Search
dimanche 27 sept 2020
  • :
  • :

SOS-Massif des Vosges organise un pique-nique protestataire

image_pdfimage_print

thumbnail_affiche_a4_finalise-565x800

L’association SOS-Massif des Vosges organise un pique-nique protestataire le dimanche 19 juillet à midi au col de la Schlucht. Les manifestants demandent la mise en place de mesures structurelles efficaces et durables auprès des pouvoirs publics pour rendre au Massif des Vosges son caractère paisible et naturel.

« Après avoir connu plusieurs week-end de vacarme et d’insécurité sur les routes des crêtes et des vallées du Massif vosgien, principalement provoqués par des motards en dehors de toutes règles, qu’elles soient du code de la route ou du savoir vivre, « SOS Massif des Vosges » et le « Collectif  pour la quiétude et la sécurité dans le Massif des Vosges » appellent à un pique-nique géant de protestation dimanche 19 juillet à 12h00 au col de la Schlucht. 

Nous demandons qu’enfin des mesures structurelles efficaces et durables soient mises en place pour rendre au Massif des Vosges son caractère paisible et naturel.

Les Conseils Départementaux et les Préfets des cinq départements concernés, les élus des communes doivent chacun à leur niveau prendre les mesures nécessaires.

Lire la suite ici : https://epinalinfos.fr/2020/06/sos-massif-vosges-organise-pique-nique-protestataire/




38 réactions sur “SOS-Massif des Vosges organise un pique-nique protestataire

    1. Gérard FABRIZI

      J’habite un petit col très tranquille.
      Et quand une moto passe avec une petarade incroyable.
      Qu’elle que soit sa vitesse d’ailleurs.
      C’est très dérangeant.
      La vitesse n’est pas un vrai problème en soi.
      Japplaudit d’ailleurs.
      Plus ça va vite, moins il y en a.
      .
      Je ne pense pas qu’il apprécierait ce bruit sous ses fenêtres non plus.
      De même que le gamin qui passe avec sa mobylette pourrie à une heure du matin. Vu la régularité des horaires, il rentre du boulot.. Mal payé.

      D’ailleurs je suis pour une route des crêtes sans voitures, ni piétons.
      Uniquement réservée aux motards et sans limitation de vitesse. Vitesse illimitée en fait. Avec beaucoup de gibier.
      Des sangliers engraissés au maïs par exemple.
      Bien gros, bien lourds, très lents.

      répondre
    2. Gérard FABRIZI

      Je suis pour.
      Avec une route des crêtes réservée exclusivement aux motards, sans limitation de vitesse.
      Vive la liberté.
      Il y en aura moins devant chez moi.
      Et moins tout simplement.

      répondre
  1. JD

    Ça ne me surprendrait pas que certains prennent ça pour une provocation.
    Et à juste titre.
    Je suis marcheur, cycliste, automobiliste et motard donc au final 4 defauts

    répondre
    1. anatole

      Moi: pas d’auto, ni moto, mais une 103 mob à courroie, je vous rejoindrai avec un peu de retard. Pas de là-haut, et comme il faut longtemps pour aller pas loin , j’amènerai une tarte..

      répondre
      1. chouki

        Mais, c’est un deux temps…. vous êtes fou ?
        Les « ayatollahs verts/rosés » vous lyncheront… et avec le sentiment glorieux du devoir accompli.

        répondre
        1. anatole

          Merci du conseil. Je vous ai entendu .Alors j’irai manger sur l’herbe au bord du lac de Bouzey. On ne va pas chatouiller les susceptibilités des fond de Vallées. Ma meule est démodée, mais ne fait pas de jaloux au moins. 5 pour 100 de mélange, fabrication française. Faut pas pousser non plus. J’ai toujours roulé jusqu’à ces dernières élections . Bonne journée à vous.

          répondre
          1. voyons... !

