Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Aude Parmentelot, de Paris à La Bresse

image_pdfimage_print

PHOTO1REDIM-800x450 (1)

Elle a gagné son pari, celui de changer de vie. Devenue vosgienne il y a deux ans, Aude Parmentelot évoque son choix qui l’a menée de la région parisienne jusque dans les Hautes-Vosges. Une expérience qui peut inspirer d’autres candidats à l’exode des grandes villes pour un meilleur épanouissement personnel.

« Je vivais en région parisienne, seule avec mon fils qui a maintenant 14 ans. J’avais toujours travaillé dans le domaine du tourisme. Avant de rejoindre les Vosges, j’occupais un poste de responsable développement et production dans une agence de voyages spécialisée dans le voyage à moto.

Dès la naissance de mon fils, j’avais pris conscience que cette vie en région parisienne n’était pas ce que je souhaitais pour mon enfant. J’ai grandi en province puis passé mon adolescence en Afrique, avant d’être fille au pair aux Etats-Unis où j’ai vécu 1 an dans un village de pêche près de Boston. J’ai toujours été proche de la nature et j’ai compris que grandir et vivre proche de la nature était une vraie richesse.

Plus mon fils grandissait, plus la vie en banlieue  me paraissait inadaptée pour nous. Nous ne profitions plus de Paris, pourtant une très belle ville, mais dont le rythme effréné devenait de plus en plus pesant.  J’avais envie que mon fils et moi puissions nous épanouir dans un environnement sain. J’avais aussi envie de me retrouver avec des personnes partageant les mêmes valeurs que les miennes. »

Les Vosges et pas ailleurs

« Mes parents sont originaires de Remiremont. Petite, je passais la plupart de mes vacances ici. Ce changement de vie me paraissait plus facile dans un département que je connaissais déjà et que j’aimais tout particulièrement. Même si passer des vacances n’est pas la même chose qu’y vivre au quotidien.

Durant l’été 2018, mon fils est venu faire du VTT à La Bresse, une ville que je ne connaissais pas. Je suis alors tombée par hasard sur une offre d’emploi de la société Bol d’air via leur page Facebook. J’ai envoyé mon CV et 15 jours après, je faisais un weekend d’essai ! J’ai rencontré les gérants ainsi qu’une partie de l’équipe. Cela a été un véritable coup de cœur humain et professionnel. Grâce à eux, la décision de venir m’installer à La Bresse a été comme une évidence et tout s’est fait facilement et rapidement.

Le département des Vosges est très dynamique.Travaillant dans le tourisme, je connaissais la forte attractivité du territoire.

Mon fils étant partant, tout s’est ensuite enchaîné : démission, vente de mon appartement et recherche d’un logement  sur La Bresse. Le 1er  décembre 2018, je commençais mon aventure « Bol d’air »  !  Mon fils a fait preuve d’un grand courage en changeant totalement de vie, lui qui était né à Paris et qui était un vrai citadin. »

« Je me suis tout de suite sentie bien à La Bresse et l’accueil s’est fait naturellement. Le fait de travailler pour « Bol d’air » m’a permis de connaître rapidement les commerçants. L’accueil a été tout de suite très chaleureux. Si c’était à refaire ? Je le referais sans aucun doute ! »

Petits conseils aux futurs Vosgiens 

« D’après moi, pour être réussi un changement de vie et d’environnement doit être un choix et ne doit pas être subi. Je savais ce que je voulais et mais surtout ce que je ne voulais plus. J’avais envie d’espace, de nature, de partager des moments de vie avec des personnes dont je partagerais les mêmes valeurs… J’ai eu la chance de vivre en Afrique et aux Etats-Unis, mes parents ont vécu en Chine, ma vie professionnelle et ma passion des grands espaces m’ont emmené aux 4 coins du globe… Je suis curieuse et j’ai eu des parents qui m’ont appris deux choses très importantes : savoir s’adapter et avoir des besoins simples. Je continue sur cette lancée et je vis pleinement cette nouvelle expérience vosgienne ! »

Source : http://vosgesmag.fr/




Une réaction sur “Aude Parmentelot, de Paris à La Bresse

  1. Nathalie

    Bonjour Aude et bienvenue dans les Vosges !
    Ravie de savoir que vous appréciez notre belle région !
    Sincères salutations .
    Nathalie

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.