Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

La pandémie de Covid -19 dans les Vosges

image_pdfimage_print

La situation semble s’améliorer lentement dans les Vosges mais le département reste en rouge. Ce lundi 04 mai, 210 personnes sont toujours hospitalisés dont 12 en réanimation. Par contre 4 nouveaux décès sont comptabilisés, 2 la veille, et 1 seul samedi,  portant ainsi le bilan depuis le 18 mars à 241 morts à l’hôpital.

tests-covid-Biomer-Gérardmer-1

Illustration. Prélèvement en drive à Gérardmer




7 réactions sur “La pandémie de Covid -19 dans les Vosges

  1. chouki

    Le Grand-Est reste en rouge…… révélant en cela l’excellent travail et la profondeur des décisions de l’ars éponyme sur les infrastructures et l’organisation du système de santé sous sa « responsabilité ».
    Avancement, félicitations et décorations devraient suivre.
    Dit comme cela.

    répondre
    1. JMV.

      En restant objectif, je ne crois pas que l’ARS Grand Est ait été l’organisatrice du rassemblement évangélique de 2500 personnes à Mulhouse en Février.
      C’est de là qu’est parti tout ce binz.
      Ce rassemblement aurait eu lieu en Bretagne, les couleurs sur la carte seraient inversées avec alors toute la région Ouest en rouge.

      répondre
        1. JMV.

          Non.

          Crise de la santé, OUI.
          > baisse des lits en milieux hospitalier.
          > manque de coordination public / privé.
          > trop de personnels administratif hospitaliers.
          > Charge de travail pour les hôpitaux en hausse ( AME, crise de la médecine généraliste ( numerus clausus, libre installation,.. ).).

          Corrélation directe entre ARS Grand Est et pandémie plus importante dans l’Est, NON.

          répondre
  2. Bourbon

    Quadruple peine pour une region ou la carte de circulation du covid est verte a l exception d un departement. Superposer la carte de saturation des lits d occupation pour limiter le deconfinement est illogique. Les autres regions peuvent etre solidaires et soulager les equipes du grand est fort eprouvees ainsi que les populations. Il serait normal de ne pas penaliser au plan economique ,et au plan psychique redonner une vie comme l ensemble des français. Si des personnes contaminantes d autres regions veaient a rentrer dans le grand est , il y aurait confinement our plusieurs années. Discrimination et privation de liberté alors qu aujourd’hui la circulation du covid ,hormis l alsace ,s inscrit au meme niveau que les departements verts. Le grand est est une region francaise. Repartir les reanimations sur le territoire francais serait plus juste pour soutenir cette region durement touchée et a laquelle on indique des vacances a passer chez soi.

    répondre
    1. JMV.

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Sous la mitraille, un effort a été fait lorsque les services d’urgence débordaient dans le grand Est.
      Maintenant que cela se calme un peu, il devrait être poursuivi.
      Et aussi pour laisser le temps au personnel soignant de se reposer un peu.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.