Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Coronavirus : deux nouveaux décès dans les Vosges en 24h

image_pdfimage_print

Nous sommes à quelques jours du dé-confinement et le nombre de malades atteint du Covid-19 « dégonfle » chaque jour un peu plus au niveau national… On dénombre ce mardi 3 011 décès du coronavirus dans les hôpitaux du Grand Est, soit 28 nouveaux décès enregistrés en 24h. Le nombre de personnes hospitalisées  a baissé ce mardi 3671 (-102).

Dans les Vosges, 200 personnes restent soignées pour un Covid-19 dans les hôpitaux (-10 en 24h). 10 personnes sont toujours prises en charge en réanimation (-2 en 24h).

Ce mardi, 14 personnes ont pu rentrer chez elles, 496 depuis le début de l’épidémie.

Deux nouveaux décès ont été enregistrés en milieu hospitalier. Au total, l’épidémie de coronavirus a causé la mort de 243 personnes dans le département des Vosges.

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees




3 réactions sur “Coronavirus : deux nouveaux décès dans les Vosges en 24h

  1. Lucien

    on devrait un peu laisser parler les médecins concernant l’épidémie dans nos hautes Vosges ; j’en aie vu un et croyez moi on n’idéalise pas la fin de cette période de confinement ; ils sont en contact direct avec les patients et ils savent ce qui se passent actuellement . quand les gens masqués sont dans un magasin et côtoient des gens non masqués , les nons masqués les regardent comme des paranos, mais non mesdames, messieurs nous ne sommes pas des paranos mais nous ne somme pas égoïstes, on pense aux autres .

    répondre
    1. anatole

      oui pour les chiffres, c’est la DDASS qui ouvre les certificats médicaux de décès et l’INSEE ont les chiffres des décès. Dans cette épidémie infectieuse, ce sont les médecins qui sont habilités à faire l’analyse. Eux ont la vérité. Eux savent tout depuis le début. A cette heure, profane, je dirai que nous avons eu 2 chances : la 1ère est que le virus n’ait pas été plus meurtrier. Sans soins , une partie des contaminés se sont guéris, ont eu des affections moindres.On nous l’a dit. La 2ème est que nous sommes en 2020 et que si plusieurs versions ont été entendues, peut-être dans quelques temps les réseaux sociaux seront « muselés » et le peuple n’aura accès qu’à la pensée unique?. Sur les ondes et d’autres chaines sur le web, quelques Professeurs et médecins parlent sans retenues et ne craignent pas punition du Conseil de l’Ordre en donnant leur analyse de la thérapie réglementée par le Gouvernement pour cette pandémie , ici en France.Par là, et dès lors, on comprend l’actuelle prudence des politiques en charge de réglementer la sortie du confinement. « On » a la trouille. Oui,Le peuple doit être raisonnable et il le sera. Le masque , s’il est requis dans les espaces à densité de circulation. Les gens sont adultes. Ils porteront le masque et même des jeunes gens . Les peurs n’évitent pas les dangers, sont conseillères, mais l’optimisme croissant est à l’actualité, car les chiffres des hospitalisations sont meilleurs. Nos départements du Grand Est n’ont pas le potentiel d’accueil en Lits pour subir telle intensité vécue en Mars, alors les cartes seront dans le rouge le temps que les malades guérissent.Le calendrier fixé par les politiques est prudent et je crois, je souhaite que d’ici Juin , on soit encore plus optimiste. L’économie va reprendre c’est impératif.

      répondre
  2. froissard

    Comment vous le voyez vous le monde d’après ? Certains, hélas, nombreux, nous voient toujours aussi cons, mais avec des masques . Ceux qui espèrent d’autres possibles ,pensent que demain, c’est maintenant !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.