Search
lundi 30 nov 2020
  • :
  • :

Saulxures : 790.000 € de travaux autour du rond point des « Graviers »

image_pdfimage_print

118193090_4337677466307664_9218619159464367372_n

Les travaux du Carrefour des « Graviers » situé sur la commune de Saulxures-sur-Moselotte (sur la D43) sont terminés. François Vannson, président du Département des Vosges, est venu observer les travaux effectués en compagnie d’élus de département. Jérôme Mathieu et Brigitte Vanson,Véronique Marcot, Vice-Présidente en charge des Routes.

Ce chantier a permis de réaliser l’aménagement d’un carrefour giratoire, ou rond point, entre la route départementale 43 et les voies communales permettant l’accès aux lieux dites des « Graviers » et des « Amias ». L’objectif était de renforcer la sécurité de ce carrefour et assurer la fluidité du trafic. Le chantier a duré environ 3 mois. Des mesures sanitaires spécifiques ont été mises en place liées à l’épidémie de coronavirus (limitation du nombres de personnes sur les chantiers, distanciation physique).

Le Conseil Départemental des Vosges a décidé de rénover également le pont qui passe au dessus de la Moselotte, 200 mètres après le rond point. Les travaux sur cet ouvrage d’art consistaient essentiellement à supprimer les joints de chaussée, modifier l’accès piéton, changer les gardes corps et les glissières de sécurité. Le montant total des travaux est de 790.000 Euros, pris en charge à hauteur de 690.000 Euros par le Conseil Départemental des Vosges, le restant étant la participation communale pour le carrefour giratoire.




12 réactions sur “Saulxures : 790.000 € de travaux autour du rond point des « Graviers »

  1. froissard

    Ce carrefour giratoire fait l’unanimité autour de lui .Une très belle réalisation qui va améliorer la sécurité de la circulation dans ce secteur de notre commune et sans doute permettre un aménagement futur pour améliorer l l’accès à la base de loisirs et encourager les touristes à entrer dans SAULXURES, plutôt que d’utiliser la voie de contournement . On imagine déjà un aménagement paysager, avec un panneau d’accueil  » Bienvenue à Saulxures .Ses habitants, commerçants artisans et associations, vous accueillent .Ensemble voyons à Saulxures la vie en Vosges « 

    répondre
  2. voyons... !

    si il était arrivé y’a plus de 10 ans comme déja prévu.. il y aurait eu des vies épargnés ! mais bon, il est là , il est beau et bien fait et c’est sécurisé.
    Maintenant je m’interroge toujours sur la différence des prix au m² ou au mètre cube entre la réalisation de travaux pour un particulier ( ou une entreprise ) et la réalisation de travaux pour le compte d’une collectivité, d’une ville, d’une région, d’un Département.. bref.. de l’état … les prix semblent multiplier par 10 :( 790 000 euros pour du terrassement, de l’enrobé, un peu de canalisations et de signalétique et quelques jours de maçonnerie …. honnêtement sur la même base construire une maison de 120 m² reviendrait à + de 600 000 euros sur un appel d’offre public alors … et encore, il y a des exemples encore bien plus étrange et bien plus cher pour beaucoup moins de travail ( dans la réhabilitation des bâtiments publics par exemple) , regardez les différentes attributions de marchés et le prix qui est conclu …. c’est hallucinant comment le robinet de dépense est gros en France

    répondre
    1. Tonton Reporter

      Vous avez 100 % raison: Primo, lors de la réalisation de la voie de contournement, des voix se sont élevées, du fait de l’absence de rond point coté Thiéfosse, mais bon parait’il manque de budget ???, n »empêche que coté Counehet, un monument était quelques années plus tard installé, avec l’argent….du contribuable. Secundo, pour rester dans l’aspect financier, et aménagement, cet exemple: A une époque ou j’exerçais mon métier de Reporter Photographe, la municipalité Spinalienne avait décidée d’aménager un rond point du Saut le Cerf, avec deux cages de gardien de but de foot… Je me rappel le commentaire d’un journaliste sportif:<> Comme quoi…

      répondre
      1. JMV.

        L’argent public c’est l’argent des autres.
        Avec ça ils sont nombreux sur notre territoire à se faire plaisir.
        Sur le même sujet, cela me rappelle le million d’euros dépensé pour le somptueux relais des bucheron à Liezey.
        Un investissement 3 fois moins important dans une épicerie, dépôt de presse et pain + bistrot de pays, aurait largement suffi et mieux couvert le besoin..
        Cela sans doute aurait aussi permis aux gérants de s’en sortir grâce à des loyers en proportion.

