Search
vendredi 4 déc 2020
  • :
  • :

Application « StopCovid » : Christophe Naegelen vote contre le traçage numérique

image_pdfimage_print

81294000_171698884213718_1359887092313751552_n

L’application gouvernementale « Stop-Covid » va être lancée. Elle permettra à son utilisateur de savoir s’il a croisé au cours de la journée des malades déclarés du coronavirus. L’Assemblée nationale a approuvé ce système de traçage, par 338 voix contre 215. Christophe Naegelen a choisi de voté contre.

Ce choix est motivé par plusieurs raisons. Tout d’abord, « la temporalité n’est plus la bonne », affirme le député de la 3ème circonscription des Vosges. La mise en place de l’application arrive en effet longtemps après l’annonce de sa création. Et alors que l’épidémie semble décliner. Ensuite, et c’est peut être le plus important, ce système de « traçage » controversé « pose un problème par rapport à certaines libertés individuelles » : « On tombe dans un engrenage numérique » !

De plus, Christophe Naegelen déplore un manque de clarté et constate une tendance du gouvernement à dépenser un budget important dans des outils numériques qui ne font pas leurs preuves. « C’est coûteux, ça n’apporte pas les résultats escomptés ». Pour le député, cet argent pourrait être bien plus utile ailleurs. « Quitte à investir de l’argent, autant le mettre là où les gens en ont vraiment besoin. Directement dans les hôpitaux et les EHPAD ».

Les 4 députés vosgiens ont tous voté contre (Stéphane Viry, Gérard Cherpion, Jean-Jacques Gaultier et Christophe Naegelen). L’Assemblée Nationale a malgré tout approuvé le lancement de l’application. Puis le Sénat a fait de même un peu plus tard ce mercredi soir : 186 sénateurs ont approuvé, tandis que 127 s’y sont opposés. Reste à savoir combien de français choisiront d’utiliser cette application.

 




21 réactions sur “Application « StopCovid » : Christophe Naegelen vote contre le traçage numérique

  1. JMV.

    Christophe Naegelen et ses collègues mènent un bien mauvais combat politique.
    Lui et ses amis LR ne se sont pas pourtant pas beaucoup opposés à l’époque au flicage Linky.
    A choisir entre les deux je préfère nettement l’ application STOPCOVID.

    répondre
    1. chouki

      Un boitier système compact de traçage Gps à 10 euros avec 5 euros de « participation » volontaire muni d’un dispositif d’alarme et raz à une borne Vital de médecin aurait suffit.
      30 millions de boîtiers = 150 millions d’euros pour l’état.
      Vous pouvez le laisser dans le tiroir et le réutiliser si besoin.
      Pourquoi chercher plus compliqué ?

      répondre
    1. JMV.

      Pourtant le camarade Froissard et ses copains communistes s’y connaissent en terme de surveillance des citoyens.
      Il n’y a qu’a voir les applications de reconnaissances faciales mise en place actuellement en chine .Ou regarder ce qui se passait à l’époque dans les pays de l’ex bloc soviétique ou chacun surveillait son voisin et vice versa.

      répondre
      1. froissard

        Contrairement à ce que vous faîtes , je n’ai pas pour habitude de stigmatiser, en montrant du doigt, les personnes, qui comme vous, en ont le droit de penser différemment .Tout en défendant avec conviction mes opinions, je ne fais jamais j référence à l’appartenance de mes interlocuteurs à tel ou tel courant de pensée.Et l’on parle de jours heureux, en construisant le monde d’après: ce n’est pas gagné si l’on retrouve les vieux démons: manque de respect-intolérance et bien d’autres comportements qui interrogernt

        répondre
        1. JMV

          Ne pas confondre stigmatisation et description de faits avérés.
          Et vous me faite rire quand vous associez tolérance avec communisme.

