Search
mardi 29 sept 2020
  • :
  • :

Les athlètes romarimontains : confinés mais toujours motivés !

image_pdfimage_print

Annotation 2020-05-02 093025

Auteurs d’une superbe saison hivernale marquée par de nombreux titres en cross et salle et portés par le sensationnel record de France de Clémence BERETTA,  les athlètes de l’Athlé VOSGES Pays de Remiremont subissent comme tous la longueur du confinement imposé par l’urgence sanitaire. Pas toujours facile pour des sportifs assidus de rester assis sans rien faire et de subir une saison estivale qui vire au blanc absolu …

C’est pourquoi, dans le strict respect des prérogatives imposées par le confinement, les entraineurs ont imaginé des séances d’entretien à distance et les proposent à leurs athlètes de façon à leur permettre de rester dans le coup quand viendra le retour à une certaine normalité.
Ainsi Chaque coach envoie très régulièrement des séances à faire à proximité de chez soi ou dans son jardin pour les plus chanceux.
Le Président BERETTA qui s’occupe du groupe loisir et trail reste en contact régulier avec ses protégés et sait que les membres du groupe, dans leur grande majorité, parviennent à réaliser les séances proposées. Certains arrivent même à passer de 2 à 4 séances par semaine en raison du chômage partiel  tout en restant dans le rayon d’action autorisé.
Du côté de Jean François PERRY, Arnaud KNIBIEHLY ou Gilbert MATHIEU, le suivi est assuré avec les collégiens et lycéens  grâce à des
programmes adaptés; c’est ainsi que Mathilde a étalonné 400m autour d’un rond point pour y faire ses séances comme au stade ou bien Clara, habitant juste à côté de la voie verte qui arrive à s’entrainer presque normalement. Jean Marie BROGGI pour sa part a élaboré un suivi très individualisé à base de visio-conférences très suivies et il fait état d’une très belle assiduité des athlètes. Mais le plus incroyable c’est l’imagination dont ont fait preuve les familles…
Comme vous le verrez sur les photos ci après, Noé fait chauffer le cardio en appartement, Le papa de Léonie lui a confectionné un starting bloc en bois pour son travail de départ, Andréa et Noémie travaillent la technique de haie sur du matériel estampillé système D du pater familial alors que des tréteaux de chantier permettent à Louane de peaufiner ses gammes techniques!!! ce sont des piquets de parcs à mouton qui permettent à Eddy de travailler sa foulée et les marches d’escalier n’ont plus de secret pour Pauline afin de parfaire son physique et sa détente… Seul bémol, les sauteurs et lanceurs sont eux plus gênés pour pratiquer leur discipline nécessitant du matériel spécifique.
Mais tous piaffent d’impatience de retrouver le chemin du stade (que le club espère opérationnel bientôt car les travaux vont reprendre) lors d’une rentrée générale mais pas avant le 2 juin (au mieux) selon les directives du ministère des sports avec l’espoir de participer à quelques rencontres départementales après le 31 juillet seulement. Le Président est très fier de constater que le contact est gardé et il promet un belle fête au club pour la reprise que tous espèrent sans masque d’ici-là.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.