Search
lundi 25 mai 2020
  • :
  • :

Données sur l’évolution de l’épidémie de Covid – 19 Les chiffres exacts de l'ARS, Agence Régionale de Santé

image_pdfimage_print

NOMBRE DE TESTS BIOLOGIQUES POSITIFS.
Données non reçues à cette heure de Santé Publique France
DONNÉES SUR LES CAPACITÉS HOSPITALIÈRES ET LEUR UTILISATION
LES HOSPITALISATIONS
(source SI-VIC) (données du 02-04-2020)
Au 2 avril 2020, 4 657 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 dans le Grand Est dont 949 en réanimation.
2227 personnes sont sorties d’hospitalisation, leur état de santé ayant été considéré comme rassurant.
Depuis le début de l’épidémie, le nombre total de décès de patients déclarés par les établissements sanitaires du
Grand Est s’élève à 1 178.
hospi

hospi2PNG

hospi3

hospi5




4 réactions sur “Données sur l’évolution de l’épidémie de Covid – 19

  1. Benoit

    Il y a plusieurs erreurs dans les chiffres des tableaux ! 1030 hospitalisations pour la Moselle et non 103, 24 hospitalisations en plus pour l’Alsace et non 22 ! je ne suis pas aller plus loin…

    répondre
  2. chouki

    « Les chiffres exacts de l’ARS »….. Ce même ARS qui il y a encore 6 mois mettait obstinément l’organisation régionale de la santé en pièces et coupes réglées en fermant, mutant, liquidant et détruisant à tour de bras sans aucune prévoyance ni vision sanitaire plus lointaine qu’une année budgétaire ?
    Merci encore à ceux qui ont vaillamment résisté contre ce méticuleux traîne-misère.
    Citoyens responsables et réfléchis du Grand-Est, voici donc chiffré le résultat de l’incurie organisée et de la négligence militante des « relais zélés régionaux » de vos élus parisiens.
    (pour le reste, les « ravis de la crèche », qui une fois le danger passé vont venir la ramener, propagande, continuez à voter pour les mêmes)
    Nos soignants sont héroïques.

    répondre
  3. froissard

    La recherche a besoin d’argent dans 2 grands domaines prioritaires : le cancer et les missiles anti-missiles Pour les missiles anti-missiles, il y a nos impôts et pour le cancer, on fait la quête ( Pierre DESPROGES )

    répondre
  4. chouki

    Et celle là, l’apothéose, tirée du Parisien du 5 avril 2020:
    « Christophe Lannelongue, directeur de l’Agence régionale de Santé de la région Grand Est, a affirmé à l’Est républicain qu’il n’y avait « pas de raison de remettre en cause le Copermo ». Ce Copermo, Comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins, prévoit la suppression de 598 postes et 174 lits au CHRU de Nancy d’ici 2025, »

    La santé des contribuables du Grand-Est est entre bonnes mains.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.