Search
samedi 26 sept 2020
  • :
  • :

Vosges : prologation de l’arrêté de prévention des feux de forêt

image_pdfimage_print

wildfire-1105209_1280

En ce début de printemps, les conditions météorologiques chaudes et sèches créent un risque important de départ d’incendie dans nos forêts et massifs boisés, déjà fortement touchés par les scolytes et donc particulièrement exposés aux feux de forêt.

En conséquence, Pierre ORY, Préfet des Vosges, a pris un arrêté prolongeant les mesures temporaires de protection contre les risques d’incendies de forêt jusqu’au 30 mai 2020.
Les feux sont ainsi interdits en milieu forestier et à moins de 200 mètres de ces derniers. Les barbecues restent autorisés à proximité immédiate des maisons en présence d’une ressource en eau (extincteur, tuyaux d’arrosage, seau d’eau…) prête à être immédiatement utilisée.
Il est par ailleurs interdit de fumer dans les bois et forêts. Cet arrêté entre en vigueur dès aujourd’hui.




4 réactions sur “Vosges : prologation de l’arrêté de prévention des feux de forêt

    1. JMV.

      Sachant que tout commence par éducation, sens du collectif, et responsabilité individuelle.
      Le jour ou nous remettrons ces valeurs en tête des priorités le reste devrait aller mieux.

      répondre
  1. apfel67

    C’est très bien !!!
    Mais il faudrait que se soit toute l’année…
    On a trop de cas de départ de feux…
    Les gens sont juste inconscients ,
    Dans mon village de 200 habitants , le mois dernier , il y a eu une dizaine de feux d’ecobuage et/ou de brûlis .
    Sans compter les nombreux feux d ordures ménagères…
    Il y a du travail niveau éducation et…de verbalisation !!
    Apparemment.. ça reste un sport régional !!!!

    répondre
  2. 88200macgyver

    Apfel67, si vous faîtes du bois (sapins malades ) , vous allez conduire les branches à la déchetterie (par camions!) ,vous les laissez au sol(développement de la la maladie) ou vous les brûlez ?. Au vu de la situation sanitaire actuelle,il est souhaitable d’éliminer par le feu , ce que faisaient les anciens .Il se peut que les parcelles forestières se trouvent parfois pas très loin des habitations.Par contre , il faut tenir compte de la météo , du vent etc …bien entendu .En revanche ,il est certain que l’on ne peut accepter le feu d’ordures , bien que dans certaines communes à la redevance à la pesée , certains habitants brûlent les ordures dans les chaudières .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.