Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Dé-confinement : une première carte dévoilée Les Vosges sont dans le rouge !

image_pdfimage_print

carte_deconfinement-800x450Rouge, vert ou orange ? Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran a dévoilé jeudi 30 avril la toute première carte départementale provisoire. Elle classe les départements selon la circulation du Covid-19 et les tensions sur les capacités en réanimation.

Ce jeudi 30 avril, les français découvrent une carte avec 35 départements en rouge, dont l’ensemble du Grand Est. Cette carte est dessinée en combinant les données de la circulation du coronavirus aux tensions sur les capacités en réanimation. avant le déconfinement prévu à partir du 11 mai, a dévoilé le ministre de la Santé Olivier Véran. Cette carte pourra évoluer d’ici le 7 mai en fonction de l’évolution de la situation. Elle prend en compte la circulation active du coronavirus et les tensions hospitalières sur les capacités d’accueil en réanimation.

En vert les départements qui sont prêts pour le déconfinement. Dans les départements en  rouge, le déconfinement sera plus strict. D’ici le 7 mai, il n’y aura plus que deux couleurs.

circulation-active-du-virus




5 réactions sur “Dé-confinement : une première carte dévoilée

  1. dol

    Dé-confinnement … c’est le nouveau mot que l’on doit utiliser pour faire bien ? ou est-ce simplement une erreur de Français ?

    répondre
  2. Lili

    amis vosgiens, on voit la vie en rouge pauvre de nous , la saison touristique marquée au fer rouge, bien compromettante, qui va venir avec un placard rouge pareil .

    répondre
  3. chouki

    Vous m’en remercierez.
    Vous demanderez une association d’hydroxychloroquine ((200 mg x 3 par jour pour 10 jours, la dose haute avant la Buzin est de 6,7mg/kgICM/jour) et d’azithromycine (500 mg le 1er jour puis 250 mg par jour pour 5 jours de plus) agrémentée d’un sulfate de zinc (200 mg pendant les dix jours) en évitant les nourritures ou boissons « acides » et plus besoin de passer par la case réanimation au risque de ne jamais en sortir que dans le sapin.
    Un QT corrigé inférieur à 460ms au début du traitement, une attention particulière entre 460ms et 500ms et un suivi pour les sup 500ms.
    Et tout cela aux premiers toussotements, état grippal et un 37.5, avec si possible un test direct, car au bout de la semaine c’est comme le « nid de poule » au milieu de la route qui casse votre suspension d’auto…. la poule est partie mais le trou est resté.
    Traitement à 15 euros, c’est presque donné pour continuer à vivre.
    Reste à trouver le praticien qui veule sauver une vie et non un « à la botte ».
    Merci.

    répondre
    1. nico

      merci pour ces infos bien utiles, mais le plus gros souci, quant on n’a pas de relation, c’est de trouver le médecin qui voudra bien vous le prescrire, et là je pense ce’ ne doit pas etre facile du tout du tout

      répondre
  4. lavosgienne

    info donné par le DR RAOULT lors de son interview
    un cinéaste malade du covid19 a été traité par hydroxychloroquine pendant quatre ou cinq jours par l’ex-ministre de la santé redevenue Dr. Buzyn.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.