            5 % .. mais vous êtes fou 2 fois ! :)
            ça doit fumer beaucoup et bien bleu .. c’est entre 2 et 3 % pour une 103 en fonction de la qualité de l’huile que vous mettez pour faire votre mélange

          1. chouki

            Bon, soyons précis dans l’insulte du niveau de maternelle.
            Voulez-vous dire : « ayotallah gros ploucs » ?
            Ou bien : « ayotallah, gros ploucs » ?
            La virgule a son importance.
            Vous avez passé le BEPC en contrôle continu avec la bienveillance du jury ?

    2. Gérard FABRIZI

      C’est une question de savoir vivre.
      Et de bon sens.
      J’ai les trois défauts et j’ai eu le quatrième.
      De la politesse et du savoir vivre.

      répondre
    1. Gérard FABRIZI

      Évidemment.
      C’est pas mort aux motos,
      C’est morts aux cons..
      D’ailleurs les rallyes de merde,
      C’est un fléau aussi.
      Surtout quand ils font des repérages à trois heure du matin.

      répondre
  2. chouki

    Je souhaite l’interdiction totale de tout les véhicules tels qu’ils soient à Strasbourg… ville verte.
    Bon, excepté pour les membre du comité de salut public municipal pour qui l’auto, même puissante, reste une nécessité écologique.

    répondre
  3. Pascal Andreux

    Certains prennent notre superbe
    Vosgins pour un circuit de vitesse, une moto avec un échappement d’origine à un bruit
    Resonnable , mais voilà , le goût
    De la vitesse etu du bruit sont
    Plus fort que tout. .
    ..donc, déjà faire respecter les lois
    .

    répondre
    1. voyons... !

      même si j’ai du mal à vous lire … je suis d’accord avec vous : faisons d’abord respecter la loi comme on le fait dans les belles nationales toutes droites !
      NON AU SECTARISME d’un catégorie de citoyens
      OUI pour plus de contrôles de bruit et de vitesses lorsqu’un nombre important de personnes signale les mêmes problèmes aux mêmes endroits.

      répondre
      1. anatole

        ..Non Voyons ! je ne suis pas fou que je sache . La mob n’est pas plus dangereuse que le vélo. dans les ans 60 je roulais à 6, et même 7 pr 100 minérale. à 5 pour 100 aujourd’hui , huile de tronçonneuse, ma mob roule à merveille. Ne pas mettre de graissage pour les bons vouloirs des verts , c’est le moteur qui va serrer. De toutes façons je roulerai tant que je serai vivant. Je porte le casque, ne suis pas un blouson noir, moi. Je salue les motards, tous ceux qui sont bien élevés.Croyez moi, j’en croise, ils sont majoritaires. C’est pas parce qu’un ou deux font trop de bruit qu’il faut tout assimiler. Au plaisir.

        répondre
    1. Gérard FABRIZI

      C’est pas etre ecolo que d’être poli et attentif à autrui.
      Et faire péter un effaroucheur à oiseaux, en plein virage, au bon moment.
      C’est interdit ou pas ?
      Ça ne fait pas plus de bruit qu’une moto qui petarade.
      Je ne le fait pas. C’est une question de bon sens

      répondre
    1. Sylvie

      JE VOIS LA VIE EN VOSGES bcp de travail et surtout arrêtons les autorisations à gogo soyons vraiment des écolos , voir Remiremont et cette si belle zone industrielle .

      répondre
  4. voyons... !

    qu’en est-il de l’autorisation de ce rassemblement dans un état d’urgence sanitaire ? y’a t’il un responsable de désigné ? ( normalement oui puisque de la propagande est faite par affiche ) .. viendront-ils à pied depuis la vallée tous ces gens qui veulent interdire tous véhicules sur les routes de montagne ?
    ….
    autant de questions qui se posent.. ON NE NOUS DIT PAS TOUT !!

    répondre
    1. Sylvie

      le mot les vacances, un écolo qui se dit un vraie écolo ne prend pas l’avion du moins ce serait normal , mais là on voyage! voyage! voyage ! un weekend en Europe , des vacances à l’étranger et vieux on voyage en France n’est ce pas ça actuellement ;pas tout à fait écolo il faut savoir ce que l’on veut ce n’est pas juste aller chez les producteurs locaux , faire son lopin de jardin , ces produits ménagers et de beauté et acheter ces graines en vrac , prendre son vélo pour le travail ….on doit penser plus loin quand tu prends l’avion tu pollues , les croisières pareil .

