Search
mardi 24 nov 2020
  • :
  • :

Covid 19 : une diagonale de nouveaux cas sur les Vosges

image_pdfimage_print

IncidenceVosges

De nouveaux territoires vosgiens passent en bleu foncé sur les cartes de Santé Publique France. Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas sur 7 jours, dépasse 250 sur 100 000 habitants dans les communautés de communes ou d’agglomération de :

  • l’Ouest vosgien,
  • Mirecourt-Dompaire,
  • Epinal,
  • Bruyères-Vallons des Vosges,
  • la porte des Vosges Méridionales,
  • Hautes-Vosges.

C.K.N.

TauxIncidenceVosges




6 réactions sur “Covid 19 : une diagonale de nouveaux cas sur les Vosges

  1. Marco

    on vient dans les Vosges pour se changer les idées, on vient aux vacances pour éviter le couvre feu , on a besoin de sortir, de respirer de voir du monde …….. merci bcp et on vous laisse le virus .On vient des zones rouges on ne supporte plus les restrictions, un beau cadeau que vous nous apportez .

    répondre
    1. bob le preux.

      Parce que selon vous, les comcom’ de l’ouest vosgien, Epinal, Bruyeres, Mirecourt, la porte des Vosges, sont blindées de touristes …..???

      répondre
    2. Nepher

      Bonjour,
      Et les infirmières qui viennent à domicile (Gérardmer, Le Syndicat), chez des personnes âgées (à risque, fragiles), sans masque, ni gants ?
      Merci les cabinets d’ infirmiers de Gérardmer et de St Amé …
      Pour des ‘professionnel(e)s’, on peut mieux faire …
      Et les personnes qui viennent visiter leurs aînés, sans masque ?
      Dont certaines, avec de la fièvre …
      Idem.
      Au lieu de râler sur les touristes, voyons déjà ce qui se passe ici …

      répondre
      1. Julien

        Propos diffamatoires c est beau !!
        Quand vous aurez des informations utiles à communiquer merci de nous en faire part sinon abstenez vous !!
        Nous n avons pas les mêmes Infirmières .. !!

        répondre
  2. St-Àmé

    Il est simplement diffamatoire de dire que les infirmières Saint-Amé ne portent pas le masque. Elles observent les règles de sécurité les plus stricts depuis mars.
    Les patients jugerons par eux-mêmes.
    A qui peut profiter cette infamie??

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.