Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Nestlé Waters recentre sa marque Vittel au cœur des Vosges Le minéralier veut redorer son image de marque.

image_pdfimage_print

Depuis ces dernières années, le minéralier Nestlé Waters Vosges a fait couler beaucoup d’encre dans la presse, en étant la cible de nombreuses associations sur les captages des sources et des volumes prélevés notamment dans la nappe du GTI. Pourtant l’entreprise a une démarche environnementale unique, au travers de sa filiale Agrivair.

«Notre monde vit une période sans précédent, avec des défis à la fois économiques, environnementaux et de santé. Nous sommes conscients de nos impacts en tant qu’entreprise et en tant que marque, et nous savons que nous avons un rôle à jouer pour contribuer à résoudre ces problèmes. Par conséquent, nous plaçons la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) au cœur de tout ce que nous faisons chez VITTEL®. Nous voulons et nous devons contribuer à une consommation plus saine et plus naturelle et participer à la réponse aux défis environnementaux. Notre ambition est claire : créer une valeur partagée durable pour les consommateurs, les communautés et la planète.

Nous croyons au devoir et à la capacité de VITTEL® de jouer son rôle.

En tant que marque, nous réaffirmerons la qualité de notre eau minérale naturelle et notre engagement en faveur de produits sains et naturels afin de continuer à créer une valeur partagée durable pour nos consommateurs. En tant qu’acteur responsable, nous optimiserons notre impact sur la planète avec un plan ambitieux pour aider à préserver la biodiversité «ordinaire», la plus présente et pourtant la plus menacée par les activités humaines.

En tant qu’acteur régional, nous allons réaffirmer notre ancrage naturel et local et poursuivre nos investissements dans le massif vosgien, dont l’eau minérale naturelle VITTEL® est originaire.

Et pour inspirer et mobiliser le plus grand nombre, nous lançons une nouvelle campagne de communication qui reflète la valeur du territoire vosgien, la qualité de l’eau minérale naturelle VITTEL® et l’importance d’une nature préservée.

Ces priorités sont liées, interdépendantes et essentielles pour la poursuite d’une activité durable, responsable et performante.

Elles animeront et définiront VITTEL® pour les années à venir», explique Sophie Dubois, Directrice Générale de Nestlé Waters France, qui souhaite : «Créer une valeur partagée durable pour les consommateurs, les communautés et la planète.»

La marque Vittel a toujours été bien plus qu’une eau minérale et une marque synonyme de vitalité. Elle réaffirme son positionnement à la fois premium et accessible de l’eau minérale naturelle grâce à une refonte du design, célébrant son origine naturelle, et par l’innovation des formats pour couvrir les besoins des consommateurs à tout moment de la journée. Le minéralier propose également des boissons saines et naturelles, pour répondre à la tendance croissante en faveur des produits naturels, avec moins de sucre, plus de naturalité et des goûts plus authentiques.

Minimiser l’impact sur la planète

L’entreprise a toujours cru au pouvoir de la création d’une valeur partagée durable, étant engagée depuis des décennies dans la préservation de la biodiversité sur son territoire grâce au programme d’Agrivair. Une initiative collective visant à protéger le sol et les zones naturelles autour des sources sur 10 000 hectares, afin de garantir que la qualité de l’eau minérale naturelle. Face à la problématique globale de la perte de biodiversité ordinaire, la société étend désormais ses actions à une échelle plus large, au-delà de son territoire, avec un Plan Collectif Biodiversité axé sur quatre domaines d’activités : les écosystèmes naturels, les ressources en eau, les emballages plastiques et les émissions de carbone.

Une marque régionale qui investit sur son territoire

Que ce soit par ses investissements économiques ou environnementaux, Nestlé Waters Vosges a des liens forts et historiques avec le département vosgien, dont elle est originaire. Les activités et les investissements d’embouteilleur d’eau, bénéficient directement au territoire (achats, taxes, vitalité de l’économie locale…) et indirectement à l’ensemble du territoire national. En 2019, les activités de Nestlé Waters dans les Vosges (usine, bureaux, centre technologique des produits, Agrivair) représentaient 4 990 emplois durables en France (directs, indirects et induits), et une richesse générée de l’ordre de 315 millions d’euros. VITTEL® va de plus continuer d’investir dans les installations de son usine vosgienne, avec quelque 20 millions d’euros qui viennent d’être alloués dans une nouvelle ligne de production, plus moderne et qui permettra de réduire l’impact environnemental avec une réduction de la consommation d’eau lors de la production (près de 37 000 m3 économisés) et réduction de la quantité de plastique utilisée dans les bouteilles et bouchons (470 tonnes de plastique en moins par an).

