Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

La Poste : Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, entrevoit une amélioration des services de distribution

image_pdfimage_print

daniel_gremilletLa Poste : Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, entrevoit une amélioration
des services de distribution mais reste vigilant quant
à sa traduction
dans les territoires.

Hier matin, les bureaux de la Commission des Affaires économiques et de la Commission du Développement Durable du Sénat, ont auditionné, pendant plus de deux heures, Monsieur Philippe Wahl, Président Directeur Général de la Poste, au sujet de la continuité du service public de La Poste dans les territoires en cette période de crise COVID-19.

Avec ses collègues, Daniel Gremillet, membre du Bureau de la Commission des Affaires économiques du Sénat, a rappelé que ce service, essentiel à la population, demeure indispensable. « En cette période de confinement, La Poste doit être présente sur nos territoires. D’autant que la fermeture des bureaux de poste, des agences postales, des distributeurs de billets est extrêmement mal vécue par la population en milieu rural, surtout dans les départements vieillissants avec des facteurs aggravants liés aux difficultés liées à la mobilité ou aux topologies géographiques des territoires, mais aussi en milieu urbain ». Et d’ajouter : « Les usagers veulent voir leur facteur et accéder à leurs bureaux de poste ».

Face à la crise sanitaire actuelle, la Poste, soucieuse de pouvoir concilier sa mission essentielle de service public et la santé de ses postiers, a fortement réduit l’ensemble de ses services. Philippe Wahl s’est engagé, néanmoins, hier, après avoir décidé de la mise en place d’une nouvelle organisation qui puisse tenir sur la durée et avoir rempli, à la demande du Premier Ministre, la mission de distribuer les prestations sociales, pour la réouverture de bureaux, l’augmentation de la fréquence de distribution de la presse, du courrier et des colis avec une montée en puissance soit 5 000 bureaux de poste ouvert d’ici fin avril. Dès cette semaine, ce sont 2500 bureaux de poste qui seront réouverts.

« Avec les réseaux partenaires, agences communales ou encore relais postes chez les commerçants, l’offre de services devrait, petit à petit, renouer avec un meilleur maillage territorial », commente le Sénateur, « sans toutefois qu’un chiffre précis n’ait été donné ». Le PGD du Groupe La Poste estime que le dialogue avec les collectivités territoriales, notamment avec les maires, doit se poursuivre, notamment au sein des Commissions Départementales de Présence Postale Territoriale et au sein de l’Observatoire de Présence Postale considérant qu’il appartient aux maires de décider d’ouvrir leur agence communale et aux postiers de mettre à disposition l’ensemble du matériel de protection et le cash. « Philippe Wahl a précisé, en répondant à ma question, que les 100 Commissions Départementales de Présence Postale Territoriale possèdent la capacité de s’adapter aux situations de chaque territoire ». S’agissant des DAB, une distinction s’opérera entre les communes disposant de DAB privés autres que ceux de La Poste et celles ne disposant que d’un DAB postal, la priorité sera donnée à ces derniers.

Enfin, la fréquence de distribution de la presse, du courrier et des colis, qui avait été réduite aux mercredi, jeudi et vendredi, devraient augmenter. Ainsi, la distribution de la presse quotidienne régionale, à compter du 14 avril 2020, sera assurée cinq jours par semaine. Il est envisagé de distribuer progressivement les colis et le courrier quatre jours par semaine, et puis au-delà à cinq jours sans qu’aucune échéance ne soit arrêtée. Le pic de l’épidémie n’étant pas encore atteint et les conditions sanitaires décidées par les autorités publiques, de fait, non stabilisées.

Et de conclure : « Nous avons toutefois alerté Monsieur Wahl sur l’après-crise, car nous ne voulons pas que, notamment la population, contrainte de s’adapter à cette situation, adopte de nouveaux comportements mettant en danger l’actuel présence postale et que la baisse actuelle de fréquentation soit intégrée dans les calculs servant aux fermetures afin que la distance kilométrique et temporelle de déplacement ente le domicile et les services postaux restent cohérente et adaptée à tout à chacun ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.