Search
vendredi 4 déc 2020
  • :
  • :

Covid-19 : grande incertitude pour l’équipe du cinéma de Remiremont « On est dans le flou »

image_pdfimage_print

DSC_0403

Les portes du nouveau cinéma de Remiremont, « Le Volontaire », situé dans la zone de la filature, sont ouvertes depuis le mercredi 7 octobre dernier. L’incertitude règne pour les semaines à venir, en raison des mesures imposées dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

Au total, environ 7.500 entrées ont été vendues dans les trois premières semaines d’ouverture. Mais l’établissement pourrait subir quelques difficultés dans les semaines à venir, en raison des mesures de « couvre feu » ou de « confinement » attendues. « On est dans le flou », explique le responsable du cinéma. Déjà, les horaires vont être à revoir. Un arrêt préfectoral est attendu. Les séances après 22h vont être interdites, peut être après 19h. Tout sera décalé pour diffuser les films plus tôt, mais s’il n’y a plus de séances en soirée, la fréquentation sera très légère. « Sans compter les films qui vont être reportés de nouveau (…) C’est dur de se projeter sur la programmation à venir ». Toutes les décisions arrivent en dernière minute, et il faut s’adapter. Le programme sera réactualisé selon les mesures imposées. Pour l’heure, les achats en ligne, à distance, ont été bloqués pour éviter des difficultés.




7 réactions sur “Covid-19 : grande incertitude pour l’équipe du cinéma de Remiremont

  1. Sylvie

    les gens gardent bien le masque dans ces salles ? une fois le film lancé vous vérifiez ? en dessous du nez sous le menton chacun est responsable mais on a tjrs des rebelles .

    répondre
  2. chouki

    Et les autres ?
    L’égalité de traitement publicitaire concernant les même acteurs de cette profession de projection cinématographique me semble bafouée.
    Je peux me tromper.
    Et les autres ?

    répondre
  3. Constat....

    Oui d’accord . On porte le masque ,même bien en place , mais est-ce certain que l’on est protégé ? Qui croire ? le masque apparemment n’empêche pas le passage d’un virus .

    répondre
  4. LULU

    combien il a de crédits sur le dos , le grandiose a forcément de gros soucis , la folie des grandeurs s’empare de tout le monde on veut le tjrs plus beau, le tjrs plus grand , le tape à l’oeil , le plus pour écraser les autres ; mais le grain de sable dans le rouage changera la donne pour certains ; avt on laissait venir pour ensuite investir progressivement maintenant on veut tout tout de suite concurrence oblige et prestige .

    répondre
  5. étonné

    Grande incertitude pour les petites salles.
    Pour celles qui risquent d’ être fermée, petites salles très sympa , bien sur le confort est un peu spartiate , mais rétro, Je me range au côté de Lulu , ce virus va remettre de l’ ordre dans les mentalités, du moins je l’ espère, mais je crains le pire si un jour ce virus disparait, les loups vont sortir du bois.

    répondre
    1. Lucien

      nos politiques nous mettent en avant de belles paroles sur les villes villages et les premiers à couper le ruban c’est eux et sceller la première pierre , à donner les autorisations pour les implantations et les agrandissements des zones et franchises aussi ; sans compter les gens qui regrettent mais vont vers Remiremont et autres zones commerciales l’essence n’est pas cher , la pollution non plus et se permettent de dire on n’a plus rien et pire ceux qui ne mettent jamais les pieds dans les commerces de leurs petites villes villages . .Mais si confinement on ira les revoir en disant heureusement que vous êtes là on ne l’oubliera pas et ensuite une fois les choses terminées basta retour aux bonnes habitudes .On est un tout mais réfléchissez depuis toutes ces années ce que l’on a perdu .

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.