Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Stations de ski : le sénateur Jean Hingray alerte le ministre de l’économie « Cette décision suscite l'incompréhension et un fort sentiment d'injustice »

image_pdfimage_print

jean-Hingray

Le Sénateur Jean Hingray vient d’appeler l’attention du Gouvernement en la personne de ministre de l’économie, des finances et de la relance au travers d’une Question écrite intitulée « Alerte sur l’économie touristique en montagne ». Il relaie ainsi les préoccupations exprimées par l’ensemble des acteurs de la filière du tourisme de montagne, très durement affectés par la décision de fermer les remontées mécaniques alors que la saison de neige vient de commencer.

Cette question écrite est publiée dans le JO Sénat du jeudi 4 décembre 2020 :

Alerte sur l’économie touristique en montagne

Question écrite n° 19341 de M. Jean HINGRAY (Vosges – UC)

M. Jean Hingray attire l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur les conséquences engendrées par les récentes décisions prises concernant les stations de ski, dans le cadre de la crise sanitaire. Suite à une longue concertation entre le Gouvernement, les élus locaux, acteurs de la montagne et leurs représentants, c’est toute une filière qui s’était préparée, avec sérieux et précaution, à accueillir les touristes pour cette saison hivernale. Les professionnels ont donc été frappés de stupeur par la récente déclaration de M. le Président de la République quant à la fermeture des remontées mécaniques. Cette décision suscite l’incompréhension et un fort sentiment d’injustice de la part des élus locaux et acteurs économiques de la montagne déjà durement impactés par les mesures de restriction sanitaire. Sans restaurants, sans remontées mécaniques, il est peu probable que les stations et de nombreuses entreprises parviennent à surmonter financièrement une telle décision, en dépit des aides susceptibles d’être apportées par l’État. Comment expliquer qu’il soit possible d’aller dans le métro, dans un autobus, une salle de cinéma (à partir du 15 décembre) mais pas dans une station de ski au grand air ? Comment justifier de manière crédible la « fermeture » de nos montagnes en France alors que nos voisins européens, tels que l’Autriche, la Suisse, l’Espagne, viennent de prendre la décision inverse ? N’est-il pas grand temps de reconnaître l’engagement des professionnels français et leur capacité à garantir les conditions sanitaires ? N’est-il pas grand temps de revenir sur une décision qui met purement et simplement en péril 250 stations, 120 000 emplois et 9 milliards d’euros de recettes pour notre pays ? N’est-il pas grand temps de se préoccuper de nos milliers de saisonniers, salariés, indépendants, moniteurs, et chefs d’entreprise qui risquent de tout perdre ? N’est-il pas grand temps de vanter à nouveau les vertus de la décentralisation dans la gestion de cette crise ? Tous partagent collectivement le même combat visant à lutter contre la propagation de la Covid-19 sur l’ensemble du territoire, à protéger les Français et à endiguer le plus rapidement la pandémie. Il lui demande néanmoins de bien vouloir poursuivre la concertation, reconsidérer de toute urgence cette décision au regard de l’amélioration de la situation sanitaire. Il lui demande également de proposer un vrai plan de compensation (au-delà du report d’échéances fiscales) à la hauteur des enjeux et de la survie économique et sociale de nos montagnes qui vont subir une chute de fréquentation inédite.

En attente de réponse du Ministère de l’économie, des finances et de la relance




19 réactions sur “Stations de ski : le sénateur Jean Hingray alerte le ministre de l’économie

