Search
lundi 21 sept 2020
  • :
  • :

Le point sur la situation dans les EHPAD Vosgiens du secteur public

image_pdfimage_print
4433

Photo DR

Dans les 3 EHPAD du CH Emile Durkheim de Golbey (150 lits), d’Épinal (73 lits) et de Thaon les Vosges (63 lits) et dans l’EHPAD du CH de Remiremont (83 lits), la crise du COVID a été anticipée, dès la fin février, avec la mise en place de procédures, destinées à limiter ou lutter contre la propagation du virus. Ci-dessous un point complet sur la situation actuelle.

  • Début mars, accentuation des gestes barrières préconisés (lavage des mains, limitation des contacts physiques),
  • Mise en place d’une signalétique sur les EHPAD, avec rappel des gestes barrières, interventions de l’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière (EOHH),
  • Le 9 mars, interdiction des visites / Arrêt de toutes les animations collectives (animations en chambre) et de la restauration collective (services en chambre) / Renforcement des mesures d’isolement dès qu’un résident présente des symptômes apparentés au COVID en lien avec l’EOHH.

A ce jour, malgré les précautions et mesures prises, 4 décès liés au COVID sont à déplorer sur l’EHPAD de Golbey et 2 sur l’EHPAD de Thaon les Vosges.

Aucun décès en lien avec le COVID n’a eu lieu à ce jour dans les EHPAD d’Epinal et de Remiremont.

Les personnels de nos EHPAD sont sur le front et œuvrent sans relâche pour la bienveillance de nos résidents.

Rompre l’isolement

Les EHPAD ont mis à disposition des tablettes permettant aux résidents de communiquer avec leur famille.

Pour l’instant, il ne sera pas possible de rétablir les visites.

Un programme de redynamisation physique des résidents va être initié dans un rapide délai .

Des opérations de dépistage ciblé seront très prochainement menées sur les 4 EHPAD sous la direction du Dr Anthony Léon Biologiste du Laboratoire de Biologie Médicale du CHED (un communiqué sera envoyé à ce sujet).




13 réactions sur “Le point sur la situation dans les EHPAD Vosgiens du secteur public

  1. Brice

    Cet article est un flot de mensonges. Les équipes se sont battues pour obtenir la fin des repas en salle commune ainsi que l’arrêt des animations collectives et ce bien au delà de la date indiquée.
    Quelles sont vos sources pour annoncer publiquement qu’il n’y a eu que 4 décès ?!!! L’hepad de Golbey en déplore 17 à ce jour.
    Et il ne mentionne pas non plus le nombre de cas grandissant de personnel atteint …. Cet article est révoltant

    répondre
  2. Bertrand

    D ou vous vienne vos sources ??? Qui peut se permettre de dire de tels mensonges
    J ai la rage en moi nous tombons ttes l une après l autre et quand à nos pauvres résidents qui n ont été confinés dans leurs chambre que vers le 23 mars laissez moi rire ou plutôt pleurer
    Ils décède tous l un après l autre alors renvoyez vos copies
    Personnel soignant en colère

    répondre
  3. Noel

    Quand je lis cet article .je suis révoltée que l on puisse publier de telles calomnies.sans avoir la certitude que ces informations sont exactes !!!de quelle source tenez vous ces fausses informations ?je rejoins les commentaires précédents de mes collègues qui ont été sur le terrain et qui sont bien placés pour en parler ….elles ce sont battues pour mettre en application le confinement des personnes âgées très rapidement ainsi que l arret des visites ce qui n a pas été prit en considération et a été fait tardivement…comme le revendiquent mes collègues….sans compter une mortalité des résidents malheureusement plus importante que celle que vous avez publié et a savoir un nombre considérable de personnels soignants atteint du covid 19 …c est encore une fois un manque de respect et un manque de considération à nos collègues et à nos résidents de laisser cet article sans réagir !! J adore mon métier, mes collègues et nos résidents mais dans ces circonstances comment pouvons nous croire que nous sommes considérés par notre hiérarchie ..