Depuis fin  2019, les bouteilles de 75 cl et 2 l. sont fabriquées en plastique 100 % recyclé (rPET), tout comme la toute nouvelle bouteille «Prestige» de 70 cl. En 2021, tous les formats VITTEL® contiendront du rPET dans des proportions variables d’au moins 35 %.

Agrivair

En 1992, Nestlé Waters a décidé de lancer, en partenariat avec l’INRAE (Institut national de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, anciennement l’INRA), un projet ambitieux et sans précédent que l’entreprise a appelé Agrivair. L’objectif final était simple, préserver le sol et les zones naturelles autour de la source afin de garantir que la qualité de l’eau minérale naturelle pour qu’elle reste inchangée. Nestlé au travers de cette filiale, s’est tout particulièrement concentrés sur :

– La réduction du niveau de nitrates et l’objectif zéro pesticide

– La garantie de la présence de prairies, de haies et de bandes herbeuses au cœur des exploitations agricoles

– La mise en place d’une culture de luzerne

Cette démarche nous a permis de protéger l’écosystème local, avec la connaissance de la valeur d’une biodiversité préservée, un écosystème sain contribuant à nettoyer l’eau qui s’infiltre, à purifier l’air, à entretenir le sol et à réguler le climat. Au fil du temps, l’entreprise a constaté que non seulement la qualité des eaux souterraines était préservée, mais aussi que la biodiversité locale était florissante et que des espèces rares ont été observées sur le territoire, comme la Pie-grièche grise ou la Huppe fasciée. La biodiversité est l’indicateur clé de la santé d’un écosystème. En 2020, 10 000 hectares de terres sont protégés par Agrivair, sur 11 communes regroupant 12 000 habitants et 37 fermes partenaires.

Depuis peu, Julien Didelot a succédé à Christophe Klotz, à la direction d’Agrivair.

Préserver et développer les habitats naturels et les écosystèmes

Agrivair c’est aussi :

– 12 000 arbres plantés

– 300 hectares de forêt préservée en partenariat avec l’ONF (office national des forêts

– la création d’un refuge pour les chauves-souris

– 240 km de haies entretenues en bordure ou en plein champ

– l’installation de perchoirs pour les rapaces

– environ deux millions d’euros investis par an dans les actions d’Agrivair depuis sa création

– un impact positif qui permettrait d’éviter des coûts estimés à 2,2 millions d’euros en moyenne pour les territoires et les populations chaque année (services, santé, biodiversité, eau, sol…)

Garantir une gestion responsable et durable des ressources en eau

Depuis 2010, Nestlé Waters Vosges a baissé de 13 %, les prélèvements totaux d’eau sur l’ensemble du territoire de Vittel

Entre 2010 et 2019, 38 % de réduction des prélèvements d’eau pour VITTEL® Bonne Source, dans une nappe qui présente un déficit de recharge négatif. A travers une approche collective, Nestlé s’est engagé, avec l’ensemble des acteurs locaux concernés par cette problématique, à contribuer à un retour à l’équilibre de cette nappe phréatique d’ici 2027.

Depuis 2019, le minéralier restaure la végétation sur 2 km, le long de la rivière locale du Petit Vair, afin d’améliorer la biodiversité aquatique et celle des milieux adjacents.

La clé du succès d’Agrivair a été de rassembler différentes personnes autour d’un objectif commun. «Il en va de même pour ce défi : nous avons besoin de tout le monde pour réussir. Nos employés, nos partenaires locaux, nos fournisseurs et nos clients, et bien sûr nos consommateurs. Nous faisons également appel à des experts externes tels que l’Office national des forêts (ONF) ou l’ONG internationale Ashoka, avec lesquels nous lançons le défi «Agir pour la biodiversité», une quête mondiale des acteurs du changement susceptibles de contribuer à la préservation et à la restauration de la biodiversité. Tout le monde est essentiel pour créer une chaîne collective de soutien à la biodiversité. Le voyage est complexe et difficile, nous en sommes conscients. C’est sur le respect de ces valeurs d’innovation, de solidarité et d’action collective que la marque s’appuiera pour relever le défi et jouer son rôle dans la création du monde de demain», précise la directrice générale, Sophie Dubois.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.