Search
dimanche 20 sept 2020
  • :
  • :

#COVID-19 : 2 millions de masques pour la médecine de ville

image_pdfimage_print

 coronavirus-4914028_1920Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 qui frappe la France et particulièrement le Grand Est, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, avait annoncé, il y a quelques jours, le début de la livraison des masques récemment commandés auprès de chaînes de productions étrangères.

Ainsi, ce matin, la Région Grand Est a réceptionné 2 millions de masques chirurgicaux à destination des professionnels médicaux et des soignants libéraux du territoire.

Ils seront distribués au bénéfice des professionnels médicaux et soignants libéraux à travers le réseau de l’Agence Régionale de Santé du Grand Est.

« Je suis heureux d’accuser réception de ces deux millions de masques supplémentaires. C’est un réel soulagement pour nos professionnels de santé dont l’activité pourra être réalisée en toute sécurité et dans les meilleures conditions. On garde le cap et on continue à se battre ! », souligne Jean Rottner.

Ces livraisons de masques viennent ainsi compléter le premier lot composé de 2 millions de masques réceptionné le mardi 31 mars dernier qui a été immédiatement confié aux Conseils Départementaux du Grand Est et redistribué, par leurs soins, aux établissements médico-sociaux de leurs territoires respectifs dans le cadre d’un partenariat inédit entre les collectivités du Grand Est.

 




5 réactions sur “#COVID-19 : 2 millions de masques pour la médecine de ville

  1. Lili

    après le 11 mai , ça va être la ruée vers la liberté , alors une question dans nos bonnes terres textiles, où? les vosgiens peuvent acheter des masques via le net .Est ce que les communes ont prévu de distribuer ce précieux sésame pour leur sécurité ? on ne va pas se faire d’illusions le dé confinement ça va etre les retrouvailles avec ce virus vu les gens porteurs non décelés .

    répondre
    1. JMV

      Et qu’aussi messieurs et mesdames prennent toutes les précautions possibles et redoublent de concentration et de bon sens.
      C’est ce qui va être le plus dur.

      répondre
    1. JMV

      Il va falloir dire ça à vos amis syndicalistes qui sont les premiers à brandir le droit de retrait .
      Faute d’un minimum de risques très contrôlés pour relancer l’économie, nous risquons d’avoir beaucoup plus de victimes indirectes entrainées par la misère sociale, que par les effets direct du covid 19.

      Marrant aussi de lire un gauchiste avéré citer Churchill…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.