Search
mardi 1 déc 2020
  • :
  • :

Bussang : Janine Gaidot, figure de l’archéologie et de l’histoire locale

image_pdfimage_print

rrr

Flèche du néolithique moyen, (entre – 4700 et – 4000 av JC) trouvée en 2000 à Ramonchamp par Janine Gaidot. Publié dans les actes des Journées d’Etudes Vosgiennes du Thillot en 2007

Madame Janine Gaidot est décédée à l’aube de ses 93 ans. Qu’elle repose en paix. Vincent Decombis, président de l’association RECRE « Vivre et Créer à la Montagne », lui rend hommage en racontant une partie de son engagement dans

unnamed

Janine Gaidot

le domaine de l’histoire et de la préhistoire locales.

« Janine, figure de la mémoire de Bussang , participait activement avec Jojo, Georges Gaidot son époux , à tout ce qui touchait à l’âme profonde de Bussang et des Hautes Vosges .

Elle recueillait passionnément ,toutes les archives, articles, de l’histoire locale, avec une curiosité insatiable . Très active avec Jojo dans l’Association La Voye, centrée à Fresse sur Moselle, elle participait au groupe patois, au groupe couture, faisant costumes féminins et blaudes pour les fêtes de celle-ci .

Son engagement plus particulier au sein du groupe archéologique l’amenait à participer aux prospections de celui-ci, qui ont révélé depuis 1994 une présence préhistorique et romaine dans le Sud Est des Vosges , jusque là ignorée en amont de Remiremont .

Dans des prospections systématiques sur le terrain, on lui doit maintes découvertes d’artefacts préhistoriques et fragments de poterie romaine .

Sa principale découverte est la flèche néolithique de Ramonchamp en 2000 .

Les dernières années, elle ne venait plus sur le terrain : mais l’examen des prospections avec Jojo faisait l’objet de mémorables soirées de tri, lavage, examen tout aussi passionnées ., de discussions d’interprétation du matériel archéologique très discutées .

Elle et Jojo oarticipaient aussi aux réunions de la Société d’Histoire Locale de Remiremont, aux colloques de Dialogues Transvosgiens et Rencontres Transvosgiennes

Avec Jojo, elle participait aussi à l’action de l’association RECRE « Vivre et Créer à la Montagne », tirant le bois notamment dans la préparation des Feux du Ballon , lancés en 1992. »

Vincent Decombis




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.