Search
vendredi 4 déc 2020
  • :
  • :

Plombières : Lydie Barbaux autorise l’ouverture des commerces non-alimentaires « C'est un profond sentiment d'injustice qui m'anime aujourd'hui »

image_pdfimage_print

67487686_2567027846661880_114007205337890816_n

Photo Facebook de Lydie Barbaux

Lors de son allocution de mercredi, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles restrictions pour les semaines à venir. Le re-confirment est diversement apprécié, et certaines mesures sont jugées injustes. Lydie Barbaux, maire de Plombières, a décidé de réagir en prenant un arrêté, qui « ne changera rien dans les faits car le décret gouvernemental prévaut ». Elle a écrit ce message aux habitants de la commune :

Chers Plombinoises, chers Plombinois,

C’est un profond sentiment d’injustice qui m’anime aujourd’hui.

Injustice devant le désarroi des commerçants de notre ville, Plombières-les-Bains, qui doivent fermer leurs boutiques, alors que les grandes surfaces et les plateformes numériques vont fonctionner à plein régime.

Est-il plus dangereux d’acheter un livre dans une petite librairie (où vous serez probablement le seul acheteur à ce moment-là) qu’à la FNAC ?

Est-il plus dangereux d’acheter un pull chez votre commerçant local (qui prend toutes les précautions sanitaires possibles) plutôt qu’au supermarché ?

Où est la logique ?

Nos petits commerces ont tout fait pour pouvoir ouvrir dans les meilleures conditions sanitaires possibles, et ils ont souvent fait plus que les grandes surfaces. Le premier confinement les a laissés exsangues et le second va leur enfoncer la tête sous l’eau. Beaucoup n’en sortiront pas si nous ne faisons rien. Et pour les élus plombinois, il est impensable de ne rien faire.

C’est la raison pour laquelle je prends aujourd’hui, avec l’accord de mon équipe, cet arrêté (À télécharger ICI).

https://www.plombieres-les-bains.fr/UserFiles/File/covid19/2020-80-ouverture-commerces.pdf

Il ne changera rien dans les faits car le décret gouvernemental prévaut. Mais l’arrêté arrivera en Préfecture. Si nous sommes de nombreux maires à le prendre, notre démarche remontera au gouvernement qui rétablira peut-être l’équité.

C’est un acte symbolique mais parfois ce sont les symboles qui font bouger les lignes !

Votre Maire,

Lydie Barbaux

2020-80-ouverture-commerces-page-001




13 réactions sur “Plombières : Lydie Barbaux autorise l’ouverture des commerces non-alimentaires

    1. max

      sauf que…………………….comme c’est contre officiel……….comme le dis le maire de remiremont…………..les commerçants risquent une forte amande

      répondre
      1. Lucie

        les maires devraient ajouter sur la feuille qu’il prennent à leurs charges toutes les amandes que le commerçant risque de recevoir mais on ne voit rien à ce sujet .

        répondre
  1. Lène Hervé

    L’initiative est louable, je comprends le désarroi des petits commerces, mais se pose la question : si tous les commerces de centre ville sont ouverts il est où le confinement ?? Nos concitoyens super disciplinés vont se ruer dans toutes les boutiques ! Une solution serait l’obligation des grandes surfaces de fermer leurs rayons non essentiels..

    répondre
  2. stop--covid

    Cet arrêté risque fort d’être rapporté, mais le Maire remplit la case pour être en accord avec le citoyen. C’est bien . Paris: c’est loin.

    répondre
  3. Green Zebra

    Voilà une élue qui en a dans le pantalon !! félicitations ! qu’un nombre important des Maires de France en fassent de même !
    Beaucoup sont frileux…normal…pas de couilles, pas d’embrouilles et d’autres ont un charisme de chaussons aux pommes !

    répondre
  4. chouki

    Commençons par le commencement.
    Est-ce le petit commerçant de « Pikouic-les-Gourbics » (ne cherchez pas ce village) qui sera un très généreux donateur pour la campagne vers un deuxième mandat de Poudré 1er ?
    Non !
    Alors son devenir de petit commerçant, le poudré et sa clique d’usurpateurs… ils s’en foutent.

    répondre
  5. chouki

    1940, la résistance s’organise, l’Etat français ne va pas tarder à envoyer ses milices rétablir l’ordre.
    (Toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé est purement fortuite)

    répondre
  6. Lili

    Exact les campagnes électorales ne se payent pas avec des petits mais avec des gros , qui achètent le pays , des généreux donateurs qui sont très amis avec le numéro un .et qui de fait font la loi et on dit amen à tout

    répondre
  7. Lili

    qui ne va pas dans les supermarchés , qui ne commandent jamais sur Amazon qui va Souvent chez un petit commerce ? peu de monde le pli est pris , qui a foutu ce système en place , Qui donnent les autorisation d’implanter un hyper, super, franchises , et constructions de zones ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.