Search
mardi 1 déc 2020
  • :
  • :

Petits commerces : le Département des Vosges souhaite plus d’équité

image_pdfimage_print

francois-vannson-800x450

Photo d’archives

François Vannson, Président du Département des Vosges, a souhaité évoquer au sein de l’assemblée départementale la position à adopter à l’égard des commerces de proximité dans ce contexte de crise sanitaire lié à la Covid-19. Les élus ont adopté, une fois de plus, une position unanime. Une position qui rejoint celle de l’ADF, l’Association des Départements de France.

« Le Département des Vosges garant de l’équilibre territorial, des solidarités territoriales et sociales ne souhaite pas de dualité de traitement entre les commerces.  Responsables et mobilisés contre la propagation du virus, il est indispensable de préserver la santé des Français tout en préservant la santé économique de nos commerces de proximité. Aussi dans cette lutte contre la pandémie qui frappe durement économiquement et sanitairement notre Nation, nous demandons solennellement au gouvernement de revenir de façon juste et sérieuse sur l’iniquité de traitement qu’il a créé entre les petits commerces, les plates formes de vente en ligne et les grandes surfaces. »




5 réactions sur “Petits commerces : le Département des Vosges souhaite plus d’équité

  1. Lydie

    l’équité trop tard, il fallait y penser avt ,là on continue tjrs les agrandissements, les autorisations à gogo, mais c’est devenu une grosse pagaille ; on a tué les centre villes pour ces zones commerciales, on a tué le petit monde rural pour ce commerce en folie dans les villes, le I commerce lui ne fait plus de pitié pour tous .Et le comble on remet du fric pour remettre des commerces dans les villes villages .il y a 40 ans on avait une autre vision, négocier les petits pour laisser place à la grande distribution , on étalait le tapis rouge un système bien rodé, pour que les petits n’aie plus de clients , il y en a eu un paquet et ça continue tjrs et encore .L’équité, bien loin d’y arriver le mal est fait .

    répondre
  2. Lydie

    nul n’a dominé le monde qui l’eut cru il y a 40 ans, que le nouveau concept I commerce allait faire du mal à tous , mais c’est la roue qui tourne il faut vivre avec son temps comme on disait il y a 40 ans avec l’explosion des constructions de grandes surfaces , zones commerciales et tous ces hypers, supers , franchises .Le petit commerce était ringard il fallait passer au mode américain et ce mode américain continue a nous empoisonner l’existence .

    répondre
  3. Josèphe88

    On n’a jamais été obligé de faire 20 km (plus ou moins selon les cas) pour se garer sur le parking d’une grande surface et y faire ses emplettes. C’était une mode et elle a été bien suivie.
    Cependant, lorsque l’on se rendait à pied dans le(s) commerce(s) proches de son domicile pour y remplir son sac à provisions, il y avait toujours des sourires goguenards pour se moquer de celui ou celle qui refusait le progrès. On voit le résultat maintenant.
    Alors ne nous plaignons pas, nous avons toutes et tous été plus ou moins complices du système. Faisons plutôt bloc derrière nos petits commerçants qui résistent comme ils le peuvent.
    Mais surtout, lorsque tout cela sera derrière nous (si un jour tout cela sera bien derrière nous), ne les oublions pas. N’ayons pas la mémoire courte. Faisons toujours bloc derrière eux. Continuons à fréquenter leurs magasins où il fait bon papoter de tout et de rien tout en nous enrichissant de leurs conseils avisés.
    La fraternité ….. c’est peut-être aussi cela.

    répondre
  4. Lucien

    Je suis un commerçant non essentiel un commerçant tout court mais je deviens essentiel d’un coup quand il faut payer
    URSSAF
    CHAMBRE DES METIERS
    TAXE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE
    CFE
    SACEM IMPOTS DES ENTREPRISES IMPOTS SUR LE REVENU CHARGES BANCAIRES qui dit mieux en plus de tout l’essentiel pour faire tourner l’entreprise notre présent et futur IL FAUT AVOIR LE MORAL POUR SE LANCER DE NOS JOURS et si vous perdez pied , un coup dur ou un COVID une mauvaise saison vous n’avez droit que de tomber dans le ……..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.