Search
vendredi 18 sept 2020
  • :
  • :

L’Ademat-h appelle les élus locaux à faire de la santé une priorité

image_pdfimage_print

IMG_9986

Depuis le mois de mars dernier, notre territoire a connu une crise sanitaire profonde. L’Ademat-h a décidé d’interpeller les élus locaux. Dans une lettre, l’association les appelle à « faire de la bonne santé de nos concitoyens une priorité ».

En ce début de nouvelle mandature, l’Association pour la Défense, le Maintien, et l’Amélioration de la Maternité et de l’hôpital de Remiremont (Ademat-h) lance un appel, pour « faire de la bonne santé de nos concitoyens une priorité des projets de territoire à construire, au même titre que le soutien à l’emploi et à l’économie ou que l’engagement dans la construction des transitions écologiques et sociales ». Elle appelle les maires, présidents de Communautés de Communes et présidents des PETR de Remiremont et ses Vallées et des Vosges Saônoises, a s’engager sur le sujet.

« Les élections municipales de 2020 resteront marquées par la pandémie qui n’a pas épargné notre région », peut on lire dans la lettre, « Outre les risques auxquels vous avez pu être exposés du fait de votre mandat ou de votre présence dans les bureaux de vote, vous avez été pour beaucoup d’entre vous, anciens ou nouveaux élus, en première ligne pour organiser la sécurité sanitaire dans les écoles, les lieux publics, les EHPAD, les commerces, pour pallier l’insuffisance de stocks de masques, en organiser la fabrication et en assurer la distribution auprès des habitants ».

L’association a tenu à saluer l’effort, les initiatives et l’engagement de tous dans cette épreuve : « Une fois de plus l’hôpital public et les collectivités locales ont su s’adapter malgré la confusion et parfois l’incohérence des instructions et directives nationales ». L’Ademat-h se bat depuis bientôt 5 ans pour maintenir la maternité et éviter le démantèlement de l’hôpital de Remiremont. « Les évènements récents démontrent s’il en était besoin, combien ce combat est justifié et combien un hôpital public au cœur d’un bassin de vie de 100 000 habitants est indispensable avec médecine, chirurgie, maternité et urgences. »

Les vallées du sud des Vosges ont été particulièrement touchées par le coronavirus. Au pic de l’épidémie, 94 patients « Covid » confirmés étaient hospitalisés en médecine à Remiremont, soit le double des autres pics enregistrés sur les 3 autres hôpitaux vosgiens. En avril, 553 patients sont passés aux urgences filière Covid à Remiremont. « Nous ne nous mobilisons pas pour prouver que nous avons raison, mais pour renforcer la sécurité sanitaire de la population et consolider son bien être individuel et collectif ». Alors on est en droit de se demander : que ce serait t’il passé si l’hôpital avait été davantage réduit durant les années passées ? « Cela aurait été une catastrophe encore bien plus grave et difficile pour tous » affirme Jean Pierrel, président de l’Ademat-h.

L’Ademat-h propose donc aux élus qui souhaitent rejoindre ce combat de procéder à une délibération, affirmant que leur commune ou communauté de commune :

Considère la santé comme une priorité du territoire communal et intercommunal

Affirme sa volonté d’agir sans subir dans les domaines de la santé, de la prévention et de la valorisation du bien être des habitants et de tous ceux qui utilisent notre territoire comme lieu de vacances, de soins ou de loisirs.

Souhaite apporter son soutien à l’installation durable des professionnels de santé en proximité en partenariat avec le département des Vosges

Confirme la nécessité de maintenir un service public hospitalier de qualité (Médecine Chirurgie Maternité et Urgences 24/24) au cœur du bassin de vie de Remiremont, à moins de 35 minutes de toute zone habitée.

Propose la mise en place d’un conseil de développement citoyen à l’échelle des PETR (Pole d’Equilbre Territorial Rural) des territoires concernés(Pays de Remiremont ,ses vallées et Pays des Vosges saonaoises) qui facilitera l’association des acteurs de la société civile à la réflexion commune et à l’élaboration des propositions structurantes pour notre territoire

Décide de renouveler l’adhésion de la commune (et/ou de l’intercommunalité) à l’Ademath

Confie à un élu une délégation santé et le désigne pour représenter la collectivité au conseil d’administration de l’Ademat-h et dans les instances qui seront mises en place pour la construction du contrat territorial de santé

Confirme a participation des élus de la collectivité à la défense de l’hôpital public de Remiremont et réaffirment la spécificité de nos territoires de moyenne montagne qui nécessite des moyens adaptés.

Pour adhérer à l’Ademat-h ou vous tenir informer, rendez-vous ici : https://www.ademat.org/adhesion-en-ligne/

 

2020_Flyer adhésion_V3-vert-page-002




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.