Search
lundi 19 oct 2020
  • :
  • :

Cornimont : comment réduire la quantité de déchets ? 676 kilos par habitant et par an sur le territoire de la ComCom

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2020-09-24 100136

Photo d’illustration

Le conseil municipal de la commune de Cornimont s’est réuni le vendredi 11 septembre dernier. Parmi les sujets évoqués : l’environnement, et la gestion des déchets.

Dominique Hantz, ancien conseiller municipal, est venu présenter aux élus le travail réalisé par la commission « Zéro Déchet » au sein du Conseil de Développement de la Communauté de Communes des Hautes Vosges (CCHV). Il souligne qu’il a suivi l’évolution des déchets à Cornimont : que les anciennes générations ne jetaient rien, et que, petit à petit les déchets ont commencé à nous envahir (dépotoir à la Croix de Mission qui attirait les rats, incinérateur à Xoulcs qui produisait des dioxines et maintenant les déchetteries). Un constat : le poids des déchets par an et par habitant sur le territoire de la Communauté de Communes est de 676 kilos. Un chiffre supérieur aux moyennes française et vosgien, qui s’expliquerait notamment par la fréquentation touristique.

Un micro trottoir et un sondage sur internet ont été effectués. Plusieurs solutions ont été proposées pour limiter les déchets chez les habitants, les commerçants, les industriels, les collectivités, la restauration. La commission « Zero déchet » souhaite vivement que la CCHV adopte la redevance incitative (coût du ramassage des déchets en fonction de la quantité). Dominique Hantz cite le cas de la commune de Vagney, qui applique ce système. Il cite également la Communauté de Communes du Pays de Sainte-Odiel, qui avec la mise en application de la redevance incitative a réduit d’une manière significative la production de déchets. Une autre solution est évoquée : il apparaît que l’embauche d’un « ambassadeur du tri » contribue à une nette amélioration du tri et des résultats concernant la réduction des déchets.




12 réactions sur “Cornimont : comment réduire la quantité de déchets ?

  1. bob

    dans le titre vous accuser les habitants de Cornimont Et dans votre propos Vous avez l intention d embaucher un » ambassadeur » pour occuper vos employés de comcom qui font doublon, a force de regroupement de celle ci
    Demandé surtout au locataire de meublé ou d appartement qui trie rarement ou au personne qui sont loin des déchèterie sans moyen de locomotion
    Et puis surtout consommer utile sans consumérisme

    répondre
  2. mathieu

    « Un chiffre supérieur aux moyennes française et vosgien, qui s’expliquerait notamment par la fréquentation touristique », voila la solution réduire la fréquentation touristique .

    répondre
    1. Ouille.

      La comcom est incapable de gérer le surplus d’ordures engendrée par les périodes à fortes affluences .

      Noel.
      Nouvel an.
      14 Juillet.
      15 Aout.

      C’est la même chose dans la vallée des lacs.

      répondre
      1. chouki

        Les déchets sont parfois (euphémisme) très mal valorisés et les marchés de recyclages peu performants financièrement.
        C’est un travail de spécialistes « pointus » en marchés, négociations et autres et c’est peut-être cela qui manque.

        répondre
  3. ok

    « Zero déchet », encore une lubie des écolos comme d’hab et des bisousnours qui pollue plus que nous. on doit bien réfléchir que  » Zero déchet » c’est impossible ,les habitants d’une commune du moment qu’il mette les déchets dans leur poubelle je vois pas le problème???,alors si il y a trop de contrainte pour l’habitant moi je dit comme il dise aux infos « désobéissance civile », on fait comme les touristes et ne pas oublier les vélos vu que ca pullule, on met tous dans les forêts ca coute moins cher!!
    comme ca on pourra dire comme les touristes  » cause toujours mon coco « 

    répondre
  4. chouki

    j’ai trouvé !!!
    Il faut réduire la taille des habitants.
    En effet, une fourmi produisant moins de déchets qu’un éléphant, il suffit de réduire la taille des habitants des deux tiers et le problème sera résolu.
    Comment ?
    En coupant un peu des deux cotés…. par exemple.

    répondre
  5. ERIC

    Utilisons une friche industrielle avec le soutient de l’EPFL afin de créer une usine de retraitement de déchets et prendre une partie de la taxe de séjour pour son aménagement et faire levier auprès des banques

    répondre
  6. jpd

    Il y a un gros manque de communication de notre comcom. Ce n est pas le nombre d agents qu il manque. Il y a même un chargé de communication ( qui ne communique pas beaucoup ) je serai curieux de connaître l organigramme de la comcom!
    Enfin nous devons savoir que tous ce qui n est pas triés ou mal , nous le payons.
    Quand aux loueurs de meublés, vous êtes également responsable de la communication auprès des touristes. Pourquoi ne pas mettre en place un système de tri dans vos location avec une redevance incitative. Je l ai vécu sur un lieu de vacance.
    Une table ronde s impose.

    répondre
  7. max

    et qui sont les premiers responsables ???? les industriels de la grde distrib pardi !!!!! on a rien demander nous !!!!!!!!

    arretez deja de vendre des fruits ss plastique par ex

    répondre
    1. Bingo.

      Les industriels font leur business.
      C’est à l’état de mettre en place des barrières.
      Inadmissible effectivement de voir de plus en plus de fruits et légumes pré emballés.
      De mon coté, je me suis fait confectionner une dizaine de sacs en tissus lavables dans lesquels je range mes légumes lorsque je vais en course.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.