Search
mercredi 21 avr 2021
  • :
  • :

Remiremont : de la publicité pour le marché couvert sur 50.000 sachets à baguettes

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2020-12-19 080121

Photo d’archives, 2019

A l’occasion des fêtes de fin d’année, la municipalité de Remiremont souhaite promouvoir le marché couvert, situé à l’espace « Le Volontaire », en partenariat avec les commerçants permanents. La proposition d’une publicité sur les emballages de pain a été retenue.

Ainsi, 50.000 sacs en papier pour baguettes ont été commandés et seront distribués dans les boulangeries de Remiremont et alentours. Cette opération, d’un montant de 1.800 euros TTC est supportée à 50 % par la commune, et à 50 % par des commerçants permanents. La mairie paye la facture et 300 euros seront re-facturés à la poissonnerie Laporte Nicot, au Fromager Frères Marchand et au Primeur La forêt des délices. « Une publicité qui est très peu chère mais qui a beaucoup d’aura », estime le maire Jean Benoît Tisserand.




2 réactions sur “Remiremont : de la publicité pour le marché couvert sur 50.000 sachets à baguettes

  1. Juliet

    Favoritisme insupportable pour tous les autres commerçants de Remiremont qui payent des taxes locales et font de leur mieux pour animer la ville, maintenir le lien social, .preserver leurs commerces et les emplois qu’ils ont crees.

    Est ce bien legal ce soutien ? Les deniers publics doivent attribuės de manière egalitaire !

    L’operation des Halles etait mal evaluėe. Le maire sourd à toutes les mises en garde. Le Conseil Municipal a laissé faire. Il est temps a present d’arreter les frais et accepter que l’on s’est trompé. Les habitants « bieneillants » n’iront pas jusqu’à dire qu’il y a eu tromperie . Revenons à la sagesse et arretons les fraid

    répondre
  2. supermarche casino

    Casino remiremont centre ville : je pense qu il est normal que les commerçants du marché couvert fassent de la publicité, distribution de sacs à pains par le biais de certaines boulangeries. Par contre , le financement me semble complètement aberrant. Je ne comprends pas que la ville participe à hauteur de 50% des frais occasionnés par la fabrication des sacs papiers. Y aurait il du favoritisme pour développer , et concurrencer les magasins du centre ville ? Depuis 40 ans que casino supermarché est implanté au cœur de ville jamais il ne lui a été versé quelque montant que ce soit pour sa publicité d enseigne .Si un jour le magasin casino venait à fermer à cause de ce genre de discrimination loyers gratuits,frais de pub etc… cela donnerai un énorme coup de frein sur la vie du centre-ville. et la mise au chômage de 20 personnes du cru .Cordialement la direction

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.