Search
lundi 30 nov 2020
  • :
  • :

Ventron : un protocole a été signé concernant l’avenir de la station de ski

image_pdfimage_print

DSC_0631

Le famille Leduc exploite la troisième station de ski des Vosges depuis plusieurs générations. Elle souhaite, depuis plusieurs années, une réorientation vers un projet hôtelier quatre saisons basé sur le bien être. Donc fermer définitivement la station de ski à Ventron. Cette annonce a suscité bien évidemment quelques réactions.

« La modification du climat hivernal impacte sans conteste les stations de moyenne montagne », estime Brigitte Vanson, maire de la commune de Ventron, « les hivers sont certes moins longs et la décision de prendre un tournant 4 saisons est judicieux ». Un avis partagé par Julien Le Goff, pour qui « le modèle de développement d’une décennie n’est pas forcément le plus pertinent quatre décennies plus tard ». Le secrétaire général de la Préfecture voit dans le projet « un motif de fierté » pour le territoire et le massif vosgien. « Il faut qu’on s’adapte aux contraintes du temps présent ». Évaluer la concurrence, respecter « la nature » et le « développement durable ». François Vannson, président du Conseil Départemental des Vosges, soutient le famille Leduc : « La décision que vous avez prise est une décision difficile ».

Un protocole a été signé ce vendredi entre la commune de Ventron, représentée par Brigitte Vannson, la SAS Leduc, représentée par Thibaut Leduc, la Banque des Territoires, représentée par Véronique Bec, la Conseil Départemantal, représenté par François Vannson, et la Préfecture des Vosges, représentée par Julien Le Goff.

La SAS Leduc a signé une Délégation de Service Public (DSP) avec la commune, l’engageant jusqu’en 2031. Cette DSP est suspendue, «  la SAS étant dans l’impossibilité de déployer la saison de ski 2020-2021 ». Par ailleurs, une étude sera lancé dans les plus brefs délais (dans les 3 à 4 mois), « afin de définir une nouvelle DSP qui garantira le ski alpin communal à Ventron ». Selon le maire de la commune, « ce protocole signe un nouvel avenir pour notre Station Frère Joseph et pour notre village de Ventron ».

numérisation-page-001




22 réactions sur “Ventron : un protocole a été signé concernant l’avenir de la station de ski

  1. Gérard

    dommage que l’on n’a pas bougé pour cette piste de la Bouloie du village voisin ; et la base thermal qui aurait aussi un atout considérable pour le bien être. et sa facilité d’accès sur l’Alsace

    répondre
    1. Lucien

      quand on sait que des sportifs groupes et individuel avec entraineur viennent en séjour dans des gites faire une cure d’eau ferrugineuse de la source marie et s’entrainer sur les belles hauteurs de ce village ., dommage de ne pas penser à investir dans ce sens .

      répondre
    2. JMV.

      Par quel miracle voudriez vous que la Bouloie bénéficie d’un meilleur enneigement que frère Jo.
      Nous sommes face à un réchauffement climatique qui fait fi des meilleures volontés.

      répondre
      1. Lucien

        un miracle non mais trouver une solution pour aménager ce site de la Bouloie il y a aussi le rouge gazon ;activités sans neige pour penser au futur …… on sort les millions peut être voir pour donner à tous la chance d’un renouveau par manque de neige ; comme je dis Bussang à le thermal ne me dites pas que pour le bien être ce lieu serait l’endroit idéal sans en faire un grand centre mais partir de l’historique de ce village ; ça donnerait de la vie à la vallée de la haute Moselle et du travail .En plus le col est très accessible , on a une vallée qui devient …C’ est la loterie

        répondre
      2. Marco

        avec une piste comme la Bouloie la luge serait un belle idée et la foret autour une idée d ‘investissement , changer de coté les investisseurs il y a un potentiel aussi vers Bussang certains oublient que cette vallée existe .

        répondre
  2. jpg

    Encore et encore de l argent public sous couvert de bureau d etude capable de prédire la météo sur les 50 prochaines années.
    C esp aps grave , ce sont des subventions.
    Mais les subventions sont nos impôts.

    répondre
  3. Bernard

    on a des hommes politiques originaires d’une vallée de la haute Moselle ; mais ils ne pensent guère au futur pour cette vallée .Quand un investisseur demande où aller Géradmer La Bresse … allez partageons un peu le gateau pour agrandir les sites touristiques ça amènerait de l’emploi des jeunes dans une vallée vieillissante .Surtout que le Col est très praticable et facile d’accès .La bouloie a fermé on a fait quoi pour remplacer cette endroit si beau sans forcément refaire une piste mais un autre investissement .

    répondre
  4. étonné

    La vallée de la Moselle à les politiques que les gens ont élus, pour leur porte monnaie.malgré leurs belles paroles , depuis longtemps rien n’est fait pour cette vallée. a pert le casino et le supermarché pour faire couler la supérette.

