Search
vendredi 25 sept 2020
  • :
  • :

Remiremont : une rentrée un peu particulière pour les collégiens

image_pdfimage_print

101876596_281694463018378_1788860965480038400_n

Ce jeudi, c’est le jour de la rentrée des classes pour de nombreux collégiens et lycéens romarimontains. Une reprise des cours qui se déroule dans un contexte évidemment très particulier.

Jean-Marc Huart, recteur d’académie, est venu ce jeudi matin visiter le collège le Tertre de Remiremont, en présence de François Vannson, président du Conseil départemental et de Nathalie Babouhot, vice-présidente en charge de « l’Éducation ». Il a fait un petit tour dans l’établissement, et rapidement échangé avec l’équipe de direction du collège, les personnels administratifs et les professeurs sur l’organisation de la reprise, et la continuité de l’activité durant le confinement. « C’est une rentrée inédite, mais c’est une rentrée joyeuse », affirme le recteur, « Une reprise placée sous un optimisme sans faille ».

La rentrée se fait progressivement. Ce jeudi, ce sont les classes de 6ème et 5ème qui réintègrent le collège. Lundi prochain, ce sera au tour des élèves de 4ème et 3ème. Puis tous ensemble à partir du jeudi 11. Ici, 65 % des collégiens font leur retour en classe. Et l’organisation de l’établissement est toute chamboulée. Chaque classe est divisée en groupes, qui vont être présents alternativement un jour sur deux. Il y a un sens de circulation à respecter, un marquage au sol, et du gel hydroalcoolique à disposition à l’entrée de chaque salle de cours. Par ailleurs, l’accès aux casiers est interdit, et de grosse bandes en plastique rouges et blanches ont été disposées dans la cour sur les tables en bois et sur les bancs.

« Tous les collèges et tous les lycées sont ouverts » ! Jean-Marc Huart considère que la reprise était nécessaire : « un enjeu social et éducatif ». Si selon lui, il a été possible de « limiter le creusement des inégalités » pendant le confinement, le retour en classe est supposé permettre d’éviter les décrochages. Il évoque le protocole sanitaire, qui « nous permet à tous d’être totalement en sécurité ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.