Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Vosges : quand l’agriculture s’inspire de la forêt

image_pdfimage_print

003

Né dans les années 70, le terme agroforesterie désigne l’association d’arbres et arbustes que l’on plante en bordure d’une parcelle agricole ou en plein champ. Les premières pratiques agroforestières remonteraient à l’Antiquité !

Et l’arbre champêtre reprend toute sa place

Transformer une parcelle agricole classique en parcelle agroforestière est une technique qui commence déjà par la préservation de ce qui existe. On fait le choix de maintenir les bosquets, les petites parcelles de bois et les arbres isolés. Puis, le processus se poursuit par la plantation nouvelle de haies composées de différentes essences : aubépine, noyer, cormier, acacias, saule…La composition des haies varie en fonction de son type d’activité : élevage, grande culture, maraichage ou viticulture.

Une complémentarité se crée alors entre l’arbre (la haie) et la culture, d’où le terme d’agroforesterie. Peu à peu, l’arbre champêtre reprend toute sa place dans le processus de production alimentaire et permet une diversification de l’activité agricole. Réimplanter des arbres améliore les services et les sources de revenu sur l’exploitation : productions agricoles, bois d’œuvre, bois énergie, fruits, fourrage, litière, paillage…

Lire la suite ici : https://saintdieinfo.fr/2020/09/vosges-lagriculture-sinspire-de-foret/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.