Search
samedi 19 sept 2020
  • :
  • :

Vosges : Gérard Cherpion veut interdire la diffusion d’images des forces de l’ordre

image_pdfimage_print

Annotation 2020-05-29 110043

Le député Eric Ciotti a déposé le 26 mai dernier une proposition de loi visant à sanctionner la diffusion de l’image de membres des forces de l’ordre. Gérard Cherpion, député de la 2ème circonscription des Vosges, soutien le texte.

L’article unique de la proposition prévoit que la diffusion par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, de l’image des fonctionnaires de la police nationale, de militaires, de policiers municipaux ou d’agents des douanes soit punie de 15 000 € d’amende et 1 an d’emprisonnement. Ce qui a motivé, notamment, le soutien du député, c’est ce constat : la plupart du temps, les visages des délinquants sont floutés. L’objectif affiché est donc de protéger les policiers dans leurs fonctions et de les préserver des risques de représailles.

Dans l’exposé des motifs, la proposition est justifiée de cette manière : « La prise d’images de représentants de forces de l’ordre en intervention et leur diffusion sur divers médias, notamment les réseaux sociaux, peut constituer un risque pour chacun d’entre eux et leur famille ». Il est fait référence également à du « policier bashing », qui se développerait sur internet : « À titre d’exemple, la création d’application comme Urgence violences policières a pour effet de stigmatiser les forces de l’ordre mais aussi de faire circuler, notamment sur les réseaux sociaux, des informations souvent erronées sur celles‑ci ».

Annotation 2020-05-29 111906




10 réactions sur “Vosges : Gérard Cherpion veut interdire la diffusion d’images des forces de l’ordre

  1. marceluc

    Il y en a qui ne savent plus quoi inventer pour que l’on parle d’eux!!! Un texte d’une urgence incroyable en ce moment! Pauvre France, pauvre France! Je pense que nos policiers sont en attente de bien autre chose, comme d’autres d’ailleurs.

    répondre
  2. Morel

    Pourquoi ne pas montrer le visage des délinquants plutôt que d’interdire de filmer des bavures policières qui sont minimes entre parenthèses.

    répondre
  3. PierreL

    Elle est belle notre démocratie où les délinquants ont droit à l’anonymat et dont les visages sont floutés alors que les forces de l’ordre, elles, sont photographiées et filmées sous tous les angles de façon à ce qu’elles soient accusées de tous les maux.
    Que l’on donne plutôt la parole aux personnes qui doivent subir les « incivilités » (oh, le bel euphémismes !) des délinquants qui pourrissent la vie des honnêtes gens au quotidien…

    répondre
  4. Olivier Bédel

    Bonne nouvelle. Toutes ces émissions nauséabondes de la télé poubelle sur les interventions des forces de l’ordre auprès des petits délinquants vont donc être interdites.

    répondre
    1. à ke kuku

      Ben non.
      Il suffira de flouter les visages de nos policiers
      Et on pourra continuer à admirer les exploits de vos amis délinquants.

      répondre
  5. Bico

    Toujours e méfier des gzns qui veulent se cacher le visage. Ils ont quoi a cacher ces policiers? Tellement d’abus et de coup éviter pasque les policiers avaient peur detre filmè. Ils vont se lacher sur les bamboulas et les bico. « bamboula c’est acceptable c

    répondre
  6. anatole

    …durant l’assignation à résidence, les dociles solvables qui ne sortaient pas avaient davantage la trouille des forces de l’ordre que du Corona. C’est juste un signe indicatif du ressenti de certaines personnes parmi lesquelles je m’inclus. Le député fait comme il veut. Je crois qu’il a tout faux en 2020.

    répondre
  7. CACAL VOSGES

    IL FAUT ASSUMER CES ACTES !!
    les racailles ne doivent pas être floutés de même que l’on peut filmer les poulets sinon gare aux bavures. par contre en floutant leur visage pour leur sécurité.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.