  1. Lucien

    vous avez en face de vous un mur , si vous n’avez pas encore compris , des lettres comme ça il en a tous les jours , le politique a une carapace Paris pareil

    répondre
  2. Lucien

    Noël et jour de l’An : pas plus de six adultes par réveillon, recommande Jean Castex là on voit l’aberration pauvre de nous , toctoc bonjour c’et la police , entrez vous êtes combien ? une douzaine sans les enfants allez une petite coupe ……

    répondre
  3. stop--covid

    La démarche du Sénateur est la bonne très certainement, j’approuve mais elle est trop parcellaire pour faire entendre sagesse aux donneurs d’Ordres. A l’Elysée on téléphone aux pays voisins. Si on cerne les évènements depuis 2018, covid19, les mesures engagées n’apportent absolument rien de positif aux populations. La thérapie en France Covid 19 a été des plus médiocre même à comparer à des pays moins riches comme l’Afrique. Les chiffres de la létalité en attestent. La mondialisation orchestrée aboutit à désindustrialisation ,destruction ou translation des outils du travail là où l’exploitation des sujets est la plus rentable. La montagne vosgienne ne sera pas vendue. C’est le contrôle des peuples qui est l’idée prédominante des législateurs. Sous couvert d’une sournoise et pseudo vaccination; dite thérapie génique, je dirai manipulation génétique par inclusion dans l’organisme d’un vaccin messager ARN qui va modifier l’ADN, j’ose affirmer, avis personnel, qu’on se dirige vers le crime contre l’humanité. Les gens à 60 pour 100 en France refusent ledit vaccin . C’est dire que tant qu’ils ne sont pas transformés, parce que c’est le projet ( voir les ouvrages du K Schwab ), je reste positif car les gens sont lucides et le resteront. On aura jamais besoin du passeport vaccinal pour skier .L’empire vaccinal va s’effondrer au grand jour. Ce corona virus qui se modifie sans cesse et qui tue à 0,05 pour 100 des gens, est prétexte à l’installation d’une dictature. Sous toutes ses formes aggravées, les personnes qui ont connu la liberté, ont découvert la cabale, le complot mondial et vont aussi la refuser cette dictature. Ce ne sont les crédits alloués aux agences de publicité à messager la peur dans les chaumières qui va freiner les populations, leur façon de bien penser.
    A Monsieur le Sénateur , je sais qu’il est lucide et s’empare à bras le corps de la défense des intérêts de la région, je lui envoie mon soutien, lui recommande la plus grande vigilance à la lecture des textes qu’il va lire. La Société est promue à une mutation qu’elle est en obligation de freiner si on déroge aux droits et respect du citoyen, à la démocratie pour commencer. Mr le Sénateur n’est pas sans observer ce qui se passe aux Etats-Unis présentement avec la plus magistrale et jamais vue fraude électorale élaborée par les complotistes de l’Ordre Mondial, sous appellation démocrate. C’est tout le contraire à y bien comprendre qu’ils sont. Ce n’est pas qui les médias ont annoncé et que le Président de la république française s’est empressé de féliciter qui sera le président des Etats-Unis à la Maison Blanche en 2021. Par là je vois un grand espoir pour la Liberté de l’humanité . Parce que Oui, nous aussi, habitants de la France sommes attachés à la liberté de vivre et pouvoir travailler, y travailler . Monsieur le Sénateur sera particulièrement vigilant des prochaines modifications d’appareillages et modes de scrutins qu’il risque d’être informé. Il en va de la démocratie tout court.

    répondre
    1. voyons... !

      Vous devez avoir une forte fièvre et depuis un bon moment pour écrire de telles inepties ! Avez vous pensé à vous faire dépister ? Vous devriez être vacciné le 1er… ça nous ferais des vacances :)

      On va tous mourir ? c’est ça votre message ? ben oui .. je pense qu’on est beaucoup à le savoir et depuis longtemps ! si vous réalisez seulement maintenant alors je comprends pourquoi vous êtes perturbé à ce point.