    répondre
      1. Bertrand

        Merci de votre réponse
        Mais comment pouvez vous laissez passé une chose pareil
        Votre rôle n est il pas d informer vos lecteurs adresser vous aux bonnes personnes rendez vous sur place pourquoi ne pas parler DE l EHPAD de Golbey comme celui de Cornimont
        Les familles ont le droit de savoir ce qui se passe dans la résidence de leurs parents
        Merci de faire un démenti sur ces propos

        répondre
        1. Remiremont info

          on ne peut pas discuter ces chiffres puisqu’ils sont fournis par le service communication. Si effectivement il sont faux, c’est aux Ets de le faire pas à nous. Nous sommes relayeur d’une information, peut-être fausse, mais c’est ainsi

          répondre
  4. Tonton Reporter

    Messieurs, un peu de retenue, loin de soutenir ou critiquer qui que ce soit, Je vous dit ceci: « Journaliste à la retraite, pendant 35 ans, j’ai essayé de rapporter une information honnête » Pour preuve concernant, l’épidémie qui nous frappe, voulant, être au plus prêt face à certaines rumeurs, j’ai relevé (LIBRAMEMORIA) tous les jours du mois de mars les décès dans notre département. De plus, afin d’avoir un comparatif, j’ai fait de même avec les mois de mars 2019 et 2018. (déjà écrit plusieurs fois dans cette rubrique). En Mars 2020 il y a eu 485 décès dans les Vosges dont 19 personnes de ma commune. En 2019, 385 décès, dont 9 à Cornimont (idem en 2018). Comme vous pourrez le constater l’épidémie à frappée . Cependant et c’est là que j’attends un réponse… En 2018; 495 décès Vosgiens soit dix je dit bien dix de plus que cette année…alors… Moyenne d’age de ces période 82 ans. Messieurs pour mémoire plus de 12.000 morts en moyenne par ans de la grippe dans l’hexagone. Et ne l’oublions pas plus de 35.000 en 1968, et là plus personne ne s’en rappel; bon OK, c’était il y a 52 ans. Moi si j’était militaire au 15 éme RGA de Toul. Je voudrais terminer par cette remarque d’un ex élu; » Les journalistes sont des vautours, peut être, mais je connais des élus qui ne valent pas mieux. Pour les sceptiques, je tiens à disposition les tableaux quotidiens de ces trois mois de recherche. Bonne journée et portez vous bien, une chose est sûre, nous traversons une bien triste période.

    répondre
    1. chouki

      « 12.000 morts en moyenne par ans de la grippe dans l’hexagone. »
      Et plus de 17 000 du covid en un mois du 15 mars au 15 avril.
      (et je ne compte pas la grippe).

      Parenthèse instructive:
      a) « j’était militaire au 15 éme RGA de Toul. » …. Hélas, il n’en reste plus que l’horloge, classée, au dessus de l’ancien PC.
      La mairesse de l’époque, hautement socialo/antimilitariste a bien essayé… refus des monuments historiques.

      b) vous ne savez pas où sont inhumés les « fusillés » de 14/18 dont les dépouilles n’ont pas été réclamées ?
      Non ?
      Elles sont au bout de la nécropole e Toul/’Ecrouve à l’aplomb du carré musulman. Dans la brousse car interdit d’entretenir. Vous y trouverez une croix au nom de Jean Martin (je crois) infirmier à Gamma qui fit partie du commando chargé de relever les corps laissés sur les lieux des exécutions et mort du choléra.
      Fin de la parenthèse.

      répondre
  5. lavosgienne

    Entre le 1er et le 30 mars 2020, 57441 personnes sont décédées en France. C’est moins qu’en mars 2018 (58641). Pour mettre en place le confinement national, les chiffres donnés par l’ARS ne sont pas réels. Ils les ont minimisé, pour que les français gardent une bonne santé psychologique et surtout qu’ils se remettent au boulot rapidement.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.