      répondre
  5. Sylvie

    Les Conseils Départementaux et les Préfets des cinq départements concernés, les élus des communes doivent chacun à leur niveau prendre les mesures nécessaires.Là ça va pauser problème , se mettre à dos des futurs électeurs , des proches amis motards , on est écolos mais on trie aussi notre façon de vie écolo; oui! mais quand ça nous arrange pour bcp

    répondre
  6. Sylvie

    .Je roule en vélo mais certains ne peuvent pas, auto oblige plus de moyens de transports , la moto difficile de se passer de ce plaisir et difficile de se passer de la balade du weekend en auto ou moto , on mise tout sur les villes et abandon du monde rural qui meurt car on concentre tout dans les zones commerciales on va chez le petit mais on n’aime aussi ces zones attractives … pas simple tout ça …Je suis pour le consommer moins mais mieux. Mais l’important, c’est surtout le moins.

    Comment ? En simplifiant nos vies, en les réorganisant autour d’autres valeurs que l’achat et la possession. En retrouvant le temps. En privilégiant des loisirs moins gourmands en ressources comme voir ses amis, faire du sport, lire, fabriquer des choses, jardiner, voyager près de chez soi… En méditant, en prenant le temps de nous interroger sur qui nous sommes et quels sont nos besoins profonds. Bref, vivre intensément l’instant présent et à ralentir en douceur pour repenser ses priorités et accorder du temps à ses essentiels.

    Une vrai vie de tortue, en somme.
    Peu enthousiasmant ? Je comprends. Nous sommes dans une société du divertissement, de hyperstimulation depuis la naissance , du « tout, tout de suite ». Alors les plaisirs simples d’une vie Ça ne rassemble pas tout le monde.

    Devenir plus autonome et plus résilient , la base du vraie écolo pas l’écolo mode celui qui veut un peu mais garder son confort et ces habitudes auquel ils ne peuvent se passer ;du moins un conflit entre cette société , le marketing et cette tendance écolo pour le bien de la planète ; difficile de faire un choix sans faire des sacrifices .Nous sommes tous responsables et irresponsables écolo oui mais il y a encore du travail pour le changement .Sommes nous vraiment prêt ?

    répondre
    1. Chouki

      Les vosgiens des fonds de vallées, pour 95℅ , ne font pas d’écologie, ils sont l’écologie.
      Lorsque des « citadins » se mettent en devoir de venir leur expliquer la ruralité….. Quoi ? Ils n’ont même pas un échantillon sur eux !

      répondre
    2. à force de forcer ça force forcément.

      Je partage à 100 %.
      Mais peu de gens en sont conscients et encore moins sont prêts à faire les efforts nécessaire.
      Sachant que nous autres Français ne représentons que le 1/100 eme de l’humanité.
      Nous sommes donc très mal barrés.

      répondre
  7. Sylvie

    Chouki vous avez entièrement raison ; déjà nos politique soit disant nous font la moral sur l’écologie; devraient interdire ces agrandissements immondes de ces zones commerciales en dehors de leurs villes ,de gros endroits pollueurs avec des bâtiments en ferraille qui détériore le paysage , pas de verdure ,d’arbres ; le bétonnage à outrance ….le fric , les emplois mais l’environnement bon allez on verra plus tard ; dans toutes ces villes nous retrouvons tous les mêmes franchisés un bon copié collé partout en France ;on pleure la désertification , la fermeture du petit commerce mais on autorise tjrs et tjrs les implantations immondes et l’agrandissement de ces zones commerciales ; ça avouez c’est vraiment du n’importe quoi ; on nous construit à tout vent mais on se fiche que les gens vont prendre de plus en plus leurs autos car dans ce monde rural on perd tout ce que nous avions ; vraiment entre ce monde et celui de l’écologie il y a encore du boulot dans tous les niveaux. Arrêtez avec vos belles paroles soit disant écologique vous êtes tjrs et encore dans ce monde où le fric passe avt tout .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.