      répondre
    2. stop--covid

      Adeptes de la pensée unique, à vous je m’adresse, n’accuse personne qui n’a mon avis d’avoir fièvre, gêne. Vous avez même mon respect Je ne suis pas encarté politique et l’élu est celui de la population. On a tous vu que des gouvernements sont contraints d’appliquer des politiques qu’ils n’ont pas votées Ils sont dans l’exécutif et en phase avec la situation présente. C’est à l’élu en place qu’il faut demander, dire, mettre en garde, donner alerte si on en juge utilité. C’est mieux que toujours tout critiquer. 60 pour 100 des français ne sont d’accord avec l’opération médicale en force engagée à grand frais et ne se feront vacciner. Les Anglais désengagés européens font la course en tête de peloton vaccin. Grand bien leur fasse. Je n’insulte pas qui va se faire piquer. Il sera en capacité de dire : »je suis sauvé ». je le souhaite . Qui n’acquiesce étaye argument, n’insulte pas. Par souci de la démocratie demain j’ai appuyé sur les modes de scrutin à surtout ne pas copier les Etat-Unis et encore moins plébisciter, ne pas modifier et laisser à la poubelle le vote par correspondance tant contesté en son temps . Les élus rendent compte par écrit de leurs actes, engagements. Je salue Un Sénateur qui se bat pour la forêt tant en souffrance, un autre qui dépose question écrite au Sénat. C’est démocratique je vois.

      répondre
      1. stop--covid

        https://www.youtube.com/watch?v=HWD4MOOyuoU
        à partir de la minute 52 jusqu’à 1h16′ d’émission Jean Jacques Crèvecoeur dans l’émission de jeudi 3 décembre 2020 explique le dessein de Klaus Schwab – Ce qui porte à penser que tous les élus des peuples si sincères vont se battre s’ils sont honnêtes.C’est notre président qu’il faut interroger.

        répondre
    3. nico

      alors je ne peux qu’applaudir… tout ce que vous dites est ce qu’un petit nombre de français pensent…. la mondialisation est bien en route et écrase tout sur son passage. Vous dites entièrement la vérité, dommage qu’un petit nombre va vous lire… merci

      répondre
      1. Bingo.

        La mondialisation a été mise en place et validée par les partis, dont celui de Mr Hingray.
        PS, LREM, LR ou RPR , ils sont tous responsables.

        Cela dit, mis à part que le virus s’est propagé juste un peu plus rapidement, la mondialisation n’a pas grand chose à voir avec la crise du Covid.

        répondre
  4. De grâce...arrêtez!!!

    Rien ne manque pour se faire remarquer…un de plus. Quand est-ce que ces politicards vont-il laisser le gouvernement bosser??? Pensez-vous que ce n’est pas assez difficile à gérer!!! Vous n’avez donc que ça à faire…Les français attendent autre chose que ce brassage de vent inutile qui coûte très cher aux contribuables….

    répondre
  5. chouki

    C’est son rôle.
    D’autres sénateurs, faisant fi de leurs différences de partis, vont peut-être trouver là cause commune et s’allier… bon, en juin ce sera trop tard.

    répondre
  6. Marcel Lecustre

    Mais comme pour tous les sénateurs qui ne servent à rien, ce qu’il dit le gouvernement s’en fout royalement d’autant plus que vu son manque d’expérience son avis n’a strictement aucun valeur.

    répondre
    1. Déçue

      Que dire de la plupart de nos ministres actuels et de notre président alors.
      Au point de vue jeunesse et expérience ils n’ont rien à envier aux autres.
      Des amateurs!!!!!!

      répondre
  7. De grâce...arrêtez!!!

    Si par hasard une troisième vague survenait au printemps à cause de toutes ces conneries, il faudra bien que ceux qui manifestent leur mécontentement publiquement au sujet des mesures gouvernementale, rendent des comptes devant la justice pour non assistance à personne en danger!!! Des politicards irresponsables en quête de reconnaissance poussent l’exécutif à la faute !!!, ceci n’est que mon avis à prendre ou à laisser.

    répondre
    1. Mimi

      été on a laissé aller ; 2 eme confinement , vacances d’hiver il ne faut pas rever le meme scénario en vue 3 eme confinement ….. les campings et …. aussi était prêt pour les gestes barrière on a vu le résultat .ce virus est la pire chose qu’il soit .

      répondre
        1. De grâce...arrêtez!!!

          Hé bien non Mimi, le professeur Péronne est bien seul pour sa pensée unique, alors trouvez un autre moyen pour défendre celle du Sénateur nouveau qui fait sa pub.

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.