Search
jeudi 26 nov 2020
  • :
  • :

Il y a 15 ans jour pour jour : les vosgiens votaient « Non » à la Constitution Européenne

image_pdfimage_print

Annotation 2020-05-29 134224

Carte de Aymolinier • CC BY-SA 4.0

Il y a 15 ans jour pour jour, le 29 mai 2005, les électeurs ont répondu par référendum à la question : « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l’Europe ? ». Le « Non » l’a emporté dans les Vosges à 59 %.

A 59,02 %, plus exactement, soit 115.490 voix. Dans le département, 80.195 électeurs ont choisi de voté « Oui », soit 40,98 %. Ce résultat est arrivé après une longue campagne et de vifs débats. Lorsque quelques années plus tard, en 2008, les parlementaires ont accepté la ratification du traité de Lisbonne, beaucoup ont vécu cela comme une trahison de leur vote. Les quatre députés vosgiens de l’époque (Gérard Cherpion, François Vannson, Michel Heinrich et Jean-Jacques Gaultier) ont tous voté pour la ratification. Les électeurs ne sont pas rancuniers.

Gérard Cherpion, aujourd’hui élu de la deuxième circonscription, ne regrette pas son vote, même si la situation actuelle n’est plus la même. Alors élu de la majorité, il avait voté le texte. Il est aujourd’hui d’avis qu’il faut revoir certains éléments concernant l’UE. Jean Jacques Gaultier, quant à lui, aujourd’hui député de la 4ème circonscription, préfère évoquer « l’importance de la construction européenne » : « Dans un monde dangereux, en crise sanitaire et économique, avec une volonté de puissance de la Chine , un désengagement des USA, nous n’avons pas besoin de moins d’Europe mais d’une Europe plus forte et d’une Europe qui protège ».

Une chose est sûr, le débat sur les institutions, la démocratie et l’avenir de l’Union Européenne n’est pas prêt de se terminer.

 




Une réaction sur “Il y a 15 ans jour pour jour : les vosgiens votaient « Non » à la Constitution Européenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.