Search
dimanche 25 oct 2020
  • :
  • :

Sécheresse : le Préfet ne prolonge pas les arrêtés mais appelle les citoyens à la plus grande vigilance

image_pdfimage_print

swimming-pool-830505_1280

Photo d’illustration

Communiqué de la Préfecture

Le déficit pluviométrique global associé aux fortes chaleurs de ces derniers mois ont entraîné dans les Vosges une dégradation importante des débits des cours d’eau mais également une forte baisse des niveaux des nappes d’eau souterraines, alimentant la quasi-totalité de nos besoins domestiques.

Les précipitations actuelles et à venir, en cette période automnale, ne suffiront pas à elles seules pour palier le déficit accumulé sur ces nappes. Dans ces conditions, et compte tenu du caractère saisonnier des restrictions des usages de l’eau en vigueur jusqu’au 30 septembre (remplissage des piscines, arrosage de jardins, lavage de véhicules…), Pierre ORY, préfet des Vosges, décide de ne pas prolonger les arrêtés préfectoraux « sécheresse » mais appelle l’ensemble des citoyens à la plus grande VIGILANCE dans l’ensemble du département.

Il encourage tous les acteurs (particuliers, collectivités, entreprises, administrations, exploitants agricoles, exploitants de centrales hydroélectriques, etc.) à continuer dans le même esprit d’économie de la ressource en eau et de solidarité entre les usagers, et ce durant toute l’année.

Les usages spécifiques, tels que les travaux en cours d’eau, le fonctionnement des ouvrages hydroélectriques, usines ou stations d’épuration ou encore l’alimentation des canaux, restent encadrés par la réglementation générale (au titre de la « loi sur l’eau » ou de la réglementation sur les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement). Les services préfectoraux resteront vigilants par rapport à ces usages désignés comme « à enjeux » par le législateur.

Cette vigilance s’applique quelle que soit l’origine de l’eau, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement (nappe en équilibre avec les rivières), ou de puits personnels.

L’eau est un bien commun dont il appartient à chacun de préserver la ressource. Les économies d’aujourd’hui sont une assurance supplémentaire pour satisfaire les besoins de demain.

Communiqué de la Préfecture




7 réactions sur “Sécheresse : le Préfet ne prolonge pas les arrêtés mais appelle les citoyens à la plus grande vigilance

    1. JMV.

      L’eau utilisée par les canons à neige n’est pas pompée dans les nappes phréatiques.
      Par contre au printemps, la lente fonte du manteaux neigeux constitué par ces canons à neige viendra alimenter les dites nappes.

      répondre
      1. Lison(s)

        C’est assez mal connaître le cycle de l’eau que de prétendre que l’eau pomper dans des barrages ou retenues pour le fonctionnement de canons à neige alimentera au printemps les dites nappes… C’est oublier par ailleurs que tout appareil (les canons à neige, les installations électriques, les camions qui transportent ces biens, et ceux qui transportent de la neige, etc. demandent une production et TOUTE production demande de l’eau à un moment ou un autre (et parfois bcp) dans le processus de fabrication…
        Quand on veut défendre une activité, tous les arguments sont bons, même erronés sur le plan physique ou biologique…

        répondre
        1. JMV.

          Vous prétendez n’importe quoi sans avancer de réels arguments.
          Jusqu’à preuve du contraire, si cette eau n’était pas retenue, elle aurait suivie les ruisseaux, rivières et fleuves, et aurait finie mélangée avec les eaux de la mer du nord.
          Je ne vois donc vraiment pas ou est le problème.

          Accessoirement,cela permet de faire vivre quelques centaines de familles bressaudes.

          répondre
        2. chouki

          Et quand on veut la détruire tous les moyens du petit militant rouge/vert, bien servile, au discours bien rodé, le sont également.
          Le prochain argument de « l’anti tout »….. la trajectoire de la comète ?

          répondre
  1. jpd

    Le réchauffement climatique aura raison des canons à neige.
    Mais comme rien n arrête la folie des hommes, ils seront capables d aller chercher la neige en camion afin d assouvir le plaisir de quelques nantis, et de continuer à enrichir d autres !
    Il est l or mon seignor !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.