    répondre
    1. Josèphe88

      Les Bussenets sont-ils prêts à voir leur environnement bouger ???? J’en ai connu qui dénigraient l’aménagement des pistes de fond entre Bussang et Ventron et la construction du foyer. D’autres qui ne voulaient pas qu’un « étranger » stationne sur le parking de ses petites pistes de ski non loin du col. C’est du vécu, je n’invente rien.
      Certes, c’était au siècle dernier mais la mentalité a-t’elle vraiment changé ? Quelques projets autour du casino liés aux propriétés des eaux de Bussang n’étaient-ils pas dans les cartons et que sont-ils devenus ??? Ce sont bien les électeurs qui font un choix. Alors, ce choix il convient de l’assumer au lieu de polémiquer.

      répondre
      1. Catherine

        oui la mentalité a changé vous avez des jeunes qui s’installent qui en veulent ,qui aiment leurs villages, qui ont eu le courage d’y investir entreprises commerces producteurs…. a Bouloie il y a un groupe de jeunes dynamiques , courageux qui se battent pour que ce site ne tombent pas dans l’oubli et le pire serait de reboiser ça ; on est un tout ne l’oublions pas ; le passé est derrière et le futur avec cette jeunesse ne demandent qu’à avoir d’autres investisseurs plus costauds pour donner la loco aux villages t les wagons se raccrocheront .

        répondre
  5. étonné

    il fat faire un partenariat avec les communes de la vallée de Moselle jouxtant Ventron , pour améliorer le massif , pistes de skis de fond , jusqu’au Drumont.accés en été , pistes de vtt,facile déjà existant.garder une piste école Alpin de ski à l’ Hermitage, mettre en gérance le bâtiment du Riant en auberge, très bien situé pour cette activité. Etc , Les idées ne manquent pas.

    répondre
    1. Catherine

      Ventron Bussang Saint maurice avec tout ces atouts réunis on pourrait faire un bel ensemble sport campings restaurants thermes casino théatre du peuple et …..

      répondre
    2. Catherine

      exact mais à se demander si on a vraiment envie de faire bouger les choses pour ce fond de vallée qui est touristique mais n’est pas à la hauteur de tous ce qui peut etre proposé économiquement passé et présent , c’est sur si on envoie les personnes dans un sens en oubliant qu’il en existe un autre qui serait également très dynamique avec une belle route très praticable qui donne accès sur l’Alsace , proche de plusieurs départements ; la jeunesse actuelle se bat pour leurs villages alors qu’on change les choses pour un futur plus jeune moins vieillissant dans ce fond de vallée ;on a déjà perdu bcp de jeunes qui auraient voulu rester mais pas de perspective dans ce secteur

      répondre
  6. Gaf88

    En attendant je pense que la commune de ventron s’est bien fait avoir sur ce coup là. D’un point de vue juridique c’est une première de réussir à sortir comme ça d’une DSP gratuitement.

    répondre
    1. Marc

      Facile de sortir d’une DSP gratuitement, et de pouvoir la récupérer ensuite dans des conditions beaucoup plus avantageuses pour l’exploitant… on se demande de qui on se moque… et en plus de cela, une route à 1 millions qui est financée, pour l’accès au ski et cette DSP… abandonnée pour un investissement privé…
      mais de qui on se moque…
      Et dans tout ça, est qu’on a la certitude que le projet va être une réussite ? Quand on voit l’état et la manière dont cela a été géré jusqu’à présent, on est en droit de se poser la question…

      répondre
  7. Gaf88

    Totalement d’accord avec Marc. Quand la préfecture parle de modèle économique défaillant, il faut plutôt regarder la gestion défaillante… On voit que des stations comme le brabant ou Lispach arrive à gagner de l’argent avec le ski alors pourquoi pas Ventron ???.

    répondre
  8. lamisol

    En une quinzaine de jours, tout est plié.
    Le conseil municipal de Ventron a voté ?
    Le conseil départemental a voté ?
    La SAS LEDUC ne serait plus partie prenante pour le ski alpin.
    Nos élus font parfois preuve de rapidité, ou tout était prévu à l’avance ?

    répondre
  9. jpg

    Que d argent public ! Ça aide d être élu au conseil départemental.
    Enfin, l objectif est de sauver le site, les emplois et l économie locale.
    La manière est certainement à revoir.
    On peut regretter l absence de consultation des habitants, la réalisation d une enquête publique ect…
    Je voudrais également souligner l absence de la comcom dont ele a la compétence économique. ( qui reflète bien de son inutilité)
    Tous repose sur le pouvoir de quelques personnes, et ça c’est bien regrettable.
    .
    Bonne chance !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.