Search
lundi 21 sept 2020
  • :
  • :

Deux œuvres restaurées de retour au musée Friry

image_pdfimage_print

fri10Ce jeudi matin, deux sculptures de Jacob-Sigisbert Adam ont regagné les rayons d’une vitrine du Musée Charles Friry.
Ces œuvres en terre cuite datant du début du XVIIIe siècle devaient être exposées au Musée Lorrain, à l’occasion de l’exposition « La sculpture en héritage, les Adam, une dynastie lorraine ». La covid-19 n’ayant pas fini de bouleverser les plans, cette exposition nancéienne, dont le commissariat est assuré conjointement par Guilhem Scherf, conservateur général du patrimoine au Musée du Louvre et par Pierre-Hippolyte Pénet, conservateur au Musée lorrain, est reportée à l’automne 2021. Elle comportera notamment le prêt exceptionnel d’une quinzaine d’oeuvres majeures du Louvre.
Le temps ayant fait son oeuvre, Orphée et le Buste d’Achille, les deux sculptures, méritaient une restauration, ou du moins un nettoyage approfondi. Pour la tenue de cette exposition majeure à Nancy, le Musée lorrain a donc proposé de financer et faire réaliser ce travail, qui n’aura donc rien coûté aux musées de Remiremont.
Cette restauration aura aussi permis d’authentifier avec certitude l’auteur du buste d’Achille : Jacob-Sigisbert Adam (1670-1747), élève de César Bagar et père de trois sculpteurs, Lambert-Sigisbert Adam, Nicolas-Sébastien Adam et François-Gaspard-Balthazar Adam, est bien l’artiste qui l’a réalisée, avec son atelier. Pour Orphée, le doute subsiste, mais l’oeuvre est sans conteste de la même période.
Ces deux délicates sculptures d’une trentaine de centimètres sont donc à (re)découvrir au Musée Charles Friry pendant un an.

8005




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.