crise, en préparant le mieux possible la prochaine, tous dans la rue derrière Martinez et Melenchon pour défendre nos régimes de retraite, le smic à 2000 euros net/mois, 32 heures de travail/semaine, une 6è semaine de congé, les transports gratuits…..etc..

      répondre
      1. Lucien

        le CHAOS….

        alors regardez bien la situation actuelle…. car ce que vs désirez ressemblera à ce que ns vivons actuellement… ce sera le CHAOS…

        certes le libéralisme n’est peut-être pas une bonne chose, mais les 35 heures payées 39, ont été le déclenchement de la désindustrialisation de notre pays, et on voit ce qu’il est advenu… idem pour la 5ème semaine…
        Quand vs recevez 100 € de votre patron, cela lui coûte 150 de plus en charges : vs lui coûtez donc 250€

        Prenez la place d’un patron et vs constaterez que leur vie n’est pas rose
        surtout ds les TPE… (bien sûr il y aura toujours l’exemple contraire!)

        alors ce que vs demandez qui le financera…. Ah oui l’Etat…
        et qui est l’Etat…

        Bonne journée

        répondre
      2. JMV

        Encore un qui n’a rien entravé et qui compte sur l’état providence pour assouvir ses délires.
        C’est l’excès d’avantages sociaux non financés propres à notre pays qui a conduit la France dans cette impasse.
        Cela a contribué DIRECTEMENT à flinguer notre industrie qui est passée de 6 millions d’emplois à moins de 3 en 40 ans.
        Trop de social tue le social et entraine chômage, paupérisation, et assistanat.

        Il ne faut pas vouloir rouler en Porsche quand nous n’avons que les moyens d’acheter une Dacia

        répondre
        1. lamisol

          Mon commentaire n’était nullement à prendre au premier degré, il était une réponse à celui de monsieur de Froissard appelant à descendre dans la rue.
          Pour l’avenir, même en étant optimiste, » l’ordonnance risque d’être sévère avec des réveils douloureux ».

          répondre
    2. étonné

      Mr Froissard.
      Dés que l’on parle de déconfinement ,le vieux démon qui est en vous se réveille , vous êtes vraiment terrible , Grève , manifs, révolution, vous êtes prêts de ressortir la guillotine, petite main à la solde du communisme , moi qui pensais que vous étiez un humaniste, je me suis trompé.

      répondre
      1. JMV

        Quand le communiste n’est pas au pouvoir sa fable est douce à entendre.
        Quand il y arrive, il faut serrer les fesses, raser les murs, et être copain avec ton voisin.
        Les historiens estiment que cette idéologie a coutée la vie à au moins 60 millions de personnes au XX eme siècle.

        répondre
  2. froissard

    C’est une constatation malheureuse que l’Humanité en général n’avance que dans la peur et non par la raison .Dans la situation actuelle, il y a un début de prise de conscience de la nécessité d’une autre forme de société, qui ne soit pas nécessairement fondée sur l’égoisme et le profit . la société de demain doit changer la légitimité de son autorité, qui ne devra plus être la force, la seule raison ou l’argent, mais la spiritualité, l’empathie, l’altruisme . On voit apparaître des manifestations de soutien, de partage, de mise en commun, crées par le confinement . Face à ce grand choc, il faut aller à l’essentiel, c’est à dire se trouver soi-m^me, ce qui signifie de trouver comment d’une façon originale, être utile aux autres

    répondre
    1. à ke kuku c'est joni.

      Et aussi tant qu’à faire, soyons fous, la semaine à 20 heures, 30 jours de RTT, et l’obligation de prendre 60 jours d’arrêt maladie par an.

      répondre
  3. froissard

    70 ans d’acquis sociaux détruits en moins d’un an .Et personne ne bronche .C’est qu’on peut encore nous servir plusieurs louches de cette potion .Ces veaux de Français, attendent le moment ou ils pourront à nouveau consommer et s’amuser, sans retenue et avec frénésie à moins qu’ils ne le fassent déjà en contournant les règles de sécurité sanitaire ( irréductibles gaulois ) .ils restent dociles comme des esclaves devant leurs maitres . A la sortie ,nous allons morfler .D’ailleurs les amis des riches, au gouvernement, réfléchissent déjà comment ils vont nous faire payer le prix fort . Manu , on va te plier-fais nous confiance- ce n’est pas une menace- mais une belle promesse que nous te faisons .

    répondre
  4. froissard

    Ne sombrons pas dans la démagogie et le populisme. Personne ne dit que demain, nous allons raser gratis . Soyons réalistes . Macron et son gouvernement appellent à l’union sacrée :Prenons les au pied de la lettre : soyons unis et solidaires, dans le partage des décisions et des richesses . On e ne peut résoudre les problèmes avec ceux qui les ont crées ;C’est bien pour cela que s’élèvent des voix de tous bords pour demander des comptes sur la gestion de cette crise sanitaire .Si certains ont failli à leurs responsabilités, ils devront être sanctionnés, voire démis de leurs fonctions .le peuple ( La France au travail ) paie le prix fort de la crise économique et sociale qui traverse notre pays depuis 40 ans . Marre d’être les dindons de la farce

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.