Search
vendredi 27 nov 2020
  • :
  • :

Saint-Etienne : mission accomplie pour 3 « drôles de dames » au restaurant scolaire

image_pdfimage_print

Photos Commune de Saint-Etienne

Agnès, Isabelle, Déolinda : ce sont ces 3 « drôles de dames » animées par une générosité sincère qui ont spontanément répondu présentes à la mission que la mairie de St-Etienne-lès-Remiremont leur a confiée. En effet, les 3 conseillères municipales viennent tous les midis bénévolement, depuis 3 semaines, prêter main forte aux services du restaurant scolaire transféré à la salle polyvalente depuis le renforcement des mesures sanitaires.

« C’est une expérience très positive que nous vivons en pleine complicité avec les agents du restaurant scolaire » nous explique Agnès Clément-Demenge. Chacune des 3 conseillères a été spécifiquement affectée à l’encadrement des enfants des 3 écoles stéphanoises : Tortue Bleue, Seux et Fossard. « Nous nous chargeons d’appuyer la surveillance des enfants entre les écoles et le restaurant scolaire et veillons à éviter leur brassage à leur arrivée ». Des espaces de restauration distincts ont effectivement été aménagés dans la salle polyvalente.

Déolinda Ferreira, retraitée depuis peu, en charge des CM1/CM2 du Fossard explique que « le personnel présent est très attentif au respect des règles sanitaires et en particulier au lavage des mains ». En plus de cela, « nous aidons au service et aidons les plus petits à couper la viande et à finir leur assiette ». Isabelle Da Silva ne cache pas un vrai enchantement d’être au contact quotidien avec « ces petits de la Tortue bleue » comme elle se plaît à le souligner « ça me fait un bien fou d’être ici, dans ce lieu plein de vie et de me rendre utile en cette période si morose ». Cette gastronome avertie reconnait « que la cuisine est excellente : des produits bio et faits maison, un vrai restaurant ! ».

Des propos confirmés par Agnès « les enfants sont quotidiennement éduqués au goût, à la découverte des saveurs et ils apprécient : il suffit de voir leur assiette en fin de service, il y a au final très peu de gâchis ». Les 3 élues soulignent que cette cuisine de qualité est à l’image des relations humaines qu’elles entretiennent avec « les filles du restaurant scolaire » depuis 3 semaines.

Une affaire qui roule !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.