          répondre
      2. froissard

        L’ancienne Union soviétique et la Chine ne sont que des caricatures du socialisme et ne sont en aucun cas des modèles démocratiques . En ce qui concerne les libertés, ce ne sont pas davantage des références .je ne dirai pas le contraire .Mais en France, nous ne sommes pas en reste avec la surveillance des réseaux sociaux, le traçage numériques, la réglementation outrancière de la vie quotidienne. Le changement de société que nous appelons, ne peut être qu’une voie  » à la française  » sans copié-collé. A nous, citoyens de décider dans quel monde nous voulons vivre demain/Construisons le ensemble.la loi de l’argent à tout crin et du pouvoir ont montré leurs limites. Nous ne pouvons remplacer ce vieux monde que par l’humain d’abord

        répondre
      1. chouki

        Un peu comme le traitement de Raoult ?
        C’est ceux qui n’en ont pas besoin de près ou de loin qui en parlent sur ordre…
        Je voulais dire « ont l’autorisation véranienne » de le dénigrer sur ordre…

        répondre
        1. JMV.

          Qui vous dit que le traitement de Mr Raoult si il était appliqué selon ses prescriptions n’est pas efficace.
          Il est clair qu’au vu des centaines de milliards en jeu, les gros labos et leurs  » experts » rémunérés ont tout intérêt à ce que cette solution bon marché ne soit pas retenue.

          répondre
          1. chouki

            Mais il marche et empêche bien des malheurs comme des nécroses dans des organes au hasard.
            j’ai publié le modèle sur ce journal avec les précautions à prendre.
            Ne reste qu’à trouver un médecin moins lécheur que les moutons et connaissant la molécule, choisissez plutôt un ancien.

  2. Philippe

    Être sur les réseaux sociaux, suivi , analysé, espionner à la vue de tous, c’est sans soucis . Mais pour notre sécurité , même si ce n’est pas au top, ce ne serait plus admissible ????
    Cela me rappelle les compteur Lynky

    répondre
  3. Lexa

    Excellente réaction que ces 4 votes contre…quand à linky l’installation n’est pas obligatoire.. en tout état de cause il y a fort à parier que moins de 20% de français chargeront « stop covid »

    répondre
  4. anatole

    Je suis sur qu’ils ont bien voté – Cependant l’heure dans la tête des jeunes générations n’est que numérique. La 5 G a aussi ses pylones ici dans les Vosges. Comme beaucoup disent: Qu’on veuille ou Non, on saura tout sur tous. C’est parti. On voit les pub qui se pointent sur les écrans. Ce sont les politiques paradoxales des gouvernants qui mettent en garde le citoyen réticent pour quelques temps encore. Durant le confinement on avait les moyens de savoir si les maisons secondaires étaient et devenaient occupées .Les logiciels de reconnaissances faciales made in China , en Chine, discernent pour verbaliser les piétons hors des clous. ça marche. Les élus jeunes générations sont friands de ces nouveautés. Il y a des moutons pour applaudir ici aussi. Le citoyen a perdu ses libertés. c’est fait.

    répondre
    1. JMV

      Indépendamment de l’aspect santé, il nous faut surtout craindre l’intrusion ( l’effraction ..) encore un plus marquée de la chine sur tous les éléments qui constituent notre économie, et au delà, tout le fonctionnement démocratique de notre pays.
      Grace à la 5G, ils auront sans doute accès à tout. Y compris aux secrets les plus cachés. Ils ne manqueront pas alors de faire chanter qui ils voudront pour obtenir faveurs, assouplissements de règlementations, ou ouvertures de marchés.
      Ils n’ont pas finis, et le plus pittoresque et qu’ils ne s’en cachent même plus, de nous faire danser.

      répondre
  5. PierreL

    Bien plus facile de voter contre tout… et de se laver les mains !
    La politique mérite du courage, pas de la frilosité voire de la lâcheté.
    Le traçage, faut-il le rappeler ?, se fait sur la base du volontariat… et peut sauver des vies !

    répondre
  6. xavier.vervisch

    pourquoi certains auteurs de commentaires n’apparaissent qu’avec leur prénom, or il me semblait que Gérardmer info avait décidé de ne publier les articles qu’avec le nom de l’auteur ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.