Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Eloyes : Laëtitia Reynders publie son 16ème livre

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2020-10-14 084812

Laëtitia Reynders est cet auteur d’Eloyes qui a débuté sa carrière littéraire en Belgique en étant publiée, (suite à un concours de nouvelles) pendant 5 semaines consécutives dans le magazine féminin « Flair » en 2005.

Depuis, elle a été éditée et son parcours l’a amenée à croiser les routes et villes française où le succès a été rapidement au rendez-vous. Elle a aussi été la marraine de grands salons tels « Atrabatia » à Arras, le Salon du livre de Poitiers, Mon’s Livre en Belgique (le plus grand salon du livre de Wallonie) et devait l’être, à nouveau, pour les Montlucionnales 2020 (Montluçon), annulées pour cause de Covid. Elle a été, également, lauréate de différents prix pour ses ouvrages.

Depuis son premier titre « Rouge Poison » édité en 2012, la loyate a écrit 15 autres livres chez Gil et Dklogue Editions. Son dernier ouvrage « The Golden Child » est un polar qui vient en second tome des enquêtes de Nora Aubertin, un commandant de police aux méthodes particulières, assistée d’un jeune surdoué en informatique atypique et pas très « officiel ». Avec ce dernier roman, Laëtitia signe un opus très agréable à lire, qui nous cueille à chaque chapitre.

bL’auteure, fidèle du festival des Imaginales, depuis 2014, sera en dédicace aux « Imaginales d’automne » (17 & 18 octobre) où elle a été invitée, avant de repartir présenter son nouveau-né en Belgique (pour autant que la crise sanitaire le permette). Elle sera également présente en signature à Saint-Louis (Alsace) le 12 décembre ainsi qu’ à la Bresse chez « Arts Mélangés » le 07 novembre.

Pour chacun de ses livres, Laëtitia Reynders ne laisse rien au hasard et s’entoure de tous les renseignements nécessaires en n’hésitant pas à prendre contact avec les vrais professionnels des enquêtes. « Pour mes polars ou thrillers, j’ai consulté des capitaines de police, des Commandants de gendarmerie et même parfois des avocats pour être précise dans les procédures et coller à la réalité terrain », explique t’elle, « J’ai visité des commissariats, des cellules, des stands de tirs…. Je me positionne loin des séries télés qui ,elles, prennent beaucoup de libertés et rendent parfois les situations non crédibles. J’ai eu le plaisir, à deux reprises, d’être félicitée par des pros du terrain pour la justesse de mes écrits. Cela, c’est la plus belle des récompenses ».

« Nora est une enquêtrice mais aussi une femme avec ses qualités et défauts qui la rendent proche du lecteur. On se retrouve un peu en elle. On comprend ses doutes et ses hésitations. Quant à Arthur, c’est une jeune homme « geek », fou d’informatique et de jeux vidéos. Il est capable du meilleur comme du pire et a conservé ce côté attachant de l’ado qui vient de passer, un peu malgré lui dans le monde adulte. Un duo improbable qui a fait, en partie, le succès du premier tome ». Ce nouvel ouvrage est édité chez Dklogue Editions, maison d’édition belgo-bitannique (dklogueeditions@gmail,com). Il est présenté, notamment, à la librairie Octopus à Epinal.




Une réaction sur “Eloyes : Laëtitia Reynders publie son 16ème livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.