Search
lundi 30 nov 2020
  • :
  • :

Hôpital : l’Ademat-h appelle au rassemblement le 16 juin devant la Préfecture

image_pdfimage_print

Annotation 2020-06-02 100601

Communiqué de l’Ademat-h

Le conseil d’Administration de l’Ademat-h s’est récemment réuni à la salle des fêtes de Ventron.

Le Covid 19 a bouleversé le paysage sanitaire dans le monde et dans les Vosges en particulier.  L’association pour le maintien, l’amélioration,  la défense de la maternité et de l’hôpital de Remiremont partage la peine des familles qui ont été dramatiquement touchées par la pandémie. Elle apporte son soutien aux personnes atteintes par le virus et qui surmontent progressivement la maladie et soulignent l’engagement de tous ceux qui ont été confrontés aux risques et qui ont continué avec responsabilité à assurer et à faire fonctionner le service public et plus largement l’ensemble des services à la population confinée ou non.

Le service hospitalier a pu faire face, mais avec difficulté, faute de moyens suffisants, faute de lits de réanimation en nombre suffisant. Des malades du Grand Est ont dû être transportés dans d’autres régions.

Nous n’imaginons pas ce qui aurait pu se passer si tout le réseau des hôpitaux de secteur et de proximité avait déjà été démantelé avec la mise en application des plans de performance imposé par l’Agence régionale de Santé.

Le président du Conseil Départemental des Vosges réclame désormais que les plans de performance soient abandonnés, rejoignant la position de notre association. Nous nous en réjouissons.

Mais le changement de personne à la tête de l’administration régionale et l’arrivée d’un nouveau directeur pour les hôpitaux de Remiremont et d’Epinal risquent de ne rien changer si les feuilles de route gouvernementale restent les mêmes. Les intentions semblent évoluer à la tête de l’Etat mais rien à ce jour ne se traduit dans les actes. Le Ségur de la Santé pourrait bien accoucher d’une souris si les modes de financement de l’hôpital (tarification aux actes et Objectifs de dépenses de l’assurance maladie qui provoquent les déficits) ne sont pas rapidement modifiés. On a bien vu avec la pandémie que l’approche comptable condamne notre service hospitalier et ne lui donne pas les moyens suffisants pour agir avec efficacité  sans exposer ses propres agents. Ils ont payé un lourd tribut au Covid 19.

C’est pourquoi l’Ademat-h, qui a saisi l’ARS Grand Est le 8 avril dernier et reste depuis en attente d’une proposition de rencontre, se joindra la 16 juin prochain à la journée de manifestation proposé par les syndicats hospitaliers et par le collectif inter urgence. Elle appelle à un rassemblement à 14h à Epinal devant la Préfecture pour afficher une détermination dé confinée et poursuivre son action en continuant à proposer la construction d’un projet territorial de santé.

Communiqué de l’Ademat-h




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.