Search
mardi 24 nov 2020
  • :
  • :

Dans les Vosges, Jean Messiha (RN) évoque « le suprémacisme islamique » qui endeuille la France

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2020-10-19 113230

Jean Messiha, membre du bureau politique du Rassemblement National était de passage à Épinal ce samedi 17 octobre, où il était invité par les membres vosgien de son mouvement. Il a évoqué « le suprémacisme islamique ».

Devant des militants RN du département, il est revenu « sur l’abominable décapitation islamique qui endeuille la France », celle de Samuel Paty par l’islamiste tchétchène Abdoullakh Abouyezidovitch A. « La France entière a pris conscience d’un danger que nous sommes les seuls à dénoncer depuis des décennies », affirme t’il. Il a évoqué au cours de son intervention les thèmes suivants : multiculturalisme, immigration, économie, identité nationale. « Nous allons tendre la main à tous ceux qui, français, veulent continuer la formidable aventure française qui a démarré il y a plusieurs siècles ». Retrouvez ici le discours de Jean Messiha à Epinal :




5 réactions sur “Dans les Vosges, Jean Messiha (RN) évoque « le suprémacisme islamique » qui endeuille la France

  1. REMY Simon

    Entre communication politique et journalisme il faut choisir. Le RN n’a pas besoin de vous pour faire de la publicité pour son discours… et avec le lien vers la video s’il vous plait !

    Désolant et affligeant.

    répondre
    1. Bingo

      Allons Mr Remy,
      Nul doute que si Merluche ou un autre politique connu venait dans les Vosges, il aurait également l’honneur des colonnes d’ Epinal Info.

      répondre
  2. Cacal Vosges

    Berq.. Les méchants RN c’est pas bien. Les autres c’est mieux !
    Merluchon prêt a lecher les bottes à toutes les sectes  » minoritaires  » pour leurs voix dans les urnes.
    Les LR sous Sarkozy avec morano et les autres, ils n’ont pas créé L’UOIF ? Union des organisations islamique de France. UN ÉTAT DANS L’ÉTAT ! Ça c’c’est la droite qui l’a fait !!
    Les LREM, a peine arrivé au pouvoir votes le regroupement familiale des » jeunes mineurs isolé ».
    Vous avez tous raison l’islam est une chance pour la France !

    répondre
  3. stop--covid

    je crois que le covid en a mis sur la touche un paquet. Je les vois, les politiciens qui applaudissent ou fustigent la dictature programmée par le collège des 13; larem masque, pousse au vaccin, ha les intérêts big pharma, LR, centre, gauche etc.. sont dans la rue avec le masque. MLP veut vacciner les anciens ,est pour le port du masque, hop sur la touche elle aussi. Les gens n’ont surtout plus envie d’aller voter. Les bornes pour bafouer les écrits viennent des donneurs d’ordre de la mondialisation, la disparition des cultures programmée par EUX – Les décrets et celui de Raymond Barre surtout abrogé par les juges du Conseil d’Etat ; il régissait pourtant bien les regroupements familiaux liés aux conditions de ressources des familles d’accueil. Les politiques suivies par tous sont responsables de la destruction de la Nation France qu’on ose même plus prononcer. Quand non seulement on est pas compétent pour appliquer les lois qu’on vote, qu’on casse du flic, comme on détruit l’économie,qu’on se moque du boutiquier comme du troubadour, on se met évidemment sur la touche. Les sponsors de campagne seront là pour faire voter la dame choisie par le Bilderberg pour 2022. Elle s’appelle S.G. députée européenne. Pour éviter la justice , Attali en a déjà parlé.

    répondre
  4. Bernard

    Le RN pas besoin de pub , c’est tous les médias qui lui en font , avec toute cette actualité ,qui malgré ces détracteurs avait raison sur bcp de points; même si certains ont du mal d’encaisser le coup .Notre monde politique est en effervescence vu comment les évènement évoluent au fil des années , là on passe un grand cap la décapitation pas à dire il faut vraiment passer à la vitesse supérieur , il a urgence .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.