Search
lundi 26 oct 2020
  • :
  • :

Sénatoriales : derniers jours de campagne pour Jean Hingray et Jenny Willemin

image_pdfimage_print

thumbnail_Jean-HINGRAY-et-Jenny-WILLEMIN-795x800

Après avoir vécu une semaine particulièrement intense en émotion avec les obsèques nationales du Président Poncelet, Jean Hingray met à profit ces derniers jours de campagne pour boucler son programme de visites. L’objectif de rencontrer de visu (ou bien plus rarement de s’entretenir par téléphone) l’ensemble des maires et des élus vosgiens sera tenu.

De la plaine à la montagne, de la Vôge à la déodatie, les rencontres ont toujours été franches, directes et riches d’échanges sur les sujets les plus cruciaux : renforcement du statut de l’élu, nécessité de reconquérir une réelle décentralisation, partage de l’eau, santé, écoles, services publics, transports et désenclavement, urgence climatique et notamment forestière…
Autant de thématiques sur lesquelles la suppléante Jenny Willemin très impliquée et très présente tout au long de la campagne a su également faire partager ses expériences de maire rurale, en bonne ambassadrice de l’Ouest Vosgien.
D’après le communiqué



7 réactions sur “Sénatoriales : derniers jours de campagne pour Jean Hingray et Jenny Willemin

  1. Lucien

    mais mr vous ne pensez qu’à vous pas aux autres villages , on est entrain de se faire bouffer par Remiremont la coquette qui implante des monstres que ce soit dans la culture ou le commerce , nos communes crèvent car les gens vont vers Remiremont , arrêtons avec ces campagnes de belles paroles , regardez vos villages le paquet de vitrines vides , la prochaine autorisation c’est quoi la pharmacie grande surface qui arrive en France à grand pas et qui tue les pharmacies ; .

    répondre
    1. josèphe88

      Bien dit, Lucien, il ne suffit pas de faire de la com. gratuite. Il convient de valoriser autant que possible l’ensemble du territoire et notamment les plus petits villages qui ont tellement de mal à exister. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Les grands électeurs devraient prendre un peu plus de recul avant de voter pour un beau parleur.

      répondre
  2. Aloys

    Mais les amis vous n’avez rien compris, si le  « Kennedy des Vosges », alias « Ultra-brite » devient sénateur, quelle fierté pour nous de savoir que notre futur élu a côtoyé Éric Cantona, a embrassé miss Lorraine ainsi que Chantal Goya et qu’il est le fils spirituel de « Ponpon »!
    Le roi de l’événementiel, le prince de l’illusion et des belles promesses ne pense qu’à sa carrière, ça crève l’écran !
    J’espère que les grands électeurs sauront trier le bon grain de l’ivraie

    répondre
  3. Jeannot

    Il me parait difficile de se prévaloir de Pompon, quand on ne l’a jamais côtoyé….et qu’il ne vous connaissait pas…..par ailleurs, un peu clivant, le candidat Hingray, on l’a vu agir à la communauté de communes….maintenant, il va falloir travailler…..et , ça, pour l’instant….c’est de la com….

    répondre
  4. Constat....

    Un religieux entre dans les ordres par vocation et ne perçoit pas ou peu de monaie……En politique, on parle moins de vocation , mais plus de profits et c’est pour cela que l’on coure après les sénatoriales… . Décidément , ces « hommes politiques  » ne connaissent pas la crise , et je dirais que ce sont les seuls qui aujourd’hui s’octroient des augmentations d’indemnités . Tout l’inverse de ce que vit la socièté ! Mandats de maire , président de comcom , pas le temps de s’installer que l’on coure vers le mandat de sénateur….et par logique, peu de temps pour travailler non plus….

    répondre
    1. houlà.

      Effectivement ,la chanson de Bashung  » ma petite entreprise connait pas la crise  » illustre parfaitement cet univers des pros de la politique.
      Cela s’applique aussi bien aux barons nationaux ou aux baronnets locaux.

      Pour info, l’Italie vient de réduire la semaine dernière le nombre de ses députés et sénateurs de 920 à 600.
      Comme une majorité de lois dépendent de plus en plus de l’ UE ( ce contre le gré de la majorité des Français ), il faudrait penser à prendre rapidement le même chemin en France…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.