Search
jeudi 26 nov 2020
  • :
  • :

Migrants dans les Vosges : le témoignage de Nathalie Georgeon, membre d’« Asil’Accueil 88 »

image_pdfimage_print

Annotation 2020-08-21 144359

Pendant la période confinement l’Église Catholique dans les Vosges proposait sur sa page Facebook une série de vidéos : « Allo Diocèse ». La rencontre, par téléphone, d’acteurs de l’Église « pour montrer que la mission de notre Église continue malgré la pandémie qui nous frappe ».

La série s’est poursuivie après le dé-confinement. Le 11ème épisode vient d’être diffusé. Nathalie Georgeon, bénévole engagée depuis quatre ans auprès de personnes migrantes dans les Vosges témoigne. Elle explique les motivations à l’origine de la création de l’association « Asil’Accueil 88 », les actions mises en places pour aider des migrants. Elle expose certaines des raisons qui ont poussé les personnes en question à quitter leur pays: guerre, pauvreté, excision etc. Dans le département, des migrants, il y en a « Des centaines, mais un chiffre exact… on n’a pas. Il y a des centaines de familles dans les Vosges », affirme Nathalie Georgeon. Retrouvez l’intégralité du témoignage ici.




27 réactions sur “Migrants dans les Vosges : le témoignage de Nathalie Georgeon, membre d’« Asil’Accueil 88 »

  1. Lilo

    C’est bien d’aider tout le monde mais ma fille qui a créé une micro entreprise et qui a cotisé trois ans va voir sa boîte mourir faute de la moindre aide possible et de l’augmentation vertigineuse de ses charges. Elle semblait pourtant productive … Mais quand une association viendra t’elle au secours des gens déshabillés par notre société mais qui eux ont au moins eu le mérite de faire un effort constructif ! Alors moi, les migrants qui vont se la couler douce, je suis désolé mais je les place après …

    répondre
    1. Vincent

      vous avez raison ceux qui crèe une boite meme plus d’années que votre fille sont considèrés comme des mrdes apres une liquidation ; le social nous coute cher on sait nous trouver mais bcp se retrouvent sans rien quand ils ont des soucis et pourtant ils ont largement cotisé pour les autres ; ouvrir la porte aux migrants mais d’abord voir les cas dans notre pays on est mis dans des cases tu auras ou pas …..

      répondre
    2. pierrot

      Mais , vous avez une solution toute trouvée mon cher pour qu’une association vienne au secours de vos difficultés, c’est simple : il VOUS suffit de la créer !

      répondre
      1. Vincent

        combien nous coûte ce social on n’a jamais la somme, j’ai du mal avec les tickets de caisse envoyé pour le paiement ça fait plaisir .

        répondre
    3. Lucie

      Lilo nos dirigeant s’en tapent de ces difficulté on pousse a se lancer mais au bout de quelques années on voit ce que l on nous poncsionne pour tout ça entre autre on est de bonnes vache à lait

      répondre
    4. Lucie

      vous avez trouvé le mot déshabillé par notre socièté , mais ça ne gêne pas nos élus du tout ils en ont jamais assez et sonne au tiroir caisse au chiffre d’affaire à la fin vous vous demander pourquoi bosser pour un mini salaire ou pas de salaire quand on a tout payé ; mais le social on ouvre les largesses sans problème , bien suivi , bien conseillé , bien soutenu ….

      répondre
  2. leduc

    Que cette brave dame les accueille chez elle si elle les aime tant que ça , y en a marre de ces associations et de « ces braves dames » qui n’ont rien d’autre à faire.
    qu’elle s’occupe des gens de son pays , mais cela elle ne le voie pas

    répondre
  3. lavosgienne

    j’ai pu voir votre témoignage,et je sais que plusieurs associations s’occupent des migrants dans les Vosges donc ils doivent être nombreux bien aidés financièrement, conseillés, certains ont des promesses d’embauche alors qu’ils ne parlent pas notre langue ou très peu
    Il faut savoir qu’aujourd’hui quelque soit le travail recherché, de femme de ménage, vendeur etc il faut être diplômé avec expérience au smic avec permis B. Y aurait-il du favoritisme !!!!!!!! ou l’état apporterait une aide sup.

    répondre
    1. Lucie

      mettons carte sur table de toutes les aides et du coût pour un département , jamais on ne nous indique ce que coûte tout ça , ça ferait ombrage dans le système mais bcp de personnes ont le droit de savoir , on participe bien à tout ça ;en payant nos impôts ….

      répondre
  4. JMV.

    L’accueil, dés lors qu’il est possible ( financièrement…) et ne met pas en danger la cohésion et les fondements de notre république, doit se faire pour les personnes en vrai danger.
    Sous conditions que celles ci manifestent une vrai volonté à s’intégrer et à respecter les règles du pays.
    Pas comme par exemple la famille bosniaque qui a récemment tondu leur fille parce qu’elle voulait épouser un jeune chrétien.

    répondre
  5. anatole

    ..si on réagit,on est forcément facho. Alors on voit sans rien faire, ni réagir, c’est la même, et ne sert qu’à catégoriser les groupes de personnes. Alors, on continue de voir , sans même plus réagir. Pendant ce temps d’enrichissement maximal pour ceux qui touchent le bingo des assureurs ( la pandémie mondiale a permis de foutre à terre l’économie, mais décrété le bingo des habiles via les complices aux manettes ). je ne serai plus là pour voir le temps des actions qui succéderont aux réactions. D’ici là, ceux qui ont orchestré les vagues migratoires auront eu le temps d’injecter les nanos particules vaccinales pour régler l’intensité 5G , …faire le tri… On est en 2020 et pas ds un scénario science fiction.

    répondre
  6. chouki

    Imaginer s’offrir le paradis à bon compte aux dépends de ses voisins.
    Plus « social » que ça, tu fais pas.
    Dispendieux de l’argent des autres en épargnant soigneusement le sien ?
    Rien de bien nouveau finalement.
    Les « gaulois réfractaires » peuvent crever.
    Très bien, persévérer.

    répondre
    1. JMV

      Le socialisme ne dure que jusqu’à se termine l’argent des autres.

      Mitterrand l’avait parfaitement démontré en 1982.
      Un an après son arrivée au pouvoir, la France commençait sa lente et longue descente aux enfers avec les premières dévaluations.

      répondre
  7. Green Zebra

    Ca fait du bien de lire vos réactions pleines d’humanisme ! C’est très bizarre de hiérarchiser les êtres humains comme ça ! Ceux qui devraient être aidés en premier et les autres…

    répondre
    1. chouki

      « hiérarchiser » ?
      La haine des miséreux, humbles retraités, malades sans soins, chômeurs, tous proches, autour de votre « nid douillet », vous aveugle-t-elle à ce point que vous ne vous rendez plus compte que c’est exactement et cyniquement ce que vous faites ?
      Détourner le regard.
      Quel mépris !
      Quelle arrogance !

      répondre
    2. Maxime

      celui qui a été une force vive de villes ou villages qui a eu le courage de se mette à son compte a le droit aussi d’etre reconnu pour ses heures et son travail ; lui a cotisé , lui a payé ses charges et impots , lui a travaillé pour la plupart bcp à ne pas compter ces heures pour s’en sortir du moins essayer pour certains de se sortir un salaire pour bcp peu ou pas ; eux ne sont pas reconnu on ouvre l’ordi et on coche les cases et ……. au final la douche froide .

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.