Search
dimanche 17 jan 2021
  • :
  • :

Agenda du Lions Club 2021: la saga continue

image_pdfimage_print

André Mathieu Président en 2000 et Bernard Masson, Président 2020-2021.

« La saga de l’agenda du Lions-Club Gérardmer-Bruyères, dont l’édition -la 22°du nom-, vient de sortir, a pris naissance lors des derniers mois du siècle dernier. C’est en effet au cours de l’année 1999 que l’idée s’est invitée autour de la table, soulevant l’enthousiasme des uns, le scepticisme des autres …. Le projet était, il est vrai, ambitieux.

C’est grâce à la sagacité, à l’esprit de décision et à l’intuition du Président de l’époque, André Mathieu, que l’idée a pu voir le jour. Encore aujourd’hui, les membres lui savent gré d’avoir pris la bonne décision, car cette action phare du club, d’ailleurs copiée par d’autres depuis, lui permet de mener à bien ses projets, notamment financiers, en aidant les plus démunis, mais aussi en assumant leur objectif historique -vieux de 40 ans-, qui consiste à soutenir les chercheurs du Centre Alexis Vautrin, aujourd’hui Institut de Cancérologie de Lorraine.

Agenda Lions club couvertureCompte tenu des circonstances si contraignantes du moment, la décision ne s’est pas prise aussi facilement -il fut même, un temps, question de surseoir à sa parution- mais elle est bien là, cette édition 2021 ! Et elle apparaît comme un clin d’œil aux moments difficiles que nous vivons tous, car le club a décidé de l’offrir à tous les annonceurs qui en font la réussite, par leur générosité et leur fidélité, année après année.

Il s’agit d’une décision difficile à assumer, car bien sûr, étant donné qu’il n’y aura pas de recettes pour cette édition, le club ne pourra, malheureusement, assumer ses projets et particulièrement celui d’aider, comme il l’a toujours fait jusqu’ici, à la recherche médicale citée plus haut. Même si, parmi ceux-ci, quelques annonceurs ont tenu à nous accompagner par leur participation, ce dont nous les remercions encore vivement ici ; une aide qui viendra s’ajouter aux futures recettes, car, oui, cet épisode pénible à vivre pour chacun de nous va bien s’arrêter un jour. Ce jour-là, nous donnons RV à tous pour reprendre le fil de notre action, brutalement interrompu par cette pandémie. »

Bernard Masson




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.