Search
mardi 1 déc 2020
  • :
  • :

Saint-Nabord : ils se mobilisent pour les personnes âgées pendant le confinement

image_pdfimage_print

126851389_216052720043786_4229821852351644028_o

Photo de la page FB « Ville de Saint Nabord »

Anaïs Parisot et Théo Seiller, tous deux membres du CCAS, se sont mobilisés auprès des personnes âgées du territoire de Saint-Nabord, pour s’assurer de leur bonne santé morale et physique pendant le confinement. Théo, jeune conseillé municipal, (et président de l’association des jeunes de Saint-Nabord « ACJ », organisateur d’une journée de nettoyage de l’aire de Ranfaing), a pris contact avec une centaine de personnes de plus de 80 ans durant ces deux dernières semaines.

Un bilan mitigé. Fort heureusement, dans la majorité des cas, nos personnes âgées sont bien entourées et épaulées par leur entourage (famille, voisinage, ADMR) pour les tâches de la vie quotidienne. Pourtant, ces nombreux échanges téléphoniques, très appréciés par les « seniors », ont révélé, pour certains, un réel besoin de communiquer pour tromper une solitude parfois pesante. Théo a ainsi pu dresser une liste d’une douzaine de personnes souffrant d’isolement et/ou nécessitant une assistance dans leur vie de tous les jours. Elles feront dorénavant l’objet d’une attention particulière accompagnée de visites régulières, organisées, notamment, par Isabelle Remolato et Agnès Jacote Larcher, élues et membres du CCAS. 

Si vous ressentez un besoin d’être accompagné, d’une manière ou d’une autre, durant cette période de confinement ou si vous connaissez un voisin, un proche dans le besoin, n’hésitez pas à contacter Anaïs au 03 29 62 06 22

(source : commune de Saint-Nabord)




3 réactions sur “Saint-Nabord : ils se mobilisent pour les personnes âgées pendant le confinement

  1. D'accord mais

    Pour les personnes âgées les plus précaires, il faudrait aussi penser à la réduction de leurs taxes et autres factures indispensables à leur survie….et sans publicité, mais ça: ce n’est pas prioritaire à priori..

    répondre
  2. max

    il exste des assoss qui gère ce besoin …….encore faut il en connaitre ……ou se faire connaitre aussi…

    en tt cas c’est chapeau pour ces jeunes

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.