Search
vendredi 4 déc 2020
  • :
  • :

Le beaujolais nouveau est arrivé ! A boire avec modération

image_pdfimage_print

Cela concerne les inconditionnels du 3 ème jeudi de novembre…. Mais aussi les autres. Le Beaujolais nouveau est un rendez-vous festif…Chaque 3 ème jeudi du mois de novembre, date à laquelle la vinification prend fin et la commercialisation autorisée. Compte tenu des difficultés sanitaires actuelles, cet événement semble quelque peu en demi-teinte cette année.

Il est vrai que les vignerons de ce secteur particulier ont connu de biens meilleures situations…et pourtant les festivités du Beaujolais
nouveau représentent la convivialité à la Française, la culture de part les nombreuses manifestations culturelles organisées sans oublier le rayonnement international par la présence du Beaujolais nouveau aux quatre coins du monde.

-Qu’est-ce que le beaujolais nouveau ? Ce vin ‘’primeur’’ AOC, issu du cépage Gamay, naît d’une longue expérience, d’un savoir-faire
exclusif et d’une délicate vendange à la main. Véritable vin d’artisan, il est élaboré avec soin et précision dans le respect de la tradition et du terroir. Sa vinification traditionnelle vient révéler toute la personnalité d’un vin unique qui se déguste idéalement légèrement frais et se marie à la perfection avec les cuisines du monde. Au-delà du produit, retenons l’esprit de la fête ! Pour aborder le Beaujolais nouveau dans les meilleures conditions, buvons-le avec modération, et frais : 14° maximum. Souvenons-nous également que ce produit-phare du Beaujolais existe depuis les années 50…

-Afin de vous ’’éclairer’’ au mieux dans vos achats, notre sommelier à sélectionné le Beaujolais Nouveau du Château de Pizay. Vin de qualité, répondant aux exigences de l’Agriculture biologique, il saura vous apporter toutes satisfactions. De plus, son prix est très attractif !

-Que manger avec le Beaujolais nouveau ? Il s’associe naturellement avec les spécialités du coin. Le Beaujolais nouveau se marie aussi très bien avec la charcuterie par exemple, comme le saucisson. Et sinon, on peut également le déguster avec des fromages, succès garanti ! Vous l’aurez compris, s’il s’invite volontiers à table pour accompagner un repas il se savoure d’avantage en apéritif.

-Comment déguster le Beaujolais nouveau ? Le Beaujolais nouveau doit être dégusté rapidement, n'ayant pas une conservation de qualité sur le long terme. L’idéal est de le consommer dans les trois à six mois, suivant la production !  Il est conseillé de le servir frais, à une température autour des 15 degrés . Associé à un moment de convivialité, il est réputé pour être un vin à partager en famille ou entre amis, autour d’un tablée gourmande.

-Quelques commentaires :
« Malgré une année 2020 riche en péripéties météorologiques, le Beaujolais nouveau s’en sort bien. Et pourtant le travail n’a pas été simple pour les vignerons. Certains ont été surpris par des acidités hautes malgré les maturités. Mais la récolte a été généreuse. Justesse d’expression, fruits gourmands, respect du millésime… »
« Style friand et libéré, fraîcheur acidulée, grande pureté de fruits, croquant à souhait… »
« Les tanins précis et suaves apportent beaucoup de gourmandise »
« Fruit rond, sureau, guigne, croquant, atypique, athlétique, souple, finale fraîche sur l’agrume… »

-Un poème en l’honneur de ce ‘’Vin primeur’’… »Château de Pizay 2020,voluptueux… Du volume, de la pulpe, du panache,…Plaisir d’automne qui efface les sanglots longs des jours monotones ; Invitation au calme, au luxe, il est volupté, Robe de velours, chamarrée, profonde. Aromes chauds de fin d’été, Figues, mûre, sureau, framboise et marra des bois, cassis et raisin mature ; Sourire de Gamay de belle extraction ; Epices, pointe de genièvre.

Il s’épanouit au nez, s’invite au palais ; Fraicheur délicate d’une antichambre ombragée, Il s’étale, tourbillon de fruits écrasés, groseilles, cassis, cerises en coulis. Il s’installe, matière, volume, puissance finale…

Comment ne pas succomber au charme et à la sensualité…Paré de son nouvel habit, il donne des couleurs au Château, il réveille les belles endormies…2020, un bien beau millésime , qui prend le temps de s’offrir en tendresse … Une avant-première pour ce millésime qui a tout pour devenir mythique ! »

-Un rappel très utile, et cela afin d’aider au mieux nos commerçants locaux qui doivent absolument survivre et continuer à faire vivre leurs employés…

°Ludovic Léné , Restaurant Le Clos Heurtebise propose chaque semaine un menu complet à emporter pour un coût de 23€…
Cette semaine, la composition de ce menu sera la suivante :
+Salade Lyonnaise, œuf mollet au Beaujolais, croûtons de rillettes
+Mignon de porc, cuisson à basse température, sauce charcutière
+Gratin de pommes de terre aux cêpes
+Poire au vin nouveau, coulis de fruits rouges épicés, petit beurre
Menu à emporter le 21 et 22 novembre Réservations obligatoires Tel
au 03.29.62.08.04…Page page facebook du Clos Heurtebise ou par le
site internet www.leclosheurtebise.com dans la rubrique contact

°Edouard Thiebaut, boucher, charcutier, traiteur à Remiremont
mettra à la disposition de sa clientèle des assiettes de charcuteries
dont, seul lui a le secret et de merveilleuses compositions de
fromages parfaitement affinés. Bref une savante proposition pour
accompagner le Beaujolais nouveau. Tel au 03.29.62.11.00 Email :
contact@charcuterie-thiebaut.fr

En conclusion, ce ‘’Vin Primeur’’ de novembre pourrait bien, cette
année remplir son office : Donner de la couleur et des saveurs à
l’automne…Bref, de la gaieté.

A bon entendeur, Santé… et Bonheur !

Philippe Perriot

A consommer avec modération

 




3 réactions sur “Le beaujolais nouveau est arrivé !

  1. GS

    D’habitude j’allais chez mon caviste mais il est fermé. D’habitude on le goûtait avec 3-4 copains au bar mais ils sont fermés aussi. Puis on allait au restaurant mais zut encore fermé… Je les aurais bien invités à la maison mais mes rassemblements sont plus que proscrits et encore si ils viennent il n’y a pas de case correspondante à « événement commercial exceptionnel ne pouvant être differé ou reporté « . Pis c’est un coup à se faire arrêter positif en repartant et là retrait de 6 points ou suspension de permis et amende pour ne pas avoir d’attestation dérogatoire.
    Finalement, j’irai même pas m’en chercher une au supermarché… On se rattrapera quant il y aura du nouveau…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.