        répondre
    2. josèphe88

      Bravo pour vos remarques qui ne manquent pas de référence mais peut-être un peu de réflexion car il me semble que vous n’avez pas appréhender l’ensemble de l’article.
      Il n’y a pas que le carrefour qui a été réaménagé mais également le pont au dessus de la Moselotte.
      Comme vous le dites si bien, honnêtement, pensez-vous que ces travaux ont été lancés sans appels d’offres ? Il semble que les moins disant sont 3 entreprises du secteur. Les salariés desdites entreprises n’ont-ils pas eu des rémunérations à la hauteur de leur compétence et de leur travail effectué localement. Ou bien alors remettez-vous en cause cette pratique en choisissant des entreprises quelconques proposant des interventions à vil prix mettant ainsi au chômage la main d’oeuvre vosgienne ????
      Reprochez-vous aux politiques locaux d’anticiper la solidité d’un pont ? L’exemple du pont de Gênes est encore bien vif dans nos mémoires.
      Tout est perfectible bien évidemment mais je pense que les chiffres que vous avancez sont le fruit d’une grande connaissance en matière de travaux publics et je ne doute pas que vous pourriez être très utile en futur représentant du peuple. Dans cette hypothèse, soyez certain que je n’hésiterai pas à voter pour vous.

      répondre
  3. anatole

    très bonne analyse !
    le chiffre final semble avoir bénéficié d’une rallonge . ??? – !!!
    il faut souligner . Quand je pense qu’on traite de voleurs des petits boutiquiers dans l’angoisse du lendemain.
    790 mille ! non mais Alo Quoi ! qu’a-t-il de Plus ? – On peut y tourner dans tous les sens ? NON ! Alors ! « c’est cher « !
    et on s’offusque du prix du GNR

    répondre
  4. Lène Hervé

    Bien sûr qu’il fallait un rond-point, pour que ceux qui grillaient le stop puissent maintenant griller la priorité.
    Et nos reporters en herbe ne se souviennent pas qu’il avait un temps été question d’un contournement de Thiéfosse ?
    Ce ne serait pas pour cela qu’il n’a pas été aménagé en même temps que celui de l’autre extrémité ?
    Donc nous avons maintenant trois accès pour Saulxures sur Moselotte, sur son propre territoire, à partir de son contournement ? Qui dit mieux ?

    répondre
    1. JMV.

      Sauf que griller une priorité sur un rond point n’entraine quasi jamais de conséquences mortelles.
      Ce carrefour avait connu plusieurs décès, il était logique d’arrêter l’hécatombe.

      répondre
  5. anatole

    Lène Hervé, Oui, moi même je salue l’ouvrage réalisé, alors que j’étais hostile à la dépense initialement. Pour sécuriser un secteur qui a comptabilisé trop de victimes, certes on pouvait envisager plusieurs solutions, mais celle- ci, terminée est la meilleure. (je roule à cyclomoteur,et je vois clair en même temps) . Ce qui se passe sur la voie publique est un changement des comportements qui est presque toujours responsable des accidents. Généralement l’usager a beaucoup de peine à casser son allure. Lorsqu’il refuse une priorité…et ça va continuer ainsi, il met beaucoup moins en danger l’usager prioritaire dans le tourne à gauche car celui-ci, qui est entrain de négocier une courbe à gauche à basse vitesse, prioritaire pourtant est toujours ou presque en moyen de céder passage à l’incongru qui force le passage. De la sorte on assiste souvent à une inversion des règles du code de la route, et oui les priorités ne sont, ne seront pas mieux respectées dans le pond rond tourne à gauche, mais on a, on aura beaucoup moins de conséquences graves. J’ajoute qu’à 2 roues , on considère davantage , on a le flair pour déterminer qu’on va se trouver en danger, sinon, on ne vit pas longtemps.
    Pour le coût final , je crois avoir lu un panneau écrit sur les lieux sous les 700 000, ( 675 milles et on me reprendra si je me trompe ) . On parle toujours Euros . ça cause ! donc oui c’est cher. De Remiremont, je monte à Ventron, j’ai toujours vu que depuis le contournement de Saulxures-sur-Moselotte, la commune avait bien gardé ses 3 accès. Donc rien de nouveau en bénéfice . C’était le moindre des maux pour un village devenu exangue et perdant le passage d’éventuels consommateurs. 3 accès étaient la condition exigée par la municipalité quand le sujet contournement fût proposé , et c’est à ce moment que le Maire de l’époque a voulu que naisse idée d’un lac à creuser pour Saulxures.
    Entre 100 000 et UN milliion , toujours en euros, c’est le prix d’un rond point. A-t-on acquis beaucoup de terrains à des privés pour cet ouvrage ? je n’en sais rien. C’est souvent l’élément qui gonfle le tarif. Des avenants de dépassements de crédits ? Peut-être roche, explosifs ? je n’en sais rien. mais c’est vogue en T.P. et c’est facturé!
    Les gens qui réagissent ne sont pas tous reporters, journalistes, ni agressifs quand ils disent comme moi que c’est cher. C’est à payer surtout. Le contribuable sait. Tout ceci est négligeable dans un pays en expansion économique industrielle. Sauf que c’est l’inverse que Bruxelles impose. Ne gémissons point trop,espérons même; le changement climatique provoque même engouement pour visiter notre belle région.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.