Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Les gendarmes vosgiens mettent fin à une longue série de vols de vélos

image_pdfimage_print

gendarmerie-des-vosges-800x539

Le 11 juin dernier, la brigade de recherches de Saint-Dié-des-Vosges a mis fin à une longue série de vols de vélos, dont 2 vélos électriques d’une valeur de 4000 euros chacun, en interpellant en flagrant délit un quadragénaire placé sous surveillance électronique (bracelet).

Depuis plusieurs semaines, ce dernier profitait de ses autorisations de sortie pour commettre ses méfaits, parfois avec l’aide sa compagne et de son fils de 10 ans. Lors de la perquisition effectuée à son domicile, de nombreux objets dérobés ont été découverts. Ce multi-récidiviste a été jugé vendredi 3 juillet et a été condamné à une peine de 18 mois de prison, tandis que sa compagne a écopé de 8 mois dont 5 avec sursis. L’enfant est désormais sous la garde de sa grand-mère.




8 réactions sur “Les gendarmes vosgiens mettent fin à une longue série de vols de vélos

  1. voyons... !

    quelle honte ! quelle lâcheté de ces parents d’entraîner leur fils de 10 ans dans le vol ! tout ça par cupidité afin de faire de l’argent facile …
    décidément notre pays part complètement en morceaux.. encore 10 ans et on vivra dans les mêmes conditions d’insécurité de Harlem avec des conditions de vie semblables au Bangladesh :(

    répondre
    1. houlà

      Dans de plus en plus d’endroits en France c’est DEJA Harlem.
      Les centaines de milliards d’argent publics qui y ont été engloutis en aides sociales, médicales, scolaires, ou en amélioration des logements, n’ont pas servis à grand chose.

      répondre
  2. chouki

    Les adultes auraient pu accuser l’enfant, impunité, et bénéficier ainsi de la clémence de la « justice », du soutien d’associations « engagées » et de la protection des trucs à l’enfance ainsi que du défenseur des droits.

    répondre
    1. chouki

      La misère et le désœuvrement du fait de l’incurie politique généralisée et instrumentalisée depuis Giscard et l’aggravation, la chute dans le puits sans fond, avec les autres jusque l’actuel sont bien mesurables.

      répondre
        1. JMV.

          Vous ne risquez pas de trouver de statistiques établies puisque la consigne est de tout planquer sous le tapis.
          Idem pour les dépôts de plaintes qui ne sont plus enregistrées qu’avec parcimonie..
          Quand au confort, ceux qui ont eu la chance de connaitre la vie et la liberté dans les années 70, c’était un cran très nettement au dessus.
          Sinon en 2020 nous avons :
          Dette de 3000 milliards, agriculture et tissus industriel en ruine,
          taux de chômage réel surement au delà des 20 % .
          Des centaines de quartiers entiers du territoire ou ne sont plus appliquées les lois de la république..
          Des policiers caillassés et agressés tous les jours.
          Un niveau de culture générale et de connaissances des jeunes qui s’arrête là ou commence l’interrupteur de la console de jeux ou du téléphone portable.

          Sacré progrès..

          répondre
    2. JMV.

      La tolérance est la mère de tout ce bordel car il n’existe aucun curseur capables de traiter le un peu, beaucoup, passionnément.
      Les voyous de tous poils qui ont bien assimilés cette nouvelle règle de fonctionnement en profitent pour repousser sans cesse des limites de plus en plus écrites en pointillés.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.