Search
dimanche 17 oct 2021
  • :
  • :

Des contrôles aux frontières pour empêcher les français d’aller skier en Suisse

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2020-12-02 123658

Photo de Jean Castex, capture d’écran BFMTV

Le 26 novembre dernier, le Premier Ministre avait évoqué le cas des stations de ski dans le cadre de la crise du Covid-19 : « toutes les remontées mécaniques et les équipements collectifs seront fermés au public ». Une décision qui n’a pas tardé à faire réagi, notamment dans les Vosges où les sports de glisse sont un secteur touristique important.

Jean Castex était ce mercredi matin sur BFMTV, invité de l’émission « Bourdin Direct ». Il a notamment été interrogé sur l’interdiction de l’utilisation des remontées mécaniques dans les stations de sport d’hiver françaises. « Les vacances de ski, sport d’hiver sont l’occasion, vous le savez bien, de flux de population », affirme le Premier Ministre. « On prévient les flux, les interactions, les contacts, pour ne pas avoir une troisième vague en Janvier ». Il a annoncé des mesures dissuasives contre les français voulant aller skier à l’étranger, notamment en Suisse et en Espagne. « L’idée, c’est d’empêcher les français d’aller se contaminer dans les stations suisses ». Comment cela va t’il se passer ? « On va instaurer, préfets de départements limitrophes, ce qu’on appelle une quarantaine. C’est à dire qu’on fera des contrôles aléatoires aux frontières, et que le préfet pourra ordonner la mise en quarantaine 7 jours ».




15 réactions sur “Des contrôles aux frontières pour empêcher les français d’aller skier en Suisse

  1. Laurence

    Allez donc savoir pourquoi… contrôle à la frontière Suisse, Autrichienne, Espagnole… alors que d’autres arrivent à rentrer en France sans papier…

    répondre
  2. max

     » »’« L’idée, c’est d’empêcher les français d’aller se contaminer dans les stations suisses  » » » » » » » »

    si seulement c’etait la solution …mais j’en doute

    répondre
  3. chouki

    – « Maitre ! (doigt levé) Je voudrais aller faire pipi ! »
    – « Si tel est mon bon plaisir !!! »

    La France, le pays des lumières… bon, ça c’était avant.
    Le « Francistan », la république bananière…. bon, ça c’est maintenant.

    répondre
  4. stop--covid

    …, mais tout se déroule comme prévu. Le ministre de la santé Belge affirme que ça ne servait à rien de fermer les commerces, mais qu’il est important de créer un Etat de choc.
    En 1979 , Attali, le mentor des présidents, dans les arcanes des voûtes à penser de Davos nous révèle :
    https://www.youtube.com/watch?v=zZJSUR3Fe3A&t=3s
    à visionner avant de faire la queue pour le vaccin ARN -1 € vendu 50 €, c’est plus rentable que les médocs

    répondre
  5. claudot

    Je viens d’Afrique ou d’Asie, je peux venir et je serai aidé; si je suis français de souche ,je ne pourrai pas rentrer librement chez moi !!! Il fallait le faire . Bravo.

    répondre
  6. LUCIEN

    Cela me rappelle un livre qui m’a fait rire en son temps :

     » LE PRINCIPE DE PETER  » de L PETER

    en GROS: PLUS TU MONTES DANS LA HIERARCHIE

    PLUS T’

    répondre
  7. BREDINE88

    Ah bon …. vous croyez !
    Le regretté Michel Audiard, par le biais de ses dialogues savoureux, avait fait dire :
    « Les C… , ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »
    mais également :
    « Faut pas parler aux C…, ça les rend intelligents ».
    C’est là le vrai problème et c’est donc bien la preuve que le gouvernement dans son intégralité y compris les cabinets et autres petites officines qui gravitent à l’entour, est constitué de malentendants voire de malcomprenants ….
    A moins qu’en France, il se trouve des écoles dites « grandes » qui les fabriquent en nombre !

    répondre
      1. lamisol

        Début 70, c’était plutôt rare de voir des jeunes partir faire des études universitaires, surtout dans nos petits villages.
        Je pense que l’on a peu à peu abandonné les filières techniques .
        Aujourd’hui, des CFA, des lycées professionnels …qui pourtant donnent des formations qualifiantes , ont du mal à faire le « plein » de candidats et les facs débordent.
        Quand je vois des bacs +5 (c’est surement pas la majorité) qui se posent des questions sur leur job, je suis comme eux: dans le doute.
        Juste à méditer: cette année, on fait venir 900 travailleurs marocains pour cueillir les clémentines en Corse.

        répondre
        1. cbt

          Vous avez déjà essayer de vivre avec un smic de saisonnier ou d’un job peu qualifié ? Il est normal d’essayer de faire des études pour s’en sortir.

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.