Search
mardi 1 déc 2020
  • :
  • :

« J’aime mes commerçants » : 200.000 € de bons d’achat en vente dès ce lundi

image_pdfimage_print

jai-1024x492

Né pendant le premier confinement, le site jaimmescommercants.fr a été un véritable succès. 500.000 € ont été collectés et redistribués aux commerçants et artisans locaux. L’opération est renouvelée pour la période du « re-confinement ». La vente des bons d’achat démarre ce lundi à midi.

À travers cette initiative de l’URCA (Union des commerçants romarimontains), l’idée est de promouvoir et d’encourager la consommation locale en privilégiant les circuits courts ainsi que les commerces locaux. Le principe est simple : « J’achète un bon d’achat de 100€ maintenant, et je profite de 25€ supplémentaires chez un autre commerçant ». Une nouvelle enveloppe de 50.000€ de bonification vient d’être débloquée par la Communauté de Communes de la Porte des Vosges Méridionales. 50.000 € de bonifications, c’est 200.000 € de bons d’achat qui sont proposés à la vente pour soutenir les commerces de notre territoire.

Pour plus de renseignements, et pour découvrir les commerçants participants à l’opération, cliquez ici : https://jaimemescommercants.fr/




5 réactions sur “« J’aime mes commerçants » : 200.000 € de bons d’achat en vente dès ce lundi

  1. max

    je suis surpris par le terme «  » » » »‘ un véritable succès.  » »’..ca voudrais dire qu’ils n’ont plus de problèmes de trésorerie grâce a ces bons ,?????

    répondre
  2. Lucien

    on nous dénombre le nombre de décès chaque jour avec le covid , après ce virus vous nous donnerez en France le nombre de faillites, avec ce qui suit derrière faillite , liquidation et on n’en parle peu la plupart auront des problèmes perso familial car on met aussi nos biens et famille à contribution quand nous créons une entreprise , le chômage partiel c’est pour les salariés mais le gérant lui il vit de quoi si il est bon pour payer pour les autres mais lui n’a droit à rien .E t les banques et tous les autres iront puiser là où ils pourront récupérer , et la chaine car un petit a des fournisseurs , des producteurs et c’est une chaine qui sera en danger .Les aides il faudra les rembourser et ce qui est perdu est perdu on ne récupère une perte par un coup de baguette magique .

    répondre
  3. Manu

    bien avant le COVID se pausait le soucis du problème de l’indépendant en cas de coup dur et une liquidation mais on ne s’en souciait guère sachant que l’indépendant pay bcp pour les autres la bonne vache à lait que l’on sait trouver meme malade c’est la galère meme en cas d’invalidité …; on ne vit pas d’amour et d’eu fraiche, la mutuel santé, la retraite, faire manger sa famille , les crédits maison, auto , assurance ……… on fait quoi ? là c’est pire bcp vivait de leurs commerces et d’un coup plaf on ferme imaginez les dégâts ; SACHANT QUE POUR UN RSA on regarde votre situation fiscale et là bcp ne rentre pas dans la case ; quand vous recevez des relances sans arrêt et sans compter le cout si vous ne payez pas à date , le manque d’empathie de certains vous en prenez plein la tronche et là vous entrez dans la phase ne plus dormir ne plus manger et déprimer avec les effets secondaires sur la famille le couple .On parle du travail les effets collatéraux sur la famille et la personne ça on en parle pas la détresse de chaque jour .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.