Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Richard Rognet remporte le 91ème Prix Erckmann-Chatrian « pour l’ensemble de son œuvre »

image_pdfimage_print

ROGNET-Richard-photo-C.-Hélie-Gallimard-COUL-2-04.05

Photo de prix-erckmann-chatrian.fr

Le Prix Erckmann-Chatrian récompense chaque année, depuis 1925, un auteur vivant en Lorraine ou qui place son œuvre dans un cadre lorrain. Le 91e lauréat vient d’être désigné à l’unanimité des membres du Jury. Le Prix 2020 a été attribué à Richard Rognet «  pour l’ensemble de son œuvre »

Les Prix auraient dû être annoncés, ainsi que le veut une tradition établie depuis neuf décennies, en l’hôtel de ville de Metz le lundi 2 novembre dernier vers midi, à la suite de la réunion solennelle du Jury. Les consignes de confinement en raison de la Covid n’ont pas permis cette réunion, cela n’ayant pas empêché les jurés de déterminer des choix forts et unanimes. En signe de solidarité avec les libraires et les autres intervenants de la « chaîne du livre », de même que plusieurs autres grands Prix nationaux, le Jury a choisi de n’annoncer les noms des lauréats du 91e Prix qu’au moment de la réouverture des librairies.

Le Prix Erckmann-Chatrian 2020 est attribué à l’unanimité à Richard Rognet « pour l’ensemble de son œuvre ». Plus d’une trentaine d’ouvrages publiés depuis les années 1970 ont placé ce poète né dans les Vosges en 1942 au premier rang des poètes français et au-delà. De cette œuvre principalement publiée par Gallimard, mais aussi par d’autres (Belfond, Aspect, Cherche-Midi…), les lecteurs gardent en mémoire L’Épouse émiettée, Les Ombres du doute, Petits poèmes en fraude, Seigneur vocabulaire, et plus près de nous : Un peu d’ombre sera la réponse, Dans les méandres des saisons, Élégies pour le temps de vivre, ces deux derniers ayant été réédités dans la collection NRF Poésie-Gallimard.

La Bourse Lorraine 2020 est attribuée à la revue Péristyles, Cahier des Amis du musée des Beaux-Arts de Nancy(association Emmanuel-Héré). Les jurés ont apprécié son excellente qualité, due à une association particulièrement active, ses objectifs clairs et bien tenus depuis 1992, sa capacité à attirer des signatures nationales et internationales.

La Bourse Histoire est attribuée aux Chroniques Joviciennes, revue d’histoire locale de Jœuf et environs. Cette distinction a suscité un débat au sein du Comité en raison de la très haute qualité des revues proposées. Celle-ci a été choisie pour l’intensité et la régularité du travail de l’association, pour sa qualité tant dans la mise en page que dans la riche iconographie, la compétence des auteurs, etc. Mais toutes pouvaient prétendre au titre.

Une tradition de promotion de la culture française issue de Lorraine

Le 17 juillet 1913, Émile Hinzelin, écrivain, membre de l’Académie Française, et Georges Sadler, musicien et homme de Lettres, réunissent à Nancy une vingtaine de personnalités lorraines. Ils leur proposent la création d’une Société Erckmann-Chatrian. Le début d’une longue histoire. Durant la première Guerre mondiale, la Société consacre toute son énergie et ses moyens au soutien des réfugiés lorrains et alsaciens, à l’organisation de conférences, représentations théâtrales et autres manifestations culturelles destinées à rassembler les fonds nécessaires à ses activités. Depuis sa création, soutenu par les collectivités locales et territoriales de Lorraine, le Prix Erckmann-Chatrian est attribué tous les ans, sauf de 1940 à 1944. On devine pourquoi. Il acquiert très vite une belle notoriété : dès 1945, la presse nationale le baptise le « Goncourt Lorrain ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.